The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Auriez-vous des conseils pour débourrer une pouliche de 3 ans ? Merci

Auriez-vous des conseils pour débourrer une pouliche de 3 ans ? Merci
J aiebourer mon propre cheval et pour commencer il faut faire un pre debourage (lui aprendre a accepter l equipement,curer les pied, travail a pied,... Et sutout la confiance) ensuis a 3an et demi commencer le debourage (se mette en sac a patate dessus pour s habituer a ton poid, la longer avec la selle et le bridon, faire des petite lecon en plat pour l habituer au autre chevaux pour sa sociabiliter,...)
Commencer le debourage à la longe et au travail à pied ( liberté, éthologie ...) , une fois que la pouliche est bien à pied et à la longe la monter tout en étant longer, quand la personne a pied demande des transitions ( montante ou descendante ) le cavalier soit lui demander avec ces aide NATURELLES puis petit à petit lâcher la pouliche pour finir par la monter "toute seul"
Ah oui j'oubliais, pour avoir débourré mes deux chevaux, l'un a trois ans et l'autre à cinq ans, si tu en as l'occasion, je te conseille vivement d'attendre ces 5 ans. Même si ça s'est super bien passé avec mon cheval à 3 ans, plus on attend, mieux ils sont réceptifs et comprennent plus vite :)
Bonjour, même si Camille a très bien expliqué ça (on voit qu'elle a déjà de l'expérience dans ce domaine), je pense que le mieux si on a justement pas ou très peu d'expérience en débourrage c'est de faire appel à un professionnel. C'est une étape très importante dans la vie d'un cheval monté et c'est l'une des plus primordiale. Personnellement, j'ai fait appel à un éthologue très compétent pour mes deux chevaux et ça s'est super bien passé. Ils sont même plus braves en selle qu'à pied :-p Bonne chance avec ta jument :)
Bonjour.
1ère chose je pense est de se faire encadrer par un pro si nous ne savons pas faire ;)

Sinon Camille a bien résumé :)
Bien prendre le temps pour chaque étape, être franc et rassurant. Il ne faut surtout pas lui "cacher" ce qu’il va se passer ou arriver sur son dos. Lui faire sentir la selle, secouer le tapis à côté d’elle, lui mettre, l’enlever, le faire tomber de son dos sur le sol, le faire passer sur l’ensemble de son corps,tête comprise. Et continuer tant qu’elle n’est pas sereine et détendue (vérifier qu’elle soit attentive tout de même, pas qu’elle dorme ou broute, ou même regarde autre chose et tout d’un coup découvre avec horreur ce que tu es en train de faire).
Pour la selle c’est pareil. Il ne faut pas être enfermé dans un box ou même pire attachée. C’est tout bon pour la traumatiser ou créer un accident. Il faut qu’elle puisse partir à tout moment en cas de peur, et qu’elle comprenne qu’on ne lui veut pas du mal. Pour la selle c'est pareil. Il faut lui faire sentir, la mettre, l’enlever plusieurs fois gentiment. Et au fur a mesure faire claquer les etrivières, faire tomber la sangle dans ses pieds, faire du bruit avec les sanglots... il faut qu’a la fin tu puisse "lui jeter sur le dos" étriers descendus, sangle accrochée, sans qu’elle ne soit inquiétée. Le plus important est de ne pas sauter d’étape et de ne pas faire "je vais discrètement comme une petite mouche lui déposer la selle délicatement sur son dos, sangle comme si elle n’avait rien vu" et que tout d’un coup une fois sanglée elle se retrouve coincée avec son monstre sur le dos et qu’elle explose en rodéo, terrorisée. Ça c’est bon pour flinguer le mental d’un jeune. Et c’est nul. Il est important de penser que l’on est un professeur, et agir en tant que tel,et non comme un prédateur ou un esclavagiste. C’est une relation de confiance, il ne faut pas lui faire des trucs dans le dos....