The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Comment se fait-il que ce ne soient pas toujours les cavaliers exceptionnels et à l'écoute des chevaux qui montent les meilleurs chevaux ?

Comment se fait-il que ce ne soient pas toujours les cavaliers exceptionnels et à l'écoute des chevaux qui montent les meilleurs chevaux ?
Une grande histoire de fric mon ami, et d'influence ainsi que de réputation. Tu peux être un cavalier exceptionnel et à l'écoute de ton cheval, si bien que tu arrives a faire jouer des chevaux avec le sang fou aussi bien qu'un normal, alors les propriétaires te confieront des chevaux chauds que d'autres n'arrivent pas a gérer, vu que tu sais le faire. Le truc, c'est que tout le monde est capable de monter une cheval avec un galop simple, une foulée simple, une amplitude agréable, une capacité de saut énorme, une bouche souple, c'est facile de monter la facilité, mais les emmener au sommet, c'est l'affaire d'un gars qui a ce coté rage de vaincre et compétitif, et quand tu as envie de gagner, tu n'es pas forcement à l'écoute de ton cheval. On donne les meilleurs chevaux au plus compétent, pas à celui qui s'en occupera le mieux. A méditer.
- Parce qu'un cavalier exceptionnel, c'est plus rare que ce que l'on pense, mais il y en a beaucoup qui se disent "cavaliers exceptionnels" justement pour essayer de monter uniquement des petits cracks
- Parce que tout le monde a le droit de progresser, ce n'est pas parce qu'on n'est pas galop 7 à 8 ans ou qu'on a pas validé tous les stages de la Cense qu'on doit toujours monter les chevaux blasés de la vie (j'exagère hein, mais l'idée est là)
- Parce que les cavaliers exceptionnels, justement, doivent pouvoir monter les chevaux difficiles et savoir revaloriser les chevaux qui en ont besoin
- Parce qu'on n'a pas tous la même notion de l'équitation: un cavalier qui est heureux à faire du TREC a autant de valeur qu'un cavalier qui fait du CSO, mais ces deux disciplines nécessitent des chevaux complètement différents (un crack du CSO peut être complètement nul pour le TREC, et inversement)
- Parce qu'on pratique un sport où on se remet en question perpétuellement
- Parce que les chevaux d'exception, ça coûte très (très, très, très) cher et qu'on peut avoir tout le talent qu'on veut, parfois on manque juste de moyens pour pouvoir monter des chevaux du niveau qu'on voudrait (par exemple, Nicolas Touzain dit souvent en interview qu'il a du mal à trouver des chevaux de complet qui tiendront la route pour un niveau mondial)
Je suppose que c'est beaucoup une question d'argent et de contacts malheureusement :/