The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Ma jument est un gros modèle. Elle s'appuie et se met sur les épaules... Vous n'auriez pas un mors à me conseiller ? Merci

Ma jument est un gros modèle. Elle s'appuie et se met sur les épaules... Vous n'auriez pas un mors à me conseiller ? Merci
Claudia, votre avis tranché n'engage que vous-même. Dans ce genre de forum, il convient de rester courtois.
changer le mors au lieu de régler le problème...belle mentalité ! Elle va continuer d'être sur les épaules ça ne fera que cacher le problème . Un bon travail de dressage et de remise en question de la part du cavalier. Engagement des postérieurs et relevage du dos, le cheval ne peut plus s'appuyer. J'ai eu le même problème ave mon cheval, j'ai souvent eu envei de craquer et de mettre plus fort. Mais j'ai garder mon double brisure olive gros canon, et j'ai pris des cours de dressage avec une pro. Résultat après 3 mois, mon cheval est super léger, il s'arrondit, il est enagé, et je peux faire pareil avec un licol. Le mors n'est pas la solution
Bonjour,
plus de moteur derrière : des jambes et du stick derrière la jambe si cela ne suffit pas (pas des jambes à chaque foulée, comme l'on voit souvent !), des épaules en dedans sur un grand cercle. Beaucoup de travail au pas, un bon pas mais pas précipité, c'est très important, surtout dans les EED. Le mors n'a pas grand chose à voir là dedans. Un hackamore à branches courtes ou un pelham, si vous avez une main douce et fixe et que vous savez régler une gourmette correctement (45°). Je ne comprends pas les conseils de mors releveurs. Il ne faut surtout pas que votre cheval creuse son dos. Il faut qu'il engage ses postérieurs sous la masse, qu'il se propulse. Observez-le à la longe, vous devez voir les postérieurs avancer sous le ventre, les hanches s'abaisser, le dos se remonter, le garrot aussi. Le bout de devant sera à sa place.
Je sais que j'utilisais un mors droit en caoutchouc simple avec le mien qui était tout le temps sur les épaules , aussi un mors à aiguille droit en caoutchouc c'est bien aussi 😉
Le releveur n'a que le nom! Au contraire, il a un effet abaisseur :)
Releveur à double brisure
J'ai eu le même problème avec mon cheval. Le travail en cercle, les transitions et le demi-tour sur les hanches départ au galop du pas font beaucoup de bien. J'ai essayé le releveur mais je n'ai pas aimé, ensuite je l'ai monté en Baucher, parfois en bride. La bride l'a beaucoup aidé. Et bien sur il ne faut pas négliger le rôle des jambes et de l'assiette pour l'aider à se tenir.
D'abord transitions descendantes et montantes, reculer / galop et tu t'arrêtes et re-recule dès qu'il/elle se remet sur les épaules. Si tu as une bonne main et un bon niveau tu peux finir par mettre un mors waterford si le problème ne se résoud pas autrement
Coucou
Je ne dirai pas se muscler les jambes mais que ta jument réponde au souffle de la botte (car sinon nous serions des musclors des jambes ^^).
Penser à faire pas mal de transitions afin de l équilibrer.
Hello, tout comme Marie j'ai aussi envie de dire : plus de jambes !!! Pour qu'elle se bouge les fesses et non les épaules. Après ton boulot sera de récupérer l'énergie dans les rênes en évitant qu'elle s'appuie. Tu peux par exemple détendre rênes longues, avec des incurvations, comme ça elle sera obligée de pousser et se porter plutôt que de s'appuyer. J'ai fait ça sur une période de 15 jours avec une jument en mors simple et le travail a porté ses fruits. ;)
Si ta jument s'appuie c'est parce que tu n'as pas assez de jambes ,alors les solutions sont : allonger tes étriers, mettre des éperons si tu sais t'en servir , te muscler les jambes. Et à la limite un releveur dans la bouche , mais je dirais que c'est le dernier recours. 😉