The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Quel est votre programme de longe ?

Quel est votre programme de longe ?
Bref, tout ca pour dire qu'on a tous notre facon de travailler, et j'ai remarqué que ca varait énormément car on apprend pas tous de la même facon (au final ca se rejoint toujours techniquement) :) Et qu'on est aussi parti loin par rapport à la question, on arrête là x'D Ca va devenir relou pour Chloe de recevoir plein de notifs hahaha
Oui on est parti loin c'est clair.
Je fais exactement pareil avant de monter puis à l'arrêt monté :)
Et aussi pareil pour les assouplissements avant de trotter. Je réfléchis pas trop au côté par lequel je commence, mais je suis moins "exigeante" avec le côté difficile :)
Je pense lui demander correctement les choses la plupart du temps, si je demande mal je m'en rends compte, après si je faisais n'importe quoi mes coachs me l'auraient dit lol. J'ai juste cette idée en tête que parfois les chevaux sont "têtus" avec leur côté facile :)
Après effectivement, comme toi, si le "mauvais côté" est un peu compliqué sur un exercice, je reviens sur l'autre côté etc.
Ok alors tu comprends tout ce que j'ai dit et sais de quoi je parle. Le problème dans cette conversation c'est que on s'est éloignée du sujet au fur et à mesure.
On parlait d'un travail à la longe et non d'une détente, à la longe tu auras toujours un côté sur lequel tu tournes, même si ton cheval est "droit".
Pour revenir une dernière fois sur la détente et les exercices, ma jument a des exercices de flexions et d'assouplissement avant que je monte, puis à l'arrêt quand je suis montée ensuite je marche 5 min et je lui redemande, toujours du côté le plus facile, puis une fois acquis sur l'autre côté, je lui demande pas pareil évidemment, mais si je vois qu'elle ne comprend pas et que ça devient difficile je reviens sur le bon côté pour qu'elle comprenne ce que j'attends d'elle. Son bon côté devient un modèle pour le mauvais. Sinon j'effectue toujours des exercices de flexion et d'assouplissement avant même de trotter.
Pour moi si pour ton cheval ça devient difficile de travailler sur son "mauvais" côté c'est que tu ne lui demandes pas correctement les choses, ou alors que tu mets ton cheval bien trop dans le confort, et ce n'est pas juste du fait que tu commences toujours du bon côté.
Bref tout cela est seulement mon avis personnel, un avis fondé sur plusieurs écrits et expériences..et je ne veux pas obliger les gens à avoir le même :)
Oula t'en fais pas pour moi je sais tout ca, quand je dis droit c'est une image, pour commencer ta détente tu vas pas direct entrer en flexion et compagnie.
Si tu montes dans un endroit grand tu peux très bien marcher "droit" sans tourner serrer hein. Sauf si tu as des petites installations :)
Et oui je confirme la rectitude n'est jamais acquise, je suis cavalière de dressage, donc je connais bien ces lignes droites avec les épaules ou les hanches qui se baladent toujours un peu hahaha...
Si tu alternes et que tu adaptes ta demande en fonction du côté difficile/facile du cheval, tu peux très bien lui demander quelque chose d'un côté ou de l'autre. Il suffit d'y aller progressivement et de prendre en compte que d'un côté il fera pas forcément directement aussi bien que de l'autre.
Le problème si on commence toujours les exercices du bon côté, c'est qu'après ton cheval s'installe dans un certain "confort" et l'autre côté peut être encore plus difficile, en tous cas pour le mien c'est comme ca :)
Je dis pas de forcément commencer par le côté le plus difficile, je dis juste que parfois on peut alterner, en étant vigilant par ailleurs.
Je prends aussi exemple sur mon autre poney, avant je commençais toujours la détente et les exercices par son côté facile, au final il avait tellement ses aises de ce côté là, que l'autre côté c'était devenu de plus en plus difficile de faire quelque chose...
Je remets pas du tout en tord ce que tu dis, car tu as raison, mais je ne partage pas le même avis forcément..
Ok alors déjà il faut savoir qu'un cheval "droit" n'existe pas. Du fait pas sa dissymétrie, comme tout être humain il sera gaucher ou droitier, il aura donc des muscles qu'il allongera plus d'un côté que de l'autre, par ce fait il ne peu trop pas être "droit", la rectitude n'est jamais acquise, on s'en approche juste de jour en jour.
Après quand tu marches en "ligne", tu as bien une main à l'intérieur de la carrière ? Tu tournes bien à un certain moment ? À moins que tu es une ligne interminable
De plus lors d'une détente tu ne lui demandes pas des flexions ? Avant de monter et au début de ta détente ? Tu ne lui demandes pas de faire un cercle ou une volte ? Des transitions ? Et puis même si tournes en rond en faisant des lignes, il faut bien que le postérieur int engage correctement, en sachant que du mauvais côté il sera plus difficile à faire engager puisque naturellement il va plus supporter le poids que de pousser sous sa masse.
Bref pour tout cela il faut commencer par le côté le plus facile du cheval.
Et en fin de détente quand tu débutes n'importe quel exercice c'est pareil.
Si tu es en ligne, t'es ni d'un côté ni de l'autre, c'est ca que je comprends pas en fait... ^^' Perso je fais toujours ma détente en ligne, donc y'a pas de côté...
Ce n'est pas une question de longer avec un cheval droit ou non, c'est une question de commencer par le bon côté pour faciliter la compréhension et l'exercice mais aussi la décontraction et l'échauffement des muscles.
Et je dis bien "n'importe quel exercice", je ne parle de juste la longe..
Tu peux longer en laissant le cheval droit ;) donc pas obligé de commencer par le "bon" côté :)
Toujours commencé n'importe quel exercice par le côté le plus facile (si le cheval se plie plus facilement à gauche alors il est droitier, il va plus facilement allonger ses muscles de droite il faudrait donc commencer à main gauche).
Oui ca dépend des chevaux. Le mien travaille beaucoup, il a des petits défauts d'aplomb et il a tendance à être légèrement raide au postérieur droit, du coup je varie et je le fais travailler autant d'un côté que de l'autre (en longe ou à cheval) pour qu'il reste "en ligne" dans sa musculature :)
Moi je sais pas pourquoi mais j'ai pris l'habitude de commencer à droit !
Mais après, je ne pesne pas que sa change énormément de choses...
A part si tu as un cheval un peu raide d'un côté.
Ah Clara me fait penser à la main par la quelle je commence, je n'ai pas pensé à le mentionner. Perso j'alterne, et je vois aussi en fonction de comment il était les séances précédentes :)
Une fois par semaine pendant 20 minutes. Sans enrennements la plupart du temps (même s'il m'arrive de lui mettre des rênes allemandes ou des rênes fixes de temps en temps).
J'ai la manie de commencer à main droite, ne me demandez pas pourquoi :D
10 minutes à chaque main, en commençant au pas actif. Je pense que c'est important, à la longe, de travailler l'engagement des postérieurs et les transitions.
Mes séances de longe sont comme mes autres séances, elles ont un objectif, généralement je travaille ce qui est difficile pour ma jument (ex : étirer sa ligne de dos et travailler avec, la décontraction pdt les transitions, les transitions etc). Puis sur certaines de mes séances de longe je la fais sauter avec un dispositif. Ou encore je la laisse se défouler et dans ce cas elle n'a juste le licol et je tiens la longe au bout.
Une fois par semaine, 20-25 minutes pas plus. Toujours en rênes coulissantes, ni trop serrées ni trop lâches, le cheval est libre de ses mouvements mais l'enrênement est là pour lui montrer la bonne façon de travailler, il n'est pas du tout contraint.
Je fais beaucoup de transition, et je demande toujours de l'engagement (surtout au pas car c'est l'allure la plus difficile pour lui), encolure horizontale, pour qu'il tire sa ligne de dos et qu'il puisse monter les abdos. Je ne lui demande pas d'avoir le nez par terre car c'est un cheval qui a tendance à se mettre sur les épaules de part ses "mauvais aplombs" (vive la génétique lol) aux postérieurs.
Donc voilà, transitions fréquentes, dans l'allure, d'allure, j'essaye qu'il réponde vite à la demande... :)
Après le travail effectué à la longe c'est en fonction du cheval, je demanderais pas forcément la même chose à un autre.