The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Je n'ai pas de très bonnes notes au collège et en punition mes parents me privent de competition, comment faire ? 😠

Je n'ai pas de très bonnes notes au collège et en punition mes parents me privent de competition, comment faire ? 😠
Demande a faire une 3 DDM
C est une 3 en lycee pas au college
Tu reprend en large ce que tu as fais depuis ta 6 e avec en plus 3 stages ds des metier qui pourrai t interesser
C est genial comme classe
2 de mes enfants l on fait
Ils ont eu ts 2 leur brevet des colleges a la fin
Avantage : reprendre les grandes ligne du college , preparation au bepc, stage en entreprise , nombre restrein ds cet classe afin que chaque prof vous aide individuellement .

Inconvenient, reserve tres vite ta place , il n y a generalement Qu une classe et tous les lycee ne le font pas
Va vite en parler a tn conseiller d orientation
Il faut que tu te forces à apprendre tes cours
Oui c'est ce que je veut faire mais mes parents ne veulent pas mais ô pire je négociait lieu en fin d'année et un 3eme
Peut être pas pour cette année mais prend rendez-vous chez un conseiller d'orientation ou C.I.O (c'est gratuit) car à pâtir de la troisième tu peux aller en professionnels.
OK merci pour les encouragement et les conseils
Je comprends parfaitement que tu sois déçue de la réponse de tes parents. J'ai été une collégienne un jour avant de devenir maman !!! Il faut que tu leur montres que tu fais ton maximum c'est le plus important. Des petits faiblesses nous en avons tous !! Nous ne sommes pas des robots ! Enfin démontrer par des faits c'est toujours mieux que des déclarations d'intention. Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent comme le dit l'adage ! Donc courage et le collège est un marathon et non une course de sprint comme l'équitation.
4eme
Tu est en quelle classe ?
En tout cas merci pour tout vos commentaires j'ai jamais une question avec autant de réponse merci beaucoup
Moi perso je me donne à fond mais après pour l'instant on a eu que des notes en français et beau vraiment beau gosse. J'ai vraiment fait de la merde quoi pourtant j'ai une orthophoniste j'ai une aide mais bon il y a rien qui fait en français si j'ai plus de la moyenne je suis contente après en SVT j'ai que Des20 ou aux alentours après En math je reste aux alentours de 15 en histoire 14 bref ça va quoi et par exemple aujourd'hui j'ai fait une heure de permanence j'ai travaillé tout à fond pendant 1h franchement je me suis pas arrêté même la surveillance et demander ce qui me passait par la tête car je suis jamais comme ça d'habitude en rentrant il m'a engueulé parce que j'avais un dix et demie en français donc vous pouvez comprendre que ça me démoralise
Merci beaucoup Le truc c'est que en général j'ai du mal pour le début d'année mais après ça va mais comme en début d'année ça allait pas du coup je me fait punir sur toute l'année c'est ça le problème parce que je met du temps à redémarrer
Morgane, tu as parfaitement raison, être exigeant ne veut pas dire élitiste. Peu importe la filière pourvu qu'on donne le meilleur de soi. Mieux vaut être le meilleur coiffeur ou boulanger du monde, qu'un mauvais haut fonctionnaire de l'Etat !
Faut aussi penser que avec la filière général n'est pas faite pour tout le monde et que si elle va en pro dans une filliere qui lui plaît vraiment elle peux avoir 14 de moyenne alors que en général elle avait même pas 10 ( c'est ce qui m'arrive)
Merci Mathéa pour cette publication qui respire la maturité et le bon sens. Nous, les parents ne sommes pas des tortionnaires comme certaines pourraient le croire, mais nous avons une toute petite chose en plus c'est l'expérience et la connaissance du monde dans lequel nous évoluons toutes et tous. Et, il n'est pas tranquille et serein, loin s'en faut. Voir ses enfants en échec scolaire ou en décrochage est bien plus qu'une inquiétude c'est une réelle souffrance en tant que parents. Alors les théories soixante-huitardes du laissez-faire n'ont aucun crédit à mes yeux. La pratique de l'équitation a appris à Théodora le sens des mots: patience, respect (de l'animal et de ses semblables), humilité et surtout rigueur dans l'effort et dans l'apprentissage. Ces valeurs qu'elle a acquis en pratiquant ce sport noble elle les mettra en application dans sa vie future. C'est ce que nous TENTONS de lui apprendre en tant que parents. Je ne juge personne dans mes propos, je ne fais que partager notre expérience et ses résultats.
Et si tu réfléchissait d'abord à ce qui les pousse à agir ainsi ?

Il va falloir te remettre en question : beaucoup de jeunes qui montent et qui sont passionnés finissent par ne raisonner qu'à partir du cheval, or, dans la vie, il y à des priorités... Alors si tu fais partie de ceux qui zappent les devoirs car ils ont concours tous les dimanches, si tu n'es pas très organisée et que ta scolarité en pâti, si tu pense tellement au cheval que tu en oublie le reste, si tu ne fais rien en cours car ton objectif est de travailler dans les chevaux : alors tes parents ont leurs raisons de s'arracher les cheveux. Il va falloir te remettre en question.

Si en revanche tu fais effectivement des efforts, que tu es consciente de l'importance de tes études, mais que malgré tout tes résultats restent médiocres : il va peut-être falloir que tu tente des compromis. Réduire le nombre de concours par exemple : et si tu ne sortais que lorsque tu es en vacances ? Cela pourrait t'aider.

Car en fait, le but n'est pas de convaincre tes parents de cesser de te punir, ni même de réussir à "ruser" pour contourner la punition, mais te permettre à toi-même de retrouver la motivation de travailler, dans ton intérêt.

Parles-en avec eux : explique-leur que cela te met la pression, ce que tu ressens. Demande-leur si vous ne pourriez pas trouver un autre arrangement, etc...

Et puis, et si c'était pour tes parents un moyen de limiter le nombre de concours ? Tu sais c'est sans doute très contraignant pour eux, et s'ils n'ont pas vraiment d'arguments à te soumettre, ils peuvent déguiser cela en punition pour se donner bonne conscience. Il ne faut pas oublier qu'ils ne sont pas infaillibles ! Si cette hypothèse semble probable, propose-leur simplement de faire moins de compétitions, et cela suffira peut-être !

Dans tous les cas ouvre le dialogue, explique-leur. Choisi un moment où ils sont plutôt de bonne humeur, pas trop occupés pour qu'ils aient la patience de t'écouter et lance-toi : c'est entre vous que cela doit se régler.
Nous sommes des parents qui donnent tout à notre fille pour vivre pleinement et dans les meilleures conditions sa passion équine. Achat de poney de GP, week-end en TDA et autres petites excursions champêtres, achat d'un camion VL pour leur confort réciproque et j'en passe.. avez-vous dans vos connaissances beaucoup de parents pas issus du monde équestre qui le font ? Je n'ai pas l'impression ! La seule chose que lui demandons c'est de faire son maximum tant d'un point de vue scolaire qu'en concours. Nous connaissons les capacités de notre fille.
Moi si mes parents aurait fait sa quand j'etais en 4eme et 3 ème je serai pas monter souvent sur tout avec 3 de moyenne dans certaine matière.
J'arrive pas à comprendre ce genre de méthode d'éducation sérieux...
Bon courage !
Et bien aujourd'hui Theodora a 15 de moyenne Generale en 5eme alors que l'année dernière elle frôlait à peine le 13 ! Elle sait qu'elle travaille pour son avenir et surtout si elle veut aller en sport étude elle n'a pas le choix. la sélection est rude comme en compétition seuls les meilleurs gagnent !
Déjà pour avoir de meilleure note essaye de faire des fiche pour réviser avant les controle (perso sa m'aide bcp)
Moi mon truc c'est pire je dois avoir des bonne note surtout en svt la matiere ou je suis jamais au dessus de 12/20 😭