Quels exercices doit-il faire afin d'accepter la contrainte du travail et du cavalier ? Mon cheval refuse de travailler et me fait tomber.

Et rassure toi, j'en ai tellement bavé avec lui qu'a un moment rien qu'à l'idée de le monter, une fois qu'il était sellé j'avais le noeud qui me remontait de l'estomac à la gorge et ça ne fait pas bien longtemps que j'ai repris totale confiance en lui :)
Ah oui c'est effectivement très très similaire...Pour te rassurer, sache que tout à finit par bien se terminer je dois toujours adapter et faire attention , ça a mit du temps, j'ai du prendre sur moi pour ne pas céder même si il lui arrivait d'être de plus en plus violent, du coup j'ai finis par prendre l'initiative de couper la poire en deux...Si ce que je demandais n'était pas fait, je me contentais d'un autre exercice pour le caresser dans le sens du poil...Ca a fonctionné un bon moment.

Il est très dominant aussi, d'autant qu'il à été castré tardivement aussi, et que la vie en plein troupeau n'a rien arrangé a son comportement avec moi...Le contact OK mais je ne peux pas le laisser en groupe.

Ensuite oui c'est malheureusement fort possible qu'il ai prit le dessus dès la première fois où il t'a eu après t'avoir testée, il à peut être aussi un peu connaissance de sa force et il en joue et profite...Mon alezan était au point où quand je le lachais en piste en voulant bêtement le faire tourner en liberté, il lui arrivait de nous foncer dessus en tapant de l'antérieure ou en se levant ou encore en lançant son arrière main vers nous, soit il me bloquait contre le mur du coup je devais me faire petite...Encore aujourd'hui je ne peux pas me permettre de jouer avec lui comme avec d'autres, dès qu'il commence à me toiser un peu trop et me faire face, je dois stopper...Et si il essai de nouveau, je dois me fâcher ça ne lui plait pas, a moi non plus car ça l'énerve et ça ne lui fait pas de bien, mais bon il à comprit très vite que quand je l'engueule c'est parce qu'il a fait une grosse connerie.

Il n'y a pas 36 000 solutions malheureusement...En tout cas, j'ai tout essayé et c'est ce qui à fonctionné le plus avec le miens.

Soit tu te fais accompagner par un homme et j'insiste bien si tu trouve un cavalier c'est toujours mieux car l'air de rien, les hommes seront toujours plus fermes que nous quoi qu'il arrive. Si le cavalier peut monter à ta place quelques temps pour lui remettre un peu les idées en places, c'est tout bon, ensuite, fais toi accompagner par quelqu'un qui connait bien ton cheval...

De ton coté, essai de trouver une façon de monter qui ne le braque pas, le mien par exemple à ses préférences je ne peux pas mettre n'importe qui dessus, et si on a une main un peu trop dure c'est la guerre, du coup j'adapte toujours et je me suis penchée vers la méthode d'Orgeix en mixant pour que ça soit plus moderne, classique et léger. Et je continue malgré tout chaque fois de ne pas trop chatouiller quand même de peur de le braquer de nouveau (Et pour te dire, en prime il n'a "peur" de rien du tout...)

Et la partie la moins amusante...Il va falloir que tu reprenne les rênes, car plus tu vas attendre et plus il y a de chances qu'il comprenne qu'il peut gagner si il monte un peu plus dans les tours. Et pour ça, ça ne m'enchante pas, mais il ne faudra pas hésiter à tiquer avec la cravache si il cale quelque part et ne rien lâcher. A pied, pareil, essai de travailler en faisant en sorte de reprendre ton rôle de dominant.

Je comprend que ce ne soit pas facile, j'ai du prendre sur moi pour ne pas reculer quand il me venait dessus...Ca a duré 3 jours, et puis il a quand même finit par se lasser.

Une fois que tu auras passé ces mauvaises passes, tu vas voir tu seras contente d'avoir persévéré, ça risque d'être long, pas facile tout les jours, mais quand la communication et l'équilibre sont rétablis, c'est du bonheur a l'état pur.
Frédérique Pollart, je me retrouve exactement dans votre histoire, crise d'ado très très tardive ! l'osthéo est passé en début de semaine, très bon osthéo de ce côté rien à dire..
j'ai un cheval très dominant, j'ai déjà réussi à lui faire comprendre que je n'étais pas sa copine. Ensuite long travail à pied pour inculquer les bases et le respect. Il a été débourré en exterieur donc j'ai joint l'utile à l'agréable mais en ce moment, quand quelque chose ne lui plait pas, il me vire et rentre tout seul au box.... Je me suis demandée s'il n'avait pas justement prit le dessus sur moi...
Bonsoir, j'ai déjà vu quelques soucis comme ceux-là, et mon rouquin à eut une crise d'ado très longue où il était dans cette optique, si il décidait d'arrêter il n'y avait plus moyens...

A t'il déjà vu un vrai bon ostéopathe, certains ne sont pas mauvais, mais parfois il vaut mieux faire passer un ostéo spécialisé. Pareil du coté des dents.

Ensuite, comment faire? Je suis de l'école où on s'adapte aux chevaux et pas le contraire, quand ça fonctionne tant mieux, mais quand ça ne fonctionne pas il y a un soucis quelque part et si ce n'est ni les dents ni l'ostéopathie, ça vient peut être de la façon de le monter.

A part ça, casser le travail avec des promenades même 15/20 minutes après l'avoir bossé en piste, joindre l'utile a l'agréable: J'en ai eu un pendant quelques mois qui avait eut un très mauvais débourrage et qui était écœuré du travail à 4 ans...J'ai profité des champs en fin de saison pour le travailler un peu dehors, ça n'a pas été tout de suite car rien n'est vraiment miraculeux, mais au bout de quelques séances assez courtes, j'ai finis par réussir a le monter dans une carrière, et plus aucun soucis.

Faire de courtes séances peut être bien aussi, mais si tu as un grand malin comme mon alezan, il risque de comprendre tout les aspects de la feinte...
Déjà il faudrait commencer par changer ta vision des choses. On ne contraint pas un cheval. Si il fait tomber c'est qu'il y a une raison : physique (douleur, selle mal adaptée, cavalier trop lourd, mains/jambes trop dures..) ou morale (mauvais débourrage, traumatisme, panique..). Commence déjà par appeler un ostéo si ce n'est pas fait et fais vérifier ta selle. Si tout est bon, revois le dressage et recommence tout du début si nécessaire en prenant le temps, en respectant ton cheval et non en pressant les choses pour pouvoir monter au plus vite dessus. Dans les cas comme ca c'est surtout a nous de nous remettre en question, regarde ce qu'il ne va pas et ne lui correspond pas dans ta façons de monter. On apprend pas a un cheval a être monté, mais on apprend à monter à cheval.
essaie de le divertir et de lui faire aimer le travail, de lui montrer qu'il peut s'amuser tout en travaillant, comme des balades ou des reprises ou tu le laisse galoper fin fait lui un peu plaisir!
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X