Mon cheval à la maladie des tremblements (shivering), avez-vous des conseils sur le plan nutritionnel, bien être ? Merci

J’ai un cheval souffrant de shivering , je lui donne du curcuma avec poivre et huile de tournesol , le curcuma est 10x plus anti oxydant que la vitamine E , le poivre et l’huile c’est pour aider la curcumine à se développer .
Mode de vie 100% pré pour le mien , avec couverture l’hiver pour éviter l’humidite , les pieds nus aux postérieurs c’est le minimum a avoir .
Je lui donne de l’aubepine aussi comme apaisant du système nerveux , quand il stress il se contracte et ça lui declanche une crise .

Pour le reculer citer plus bas je suis pas totalement d’accord , je pense que c’est important qu’ils apprennent a savoir où sont leurs postérieurs , j’ai fais des exercices de reculer à pieds avec des barres au sol , qu’il lève les pattes et qu’il sache où les poser . Ne pas en abuser évidemment mais je pense que c’est important
Bonjour ,
Je ne connaissais du tout pas cette maladie ,
Mon cheval tremble fort des posterieurs pour se coucher , il se relève très souvent plusieurs fois avant de se coucher pour de bon, en revanche pas de problème pour curer ses postérieurs ni pour reculer . Croyez vous qu'il pourrait s'agir du shivering ? Merci de vos réponses ! :)
Merci 🙂
Bonjour,
Voici un article complet sur le sujet :
https://osteonimaux.blogspot.fr/2016/01/shivering.html
Mais pour 1200 deniers tu peux avoir du 0g comme du 400g
C'est juste une question de solidité et donc de sécurité
Ok merci pour le conseil, je ne veux juste pas qu'il soit surprotégés, le minimum pour qu'il se rapproche au plus de l'état naturel, je suis de Bruxelles et c'est vrai que les hivers sont parfois rudes...
Oui, ça parait logique mais il faut faire attention avec les couvertures trop chaudes, car elles peuvent produire l'effet inverse. C'est à dire que le cheval risque de transpirer (quelques petits rayons de soleil suffisent) et donc d'être encore plus exposé au coup de froid. C'est donc une très bonne suggestion si Mandy est dans une région vraiment froide. Mais moi qui suis dans le sud, j'éviterais ^^
Si il vit au près pour une question de durabilité de solidité et meme d'imperméabilité vaut mieux viser 1200 deniers minimum
Ok grand merci 🙂 Bon dimanche
J'opterais pour une couverture genre 600 deniers respirante et imperméable.
Ok merci 🙂 Couverture style bâche c'est bon ? Ou une plus épaisse ?
et oui (pour répondre à ta question couverture), mets lui au moins la nuit et le jour+nuit quand la température commence à frôler les 5°C ou qu'il pleut..
Avec plaisir, bon courage pour ton loulou
Grand merci pour votre réponse très complète 🙂 Il vit en prairie toute l'année et donc fait son poil d'hiver, dois-je vraiment mettre une couverture ? Il a été vérifier par l'ostéopathe et le vétérinaire lui a prescrit un régime adapté c'est à dire un mix zéro en granulé et une cure de magnésium, il y a une amélioration depuis (tremblement beaucoup moins important) mais toujours compliqué à prendre ses postérieurs pour les curés...
Bonjour, je crois que les causes de cette maladie n'ont pas encore été déterminées et il me semble que le shivering soit avant tout un 'symdrome'. En gros, il semblerait que plusieurs causes puissent produire cette même conséquence ; tremblements plutôt localisés au niveau des postérieurs et les chevaux lourds seraient plus fréquemment touchés. C'est le système nerveux autonome qui serait touché, je suppose au niveau de la zone lombaire - sacrum, zone qui prend en charge la mobilité du postérieur. C'est une zone très mobile et sensible chez le cheval..
Donc l'ostéo peut aider, au moins pour vérifier que le cheval a une bonne mobilité dans la partie postérieur de sa colonne vertébrale.
Après, il faut limiter les facteurs favorisant les tremblements (stress, carences, immobilité, froid, etc) donc :
- limiter les situations de stress,
- éviter le froid et l'humidité (donc une bonne couverture s'impose!), un bon échauffement avant le travail (15 min de pas mini ce n'est pas du luxe), voir faire des petits massages et étirements avant le travail,
- lui proposer un travail régulier donc ne pas le laisser au box (ou en tt cas le minimum). Limiter le travail sur deux pistes, déplacements latéraux, transition trop importantes, éviter le reculer.
- éviter la surcharge pondérale qui fatiguera les articulations donc adapter la ration, 2/3 de foin et complément.
- supplémenter en vitamines et minéraux (surtout vit B12, E et sélenium)
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X