Marguerite Art dan Saut d'obstacles | 2 Questions | 36 Réponses

Pour vos paddocks, préférez-vous un sol en sable , un sol stabilisé ou de l'herbe ?

Pour vos paddocks, préférez-vous un sol en sable , un sol stabilisé ou de l'herbe ?
7
Chouette projet!

La gamme Fiberturf est faite pour permettre le passage de poids lourds sur des sols en gazon.
Donc pas de problème pour des tracteurs agri! Le seul inconvénient est que le gazon à force d'être roulé va avoir du mal a s'installer et à perdurer, surtout si on roule dessus l'hiver quand c'est gelé.
Un regarnissage à la main est toujours possible...

Nous travaillons actuellement en RD sur la réalisation de paddocks de ce type en France.
Je pourrai vous donner plus d'infos et des contacts clients lorsqu'ils auront étés réalisés.

En Angleterre, il y a beaucoup de pistes qui ont étés aménagées avec ce type de sol. Aux Pays-Bas, et à Dubaï également.
Pistes d'hippodromes, terrains de jumping... Et ils en sont ravis!
J'ai pour projet dans quelques années, d'acheter quelques pâtures pour y faire de la pension pré (pour commencer), j'essaye de trouver les meilleurs solutions possible, surtout pour du long terme.
En regardant sur internet, j'ai trouvé sur votre site le procédé pour la fabrication de terrain de foot, j'imagine que c'est le même pour les sols équestres? C'est sur que si le terrain reste stable, il n'y a plus besoin de sortir à la fin de l'hiver la grosse herse régénératrice avec son 300ch. Mais est ce que votre Fibreturf résiste bien à la compactions lors de passage régulier de gros engins (5/8t)?
Car certes on peut faire du foin avec un petit 50ch de moins de 2.5t, mais ce sera avec des petites balles rectangulaire, ce qui est plus pratique pour les chevaux vivant au box, mais ce qui l'ai moins qu'un round avec son râtelier sur ski en pâture. L'inconvénient sur ces petits tracteurs, c'est que les outils qu'ils peuvent prendre sont généralement aussi large que le tracteur. Ce qui demande une plus grande durée de travail, donc une plus grande consommation en carburant.Alors que des tracteurs plus imposant (7/8t) avec des outils pour une largeur de travail de 7/9m, ils arrivent à couvrir le pré en seulement quelques passages.
J'aimerais si possible savoir les avis de vos clients sur ce type de paddock, pour pouvoir faire mon choix plus tard. Car pour le moment, je suis du même avis que Jade. Des paddock en herbe avec des surfaces stabilisées à des endroits clés (abris, râtelier, bac à eau et porte) et bien sûr à l'endroit le plus élevé du terrain.
Je suis pour l'herbe toute l'année mais je pense que c'est une bonne idée d'avoir une petit parti en sol stabilisé pour l'hiver, j'y pense personnellement je pense que sa vaut le coup :)
@matthieulottin un paddock en herbe accessible toute l'année grâce à un substrat élaboré, ça vous intéresserait?

Vous seriez prêts à investir combien sur ce type d'offre?
Moi je préfére herbe ☺️🐴
Il y a des avantages et des inconvénient dans chacun des 3 cas.

Pour les paddocks en sable, ils ont l'avantage de pouvoir servir une grande partie de l'année, ça dépend surtout de leurs systèmes de drainage. Ils sont assez simple à niveler, si on possède les bon outils. Ils peuvent aussi servir de paddock d'échauffement lors de concours, voir même acceuilir des obstacles de cross lors d'un CCE. Par contre ils ont des inconvénient, comme devoir systématiquement ramasser les crottins au risque de se retrouver avec un mélange qui remonteras lors de grosse intempérie. De même si le système de drainage est faible ou inexistant, le paddock risque d'être inondé.

Pour les paddocks stabilisés, ils ont l'avantage d'être accessible toute l'année. Si le sol a bien été tassé, tracteur et télescopique pourront aller et venir en minimisant leur impact sur le terrain (ornière). Dans les inconvénients, comme pour les paddocks en sable, il faut retirer régulièrement les crottins. Ils ont aussi le problème des petits cailloux et graviers qui se coincent entre la sol et la fourchette et qui finissent par blesser.

Pour les paddocks en herbe, ils ont l'avantage de pouvoir nourrir les équidés lors de la belle saison. Avec eux la tournée de crottin n'est pas nécessaire, si on a une herse de pré (ébouseuse) et ça permet de servir d'engrais pour le paddock. Le grand inconvénient des paddocks en herbe est qu'ils sont inaccessible une partie de l'année, sauf si on laisse un paddock pour l'hiver (car il risque de finir labouré) et les autres pour le reste de l'année. Mais cette inconvénient peut être un avantage, si on y fait du foin au printemps. Ils demandent aussi a être resemés au moins une fois par ans, certain semoir se fixe sur les herses de pré, un passage presque obligatoire pour les paddocks d'hiver.
Image Horsealot's top user
De l'herbe clairement ça permet de leur donner de quoi grignoter, et selon la quantité d'herbe ça sert aussi lorsqu'il pleut.
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X