Des personnes ont déjà été confrontés a la piroplasmose chez leur cheval ? Cela se soigne t-il bien ?

Bonjour Roxanne,
J'ai de très bon retour clients pour une bonne récupération après une piroplasmose ! L'aloe vera (en synergie avec la canneberge) va bien nettoyer l'organisme en faisant un très bon drainage et relancer notamment grâce aux vertus immunostimulantes exceptionnelles de cette plante et grâce au brevet unique de l'entreprise dans 160 pays permettant de conserver les propriétés. Tu peux liker ma page sur Horsealot pour suivre l'actualité sur : Natural Horse Care Solution :) si tu as besoin du catalogue pour plus d'informations, je peux te l'envoyer par mail si tu souhaites.
Effectivement symptômes proches dans les formes aiguës (fièvre, abattement, perte d'appétit, et parfois muqueuses -gencives et conjonctive au niveau des yeux- jaunes, surtout pour la leptospirose) mais pas du tout le même traitement. Et pour la leptospirose aussi possibilité de formes subaiguës voire chroniques avec des symptômes beaucoup moins spécifiques, genre cheval pas trop en forme...
les symptômes sont proches
baisse de l'immunité
Merci pour vos réponses. Et certains ont ils été confrontés a la leptospirose chez leur cheval ? :)
Après avoir vu le véto et fait des analyses pour confirmer la piro...
il faut absolument nettoyer l'organisme en faisant un drainage foie/reins
http://www.equi2.fr/drainage-c102x2346318
et ensuite relancer son organisme affaibli en stimulant son système immunitaire au moins 3 mois après la crise et ensuite en entretien pendant les périodes critiques (hiver, présence de tiques,...)
http://www.equi2.fr/immunite-c102x2359309
Première chose à faire si vous suspectez une piroplasmose c'est de faire venir le véto le plus rapidement possible car plus le cheval est traité rapidement meilleures sont ses chances de guérison tout en minimisant les risques de complications (c'est d'ailleurs pareil pour les chiens 😉). Pris rapidement une pieoplasmose se guérit généralement bien. Attention cependant à bien surveiller que le cheval récupère bien derrière en n'hésitant pas à rappeler le véto si vous avez un doute là dessus. Pour info il y a aussi des formes chroniques de piro beaucoup plus difficiles à diagnostiquer que les formes aiguës classiques. J'ai eu une jument qui en a eu une qu'on a diagnostiqué suite à des coups de sang à répétition. Le traitement a nécessité plusieurs injections à quelques jours d'écart et surtout beaucoup de repos. Ça a pris plusieurs mois (de mémoire 8 ou 9 entre le premier coup de sang et la reprise effective du travail et retour libre au paddock) mais elle a récupéré à 100%. J'espère que cette longue réponse vous sera utile!
J'ai soigné un cheval qui l'avait .... c'est trés compliqué à soigner car ça peux vite dégénérer, le cheval est trés affaiblie et il y a un taux de mortalité important .... le mieux c'est véto à gogo !
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X