Trouvez-vous que les embouchures "fortes" soient justifiées à haut niveau ?

Bonjour Louise,

Les embouchures plus techniques (je préfère les appeler comme ça) seront plus justifiées en haut niveau qu'en club avec le fameux "Parce que c'est plus facile et je dois moins travailler" pour ce que j'en pense...

L'uns de mes anciens patrons qui tournait en CSI le disait lui même, à partir d'un certain moment les erreurs peuvent coûter très cher, le parcours doit être réglé comme du papier à musique pour éviter les fautes c'est un fait, mais pour minimiser les risques.

L'utilisation d'une embouchure autre qu'un simple filet doit toujours être justifiée soit par l'épreuve ou le travail à faire, soit par le cheval et les difficultés et risques que ça peut amener si on ne les prend pas en compte.

Il ne faut pas oublier non plus que ce sont généralement des chevaux avec du sang, un certain mental et surtout beaucoup de force... Dans un double ou même un triple, si par malheur la foulée ne vient pas calculée tip top dès l'entrée sur le premier, il faut pouvoir rattraper et trouver un plan B directement pour sortir du triple sans que le cheval ne se claque une douleur en sautant de manière trop contractée ou en sautant mal.

Si sur un cross on se fait limite promener ou autre à la dernière minute sur l'abord d'un directionnel ou même sur un simple obstacle de volée, il faut imaginer les conséquences si on ne peut pas agir assez bien pour reprendre, redresser et faciliter le passage de l'obstacle.

Simplement: Toute embouchure peut être justifiée à partir du moment où on en à une réelle utilité et convienne au cheval ainsi qu'à la main du cavalier. Et pas "Parce que c'est plus facile, mon cheval est sur les épaules, il tire mais puisque je veux brûler toutes les étapes pour sortir sur mon 80cm je vais utiliser ça"... les utilisateurs d'embouchures autre que simple filet ne pensent pas à se faciliter le travail, au contraire... Et même si certains ont l'air mauvais de faire un demi arrêt, il faut arrêter de penser que c'est fait sans penser au cheval, dans certaines conditions on a pas le choix que de malheureusement redresser ou reprendre un peu fort, et tout le monde ne le fait pas sans râler intérieurement de devoir le faire :)
*cependant certains cavaliers utilisent ces mors durs mais tout en leurs pétant 3 dents comme avec un mors simple. Là je trouver que il y a de quoi se remettre en question.
Personnellement je pense que tant qu'il est bien utilisé et que le cavalier à "conscience" des actions qu'il exerce sur le mors qu'il utilise, il n'y a rien d'alarmant et comme si précédemment c'est mieux que de lui "péter 3 dents" avec un mors simple. Cependant
Moi je ne pense pas 🙂 je pense surtout qu’Un bon travail à pieds est la base . Sauf que ces cavaliers n’ont pas forcément le temps (ou/et la patience ) pour prendre le temps de travailler convenablement à pieds .

On dit toujours que les mors lourds sont réservés à des bon cavaliers mais des bon cavaliers ne sont pas censé utilisé des gadgets comme ça .

Dison que c’est justifié dans le sens où ils ne peuvent pas se permettre de travailler en amont correctement et donc la facilité ce sont ces mors
Sans oublier qu’un mors simple peut être bien plus sévère qu’un pelham s’il n’est pas adapté à la bouche d’un cheval ^^
D'accord avec Charline et Nicolas : j'ai moi même le problème, je préferais monter en mors simple, mais j'étais obligé de "péter 3 dents" à ma jument entre chaque obstacle... C'était ça ou le panache. J'ai testé le releveur, et depuis, hop, monter un peu les mains suffit pour la rééquilibrer... Ca évite de faire du karaté et finalement je pense que c'est "moins pire".
Coucou Louise ! Ecoute, moi je les trouve justifiées ces embouchures à haut niveau, car on a affaire à des pros, qui savent doser leur action : alors autant utiliser un mors qui leur permet d'avoir une action juste, mais minime, plutôt que de dire à tout prix "je mets des embouchures simples mais je fracasse la gueule de mon cheval à chaque obstacle !"
Tu préfères voir un cavalier avec des actions de main discrètes ou un gars qui est obligé de péter les dents à son cheval pour reprendre ? Même avec beaucoup de travail, certains chevaux auront toujours besoin d'une embouchure plus ou moins forte. Là où il vaut mieux s'interroger c'est sur l'utilité d'embouchures fortes par des cavaliers amateurs qui pour un grand nombre n'en maîtrise pas l'utilisation (voir ne maîtrise pas l'utilisation de leur monture tout simplement )
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X