Je ne mets pas de main, mais je monte un trotteur qui tire énormément vers le bas, mors simple ou baucher rien ne change ! Auriez-vous des conseils ?

Mathilde j'aime bien le concept licol etho, mais je pense que le cavalier à intérêt de faire hyper gaffe il faut être d'une justesse, et d'une finesse à tout épreuve ... et ca risque de fortement blaisser le cheval si déja elle est obliger de tirer, je suggère dans un premier temps un mors hyper doux style apple mouth en mors simple à anneau et dés que déja le cavalier arrive lui même à se décontracter et donner à son cheval la elle pourra intégrer le licol . le problème ne vient pas que du cheval si le cavalier à l'habitude de se faire améner inconsciemment elle va être presque cramponné et crsipé et sur un licol ou side le cheval le ressent vachement ... mais par contre je suis ok avec toi les mors sont des contraintes mais bien au début, je suis en train de débourrer mon shet et j'ai pris un mors à anneau simple à gros canon car trés sensible et si ça se passe bien je passerai en side. Mais le seul bémol il faut faire attention au "extrèmiste" les mors c'est pas bien, grosse contrainte dans ce cas la .... monter à cheval en est une également pour le cheval ( ça c'est un autre débat) je pense qu'il faut reprendre dans l'ordre déja que le cavalier se décontracte, puis le cheval va suivre gentiment et sans tension et bosser la décontraction à mort, des séances au pas tranquille
Je suis pas trop pour les morts je monte ma jument avec un licol éthologique. Au début du débourrage elle avait du mal à placer sa tête mais grâce à la finesse des points d'appuies du licol dès que je tirais légèrement en arrière elle relevais le tête. Il permet d'être fin et précis mais permet aussi de corrigé sans être franchement pénible. Je pense que le mort est déjà une contrainte pour ton cheval Si il ne supporte pas toutes les sortes de morts c'est qu'il n'aime pas cela. Le licol ma permit de bien placer ma jument notamment son encolure je lui ais appris la zone de confort en la longeant dans une carrière en faisant des longueur et des cercles. Lors des longueur elle allongeais l'encolure et relâchait la tension et descendait un peu la tête, mais dès ce relâchement je refaisais un cercle pas trop petit de façon à ce qu'elle se remette en place. Si sur la longueur au bout d'un certaine distance elle reste bien placée arrête la séance et félicite ne fais pas trop souvent cette exercice sa peut les énerver.
Ne fais pas trop de cercle à la suit si tu peux alterner avec un autre exercice tout simple comme juste changer de sens ou des décalés sa sera plus sympas. Voilà
Prendre et ralacher constamment avec des tension plus ou moins légères au début il va pas mal tirer mais aprés il va comprendre que la situation de confort et quand tu relaches, plus tu vas tirer, plus il va tirer, si il veux t'amener il t’amènera et il sont conscient de leur forces toujours de la tension sur les rênes n'est pas une bonne chose car on ne lui propose pas de possibilité de relâchement A verifier, ostéo, dentiste
Bonsoir, je pense que tu veux dire que le cheval s'appuie sur le mors. Généralement, il faut résister dans les bras et le dos (plus facile à faire qu'à dire). C'est souvent le cas quand on leur apprend l'extension d'encolure. Tu as le même soucis en longe quand tu l'enrênes?
Pq ne pas essayer un releveur ? Ou simplement le monter avec plus de jambes en soutenant des poignets pour le redresser le remettre sur les jarrets
Je comprends que le cheval appuie sur le mors et descend la tête. Est-ce bien le cas ? si oui, quand il appuie soit ferme dans les mains, et même lève les un peu. Ne tire pas sur sa bouche, mais laisse le appuyer contre sa propre pression. Au bout d'un moment, dès qu'il arrête lui-même d'appuyer laisse lui du mou dans les rênes pour le récompenser. Le principe c'est que quand il tire vers le bas c'est inconfortable pour lui, juste du fait que c'est lui qui tire, et quand il cesse, il est récompensé par du confort. Cela peut prendre du temps mais il devrait au bout d'un moment choisir ce qui est dans son propre intérêt, c'est à dire ne plus tirer vers le bas. En tous cas, ce n'est pas un problème de mors.
L'hackamore ? j'ai un galopeur réformé des courses qui se défendait contre le mors pourtant nous en avons essayé pas mal...
Je ne comprends pas, "titre vers le bas ou non". Du coup il tire ou ne tire pas ?
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X