Avez-vous des conseils pour travailler en douceur la montée en van pour un cheval qui s'est fait certaines frayeurs ? Le camion ou le caveçon peuvent être une solution ? Merci

Merci tout le monde pour vos réponses vous êtes vraiment adorable. Je pense que je vais délégué pour une fois à un connaissance le travail de monte dans le van pour le moment , m'étant moi même fait assez peur avec mon gros amour, je pense qu'il peut être interessant qu'on bosse chacun de son coté, histoire de reprendre un peu confiance , lui dans le van , et moi avec un gentil cheval qui monte plus tranquillement que papi ^^ Mais je prend tout vos conseil en compte. Je vais y aller progressivement , faire le premier travail de desensibilisation à savoir brouter au tour du van , mangé la tête dedans , sans pression ! Pour l'idée du van c'est vraiment géniale , cependant comme Déborah l'a dit, comment faire quand le van ne se demonte pas ? merci
Personnellement je n'ai pas de solution mais j'ai une question : comment faire quand on ne peut pas démonter le van et quand on n'a
pas de pont à l'avant mais uniquement à l'arrière ?
Certains chevaux préfèrent se stabiliser plutôt que d'être coincé entre une barre au milieu et le mur. Qu'en pensez-vous ?
Je ne sais pas si je vais t'être utile mais un jour j'ai vu un coach faire rentrer un cheval qui avait une peur bleue du van en 1h. Il s'y ai pris de façon éthologique, avec licol éthologique. En gros il forçait le cheval à aller devant (vers le pont), et des qu'il reculait il le mettait en situation d'inconfort (reculé reculé reculé). Il y allait petit à petit et lui faisait faire demi tour quand il descendait du pont sur le côté.
Y aller doucement, sans le stresser. Perso quand j'ai appris à un cheval de mon club à monter dedans j'avais tout enlevé à l'intérieur et tout ouvert. Il est monté dedans en 4 séances de 10min, ensuite seulement j'ai mis les bas-flancs qui ne lui plaisaient pas trop et quand il est resté sage la barre de queue. Si la séance est trop longue ton cheval risque de se braquer et ça ne servira à rien. Récompense en fonction de l'effort qu'il fait et si tu juges que c'est bien laisse le sur ça le premier jour avant de demander un peu plus le jour d'après. La patience est la clée de tout. Les bonbons aident aussi je te l'avoue ;)
Je pense que c'est bien si tu peux de travailler sur plusieurs jours, progressivement. Lui demander chaque jour de s'approcher un peu plus, récompenser et le laisser tranquille. Les vans sans ponts sont aussi apparemment mieux.
Petite précision : si ton cheval commence à rentrer puis recule d'un coup, surtout tu recules avec lui en laissant du mou. Si tu tires sur la longe et le force à monter tu n'arriveras à rien.
Toujours le suivre et ne pas s'énerver. Plus facile à dire qu'à faire au bout de quelques heures de galère, mais nécessaire ;)
Bonjour,
Quand j'ai récupéré ma jument, impossible de la faire monter en van.
J'ai passé 5h à la faire monter la première fois.
Au début j'avais baissé le pont et ouvert toutes les ouvertures possibles (pont avant, portes, fenetres etc) pour que ça paraisse moins clos. Rien n'y fait. Après une bonne heure à essayer en douceur (petits pas par petits pas, mais elle reculais sans arrêt, récompense à chaque pas en avant etc), on a essayé la méthode "forte" qui marche pour certains : longe derrière les postérieurs, entonnoir, ... Mais pareil rien n'y faisait.
J'ai donc fini par démonter le van : j'ai enlevé les bas-flancs (van 2 places), les barres, enfin tout ce que je pouvais enlever.
A partir de ce moment là elle a commencé rentrer de plus en plus dans le van. J'ai donné un bout de carotte à chaque petite avancée.
Elle a fini par rentrer entièrement, je l'ai immédiatement faite redescendre par le pont avant. Cela plusieurs fois de suite : juste un simple passage sans arrêt : tu montes et tu redescend immédiatement par l'avant.
Quand c'est acquis, l'étape suivant c'est tu montes, tu t’arrêtes quelques secondes à l'intérieur (avec récompense pour faire patienter), et tu descends.
Au fur et à mesure, tu prolonges le temps d'arrêt dans le van. Une fois acquis, tu peux commencer à remettre les bas-flancs etc.
Une fois les bas-flancs et tout le reste remis, tu reprends comme avant : montée et descente sans arrêt puis avec arrêt que tu prolonges au fur et à mesure.

Puis viens l'étape la plus compliquée : que le cheval reste immobile le temps que tu mettes la barre de queue.
Personnellement, j'ai d'abord fait rentrer la jument, stoppée à l'endroit habituel en lui donnant un seau avec grains et carottes pour faire patienter le temps que mes parents attachent la barre de queue, et j'ai ensuite fermé la barre de poitrail (laisser le pont avant ouvert en cas de panique du cheval lors de la fermeture de la barre de queue (au lieu de casser le van, il a la possibilité de sortir).
Et normalement, une fois toutes les barres fermées, le cheval ne panique pas, mais il ne faut pas trop tarder et vite partir avant qu'il ne s'impatiente de trop !

A savoir que pour le trajet retour j'ai dû tout reprendre à zéro (démonter le van etc, puis toutes les étapes une par une), mais j'ai mis ce coup-ci moins d'une heure à la monter au lieu de 5h la première fois :)

Voilà, j'espère que j'ai pu t'aider ! :)
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X