The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Faustine Maurin : Dans quel cadre un cheval de haut niveau en CSO peut-il avoir besoin d'être suivi par un ostéopathe ?

Faustine Maurin : Dans quel cadre un cheval de haut niveau en CSO peut-il avoir besoin d'être suivi par un ostéopathe ?
Bonsoir oui il le faut, et vous aussi également !
Bonjour Frédéric !
De manière générale tout les chevaux aillant une activité sportive intensive ont besoin d'être suivi de manière régulière par un ostéopathe.
A partir du moment ou un cheval travail et fait des efforts régulier, il y a alors plus de chance que celui-ci souffre de dysfonctions.
Les chevaux de CSO sont naturellement loin d'être épargné... C'était d'ailleurs mon sujet d'étude pour la rédaction de mon mémoire: les lésions ostéopathiques des membres antérieurs chez les chevaux de CSO. J'ai effectuée des tests sur un échantillon de 35 chevaux et certaines lésions semblait récurrentes:
- des blocages au niveau des épaules;
- des blocages au niveau des pisciformes (os du carpe);
- des sensibilité tendineuses;
- des contracture musculaires.
J'ai aussi pu observer qu'il y avait très fréquemment des lésions des cervicales basses et des premières thoraciques ainsi que de la région du bassin...
Il parait donc assez évident que pour les chevaux de CSO de haut niveau, il est préférable de les faire voir régulièrement (tout les 6 mois dans ce cas) par un ostéopathe. Cette régularité va permettre d'éviter que certaines lésions ne s'installent et deviennent gênante pour le cheval, avec le risque que ses performances sportives ne baisse.

Faustine