Comment utiliser correctement les rênes allemandes (mors en caoutchouc, anciennement monté en Pelham) ?

Bravo! Excellente progression! Vous êtes sur la bonne voie! Faite moi signe lorsque vous aurez progressé vers le retrait total des enrênements 👍🏽 continuez à vous faire confiance vous faite du bon travail !
@maryjune ça y est, martingale sur rênes très lâche, plus de rênes allemandes, Dandy progresse, je l'ai mis sur une petite barre et cela m'a permis de détecter un souci à main droite, car il se porte de mieux en mieux sans se braquer...Je fais venir l'ostéopathe dimanche car sans artifices j'ai clairement senti une douleur à droite que les RA masquaient dans la contrainte malgré une utilisation légère. La spécialiste me l'a confirmé en voyant des vidéos, donc...Visite de manipulation ! A nous les trotting de ré éducation :/
Ce qui m'inquiète avec la martingale c'est sa fixité, je redoute réellement que sans possibilité de contrôle, mon petit bonhomme se lève et se retourne...Au moins les RA en cas de braquage violent, je peux les lâcher et mettre des jambes...Je vais en effet prendre du temps, y aller tranquillement et continuer sur les variations d'allures dans le calme. Si nous arrivons à cela, je retirerai les RA en cours de reprise puis je ne les mettrais plus du tout. Je ne veux pas non plus totalement le perdurer, je suis sa nouvelle cavalière, il a un nouveau mors, c'est une nouvelle histoire...Finalement, la réponse à ma question c'est lui qui l'a :)
Merci à tous.
Avec les rênes allemandes les mains du cavalier doivent rester assez haute et la traction se fait en tirant de haut en bas et non vers vous. Mais peut être l'avez vous déjà essayé mais la martingale courte ou à anneau fait à peu près la même action mais son moins contraignant. Et il s'agit d'une bonne progression vers votre but qui est d'obtenir un cheval plus léger et sécuritaire.

Vous pouvez allonger progressivement la martingale afin de progressivement la rendre inutile puis la retirer.

Ensuite vous continuer le travail sans enrênement les mains basses

Tenez bon ce peut être un examen de patience et de ténacité, mais pour le bien de votre couple humain cheval :)
On peut poser une question pour confronter son opinion sans être forcément dans l'erreur ou l'incapacité à faire, c'est davantage une question d'humilité, du moins je crois. ;)
J'ai posé la question dans ce sens. Je connais la théorie, j'ai utilisé des RA sur des chevaux de club, mais si je pose cette question aujourd'hui, c'est pour avoir des avis/retours d'expérience allant dans le sens d'une utilisation spécifique, face à une problématique spécifique, sur un profil de cheval spécifique. Mon cheval est réformé des courses, il ne supportait pas le mors, le crachait, j'ai donc déjà retiré le pelam, ce qui va dans le sens de la douceur, la seule raison pour laquelle je conserve les RA c'est précisément pour (espérer) lui préserver le dos en lui évitant de se lever, ou comme au galop de se raidir dans l'énervement. Je ne compte pas "faire le show" avec un cheval artificiellement placé, c'est du loisir, je n'ai aucune aspiration de dressage en concours, c'est lui qui compte, pas ce qu'on voit de moi. Il s'agit d'un artifice, j'en ai conscience, je le sais décrié, mais comme une personne blessée à besoin temporairement d'une béquille, les RA sur ce profil de cheval me semble (peut-être?) un moyen avant en effet de passer en simple filet. Il a déjà fallu lui apprendre à se poser sur son nouveau mors en caoutchouc, jouer avec, ne pas se lever, ne pas mettre des coups de cul, les RA je ne les utilise pas avant le milieu voire la fin de la reprise, notamment pour le galop, car ex galopeur il prend alors une attitude qui ne va pas précisément vers la décontraction, il chauffe, il s'agace, lève la tête et se fait précisément mal. Je tâche de travailler les transitions d'allures, le garder au calme. En outre, les RA sont toujours lâches de la sangle au mors, et ajustées de ma main à sa bouche, je ne l'encapuchonne pas du tout, mais en effet, pour quelques semaines, j'essaye de trouver des exercices adaptés aux RA, pour lui faire comprendre en douceur que le rapport de force est inutile. Il fait cependant 600 kilos, moi 46, avec un gros mors en caoutchouc, pur sang, les RA même lâches sont une sécurité en cas de problème. Sur les photos de mon profil, j'ai des RA, comme on peut le voir, elles sont la plupart du temps décoratives. Merci à vous tous pour vos avis. Toujours preneuse d'avis/retour d'expérience de personnes ayant utilisé des RA temporairement et sur des exercices spécifiques et y ont vu un bénéfice.
je sais pas..je trouve que si on pose la question c'est qu'il ne faut pas les utiliser. c'est trop vite très mal utilisé sans s'en rendre compte. on rassemble pas un cheval avec des RA c'est une grosse erreur. Cest avec le poids du corps et les jambes , presque sans mains. Pour les lève de tête il y a les Martingale, le goguette combiné à la limite. Un peu comme les RA mais limites les mal utilisation...
Merci Marie ! Je suis Galop 7, j'ai 36 ans, j'ai commencé à monter à l'âge de 10 ans mais comme beaucoup j'ai fait une coupure de quelques années. A l'époque je sortais en CSO, je j'utilisais brides et RA uniquement pour le dressage. J'ai perdu en pratique mais pas totalement ;) Le fait est que mon petit cheval était monté en pelam, quatre rênes, par un homme, et essayé au polo. Il n'aime pas du tout le polo d'ailleurs...Donc je reprends ce cheval qui à la base se levait, ne supportait que difficilement le contact avec le mors et manifestait un réel agacement au moindre contact. Déjà l'avoir passé en gros mors caoutchouc a énormément changé les choses. Je conserve les RA pour le moment car pesant 46 kilos j'ai aussi, je l'admets, besoin d'avoir cette sécurité si jamais il se lève ou part en coups de cul. Mais il ne me l'a encore jamais fait...Je bosse le matin en liberté, à cru, dans un rond de longe, juste au poids du corps pour les changements de direction. La seconde séance de la journée je le selle et généralement je laisse les RA longues jusqu'en milieu de reprise. Il me fait des reculers propres, des appuyés au pas, des déplacements latéraux un peu chaotiques mais ça vient. Quand on passe au petit trot rassemblé, là je remonte sur les RA et surtout au galop, car c'est un PS réformé donc pour un galop rassemblé, j'avoue être aidée par les RA. Je fais de la danse, malgré mon poids j'ai des jambes mais la main, il est très puissant et a toujours tendance à s'angoisser...
Les rênes allemandes servent seulement à limiter le relèvement de l'encolure. L'on devrait les utiliser que pour corriger une position trop haute ou retourné de l'encolure. Elles doivent être retirer dès qu'elle deviennent inutile et assez rapidement.

Il faut être très prudent avec l'utilisation des rênes allemandes, car les conséquences négatives de ce type d'enrênement est considérable. La nuque cède par l'effet puissant de la rêne coulissante soit 1.5 par rapport à la force de la main. La tension augmente au fur et à mesure que votre cheval obéit alors que cela devrait être totalement le contraire! Vous mettez ainsi votre cheval dans un faux équilibre et en contrainte permanente. Vous risquez de faire creuser son dos ou compromettre sa locomotion. Un mauvais usage est très mauvais pour la nuque, la mâchoire, la langue, les barres et les épaules. Les rênes allemandes doivent toujours être utilisées par un cavalier confirmé sans quoi vous risquez de vous embarquer dans un cercle vicieux et des effets pervers.

A moins d'être vous même confirmé, je vous suggère de faire appel à un professionnel ou de les retirer et penser à une autre solution pour votre problème.

Bonne chance!
Merci ! J'étais limitée dans les caractères de ma question. Mon interrogation est surtout sur le bon usage au sens, c'est un artifice, je le veux temporaire, et de ce fait quel serait le bon timing pour les retirer, les bons exercices à réaliser avec et les écueils dans lesquels ne pas tomber...Mon petit cheval avait tendance à se lever avant lorsqu'il était monté en pelam, j'ai donc changé le mors, et les rênes allemandes m'aident un peu à le canaliser mais mon objectif est de m'en passer...
les rênes allemande doivent être légèrement détendu de la sangle à la bouche du cheval, et de tes mains à sa bouche sa doit être tendu. Regarde sur YouTube sinon car je ne serai pas formulée mes phrase correctement pour que tu comprenne 😅
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X