The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Ma jument a une double Piroplasmose, pouvez-vous m'éclairer sur cette maladie ?

Ma jument a une double Piroplasmose, pouvez-vous m'éclairer sur cette maladie ?
La piroplasmose est une maladie parasitaire transmise par une tique porteuse d'un protozoaire. Il est parfois difficile de suspecter la maladie car la majorité des chevaux et des ânes contaminés sont des porteurs latents, qui n’ont pas manifesté de signes cliniques évocateurs. Ce n’est pas une maladie contagieuse et cette forme « équine ou asine » n’est pas transmissible à l’homme.
Cette maladie parasitaire est transmise par une tique, même si toutes les tiques ne sont pas porteuses de la maladie.
Le parasite nommé « babésia » se refugie dans les globules rouges de l'animal pour mieux les anéantir. La contamination est de 1 à 4 semaines et entraîne une anémie et une grande fatigue chez le cheval. 
On distingue deux types de piroplasmose
la piroplasmose aiguë,
la piroplasmose chronique.
La piroplasmose aiguë est la plus fréquente. Si elle n'est pas soignée à temps, la mort du cheval peut survenir dans les 72 heures.
Les symptômes sont les suivants :
on observe une fièvre très élevée ;
-le cheval est très abattu et refuse toute alimentation ;
-les muqueuses deviennent jaune pâle ;
-les urines sont très foncées ;
-l'arrière-main peut se bloquer.
La piroplasmose chronique est beaucoup plus sournoise et peut passer inaperçue pendant des mois.
Vous pourrez constater :
-que le cheval est toujours fatigué et qu'il fait de moins en moins d'effort ;
-des œdèmes sur ses membres ;
-une perte d'appétit ;
-que l'animal maigrit régulièrement ;
-que ses défenses immunitaires sont affaiblies

Suivant l 'importance des symptômes le vétérinaire mettra en oeuvre un traitement adapté.
Dans les cas débutants , il injectera un piroplasmicide (produit spécififique contre la tique), accompagné d'une injection de corticoïdes pour prévenir les réactions inflammatoires et autoimmunes . Il complétera le traitement, suivant le cas, avec une couverture antibiotique.
Certains chevaux sont porteurs sains, ce qui signifie qu'ils l'ont eu un jour et qu'ils l'ont combattu, cependant, ils peuvent toujours faire une rechute au cours de leur vie. D'autres ont reçu le gène d'un de leur parents, lui-aussi porteur sain. Cette maladie est inéxistante au US, pour cette raison, les chevaux porteurs sain ou non de la pyro n'ont pas le droit d'entré sur le territoire