Je souhaiterais savoir les différences, sur le plan usage, entre l’enrênement Thiedemann et les rênes allemandes?

Pour moi, le thiedmann est moins contraignant pour le cheval . Une fois qu'il se met dans la position demandée , il n'y a plus de tensions . Les rênes allemandes lorsque le cheval descend beaucoup ont tendance à les raccourcir et donc le cheval est de plus en plus contraint . Parfois jusqu'à l'encapuchonnement . Je trouve que les RA sont à laisser a des cavaliers plus expérimentés et le thiedeman peut être laissé dans les mains de moins expérimentés . Pour ma part, j'utilisais les RA pour mon cheval car il était à rééduquer suite à un lourd passé. Ensuite j'ai fait un stage avec Patrick Le Rolland et il m'a conseillé Le thiedeman . Je préfère et mok cheval aussi 😊
inconvénient des rênes allemandes, on peut vite et sans se rendre compte trop les "rétrécir" ou ne travailler qu'avec ces renes (ce qui est pas cool du tout)
ça a le même effet à la différence que le thiedmann est plus simple d'utilisation puisque on ne tiens qu'une paire de rênes. Pour un cavalier moyennement aguerri c'est parfait.
L'avantage de la RA c'est qu'on peut constamment les ajuster au cours du travail mais ça demande une grande dextérité dans la maniement des 4 rênes, comme pour la bride.
L'important dans les 2 cas étant que l'enrennement soit utilisé ponctuellement, et sans coincer le cheval, juste pour limiter.