The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Je commence peu à peu à faire le deuil de ma louloute mais j'ai encore du mal, en arrivant au club je fonds en larmes avez-vous des conseils ?

Je commence peu à peu à faire le deuil de ma louloute mais j'ai encore du mal, en arrivant au club je fonds en larmes avez-vous des conseils ?
Je te conseil déjà de ne pas aller au club seule, pour ma part j'ai du faire le deuil du poney sur lequel j'ai appris a monter... Ce que j'ai fait, j'ai écrit tout ce que je ressentais pour lui, car je n'avais pas eu le temps de lui dire a dieux... Ca m'avais déjà soulagée. Ensuite change toi les idées :) Essaye de monter en dehors de ton centre quelque temps :)
Prends une boîte que tu décores, ensuite mets-y des photos, dessins, objets (licol,...) en rapport avec ce cheval.
Tu peux sois la garder ou l'enterrer ensuite :)!
essaye de construire une nouvelle histoire avec un autre cheval... Après la mort de mon loulou (cheval de club) j'avais carrément arrêter de monter, et au bout de trois ans j'ai repris et je construit petit a petit une nouvelle historie, sans pour autant oublier, mais en pensant qu'aux bons moments passés ensemble.
Ah oui, accident de la vie quoi... Il ne faut pas accordé autant d'importance à ce qu'on ne peut pas contrôler,,, sinon, quand le choc vient.... ça casse tout..
une personne as coupé les fils des pres ou elle était avec d'autre chevaux la jument et les autre chevaux sont partis et elle c'est fait renversé (c'est une jument de club mais c'etait comme la mienne j'avais vraiment fait bcp de choses avec elle je lui avait appris des choses je pouvait allez en concours sauf ue je suis trop stréessé des quil y as une personne qui me voyait et donc j'avais refusé et ma mono comprenait etc .. )
Qu'est-il arrivé ? Décès ? Vente ? Retraite ?
c'est le seul club des environs on mets deja 20 min pour y allez j'adore ce centre et meme si ma louloutte ni est plus je ne pourrais pas changer
Change de club ? Un nouveau départ et une nouvelle aventure fais souvent du bien au moral ...