The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

La méthode de JF Pignon ressemble fort à celle du join-up, qui ne serait pas bonne pour le cheval. Qu'en pensez-vous ?

La méthode de JF Pignon ressemble fort à celle du join-up, qui ne serait pas bonne pour le cheval. Qu'en pensez-vous ?
Merci beaucoup pour vos réponses :)
Oki oki ... Pour moi c'est une bonne méthode, à condition d'être très bien réalisée, et uniquement la première séance. La notion de confort auprès de l'humain doit être plus importante que l'étape de la fuite, et une fois que ça c'est fait on se place toujours en tant que leader dont la présence est confortable, on le refait pas courir un coup pour rien, ça le paumerait plus qu'autre chose, il ne saurait plus si votre venue doit être une bonne ou une mauvaise chose, et à chaque fois il serait soumis et contraint ... Pour moi c'est un bon départ, mais il faut rester dans la position de gentil leader une fois que c'est fait, quand on va voir le cheval il doit être heureux de nous voir, pas trembler devant nous ! Idem pour un cheval déjà manipulé, qui n'a pas peur de l'homme, ça ruinerait la confiance qu'il avait ! Et bien évidemment cette méthode est basée sur la psychologie équine, alors à ne faire QUE avec des chevaux, ça ne fonctionne ni avec les anes ni avec les mules ! Beaucoup de conditions donc pour moi, mais si elles sont respectées je vois pas le pb ^^
après je l'utilise plus ou moins consciemment au quotidien dans la façon de me placer par rapport aux chevaux dans le travail à pied.
elle est basée sur 2 aspects celui d'être reconnu comme "étalon" celui qui protège son troupeau et également comme la "vieille jument", celle qui guide le troupeau. je ne sais pas si c'est clair, une chose est sûre, c'est une bonne méthode comme plus ou moins toutes les autres selon le cheval et la façon de l'appliquer.
monty roberts utilise les notions de confort/inconfort, sensibilisation/désensibilisation, mais il vaut mieux être encadré ou faire un stage car cela demande beaucoup de finesse, on ne fait pas fuir le cheval comme un fou, il faut regarder les signes de détente du cheval pour le faire venir... le but n'est pas de le faire fuir et de lui dire maintenant que tu en as chié, viens. En général, je ne l'utilise qu'au débourrage et sur des chevaux peu ou mal socialisés, irrespectueux ou manquant de confiance en l'homme.
Mais ceux qui font le join up, est ce seulement lors de la première séance ?
JF Pignon est celui avec les cheveux courts et ses juments camargues
En fait l'homme lache le cheval puis l'oblige à fuir en faisant des grands gestes, appel de langue, ... lorsque le cheval revient, l'homme doit le caresser et lui montrer que si le cheval reste avec l'homme alors il aura des caresses tandis que s'il s'en va alors il va devoir galoper. (Si j'ai bien compris la leçon indispensable de JF Pignon sur Equidia)
Maïna: le join up c'est bien Monty Roberts, mais j'avais lu il y a quelques jours (je ne retrouve plus le site) comme ça au final le cheval de "rendait" et se soumettait à l'homme seulement car l'homme lui faisait peur et qu'au final la relation était créée sur la peur et la soumission du cheval. Que c'était quelque chose qui pouvait être dangereux et qui ne devait être fait que sur des chevaux sauvages.
personnellement j'utilise le join up sur les jeunes, je ne place pas en prédateur mais en dominant-référent. Mais sur un cheval dressé traditionnellement, il peut y avoir des incompréhensions. C'est une méthode à adapter à chacun qui demande beaucoup de finesse dans la demande car trop de pressions "tuerait" une relation de confiance. le but du join up est d'être un élément de confort et de référence.
JF Pignon, c'est celui qui a les jujus camargues ou celui qui a les cheveux longs et travaillent plus avec des entiers ? x)

Pour ce qui concerne le join up, je ne suis personnellement pas adepte. Si c'est un cavalier et un cheval qui se connaissent depuis longtemps et ont l'habitude de travailler ensemble, le join up peut bousiller la relation. Cela mettrait le cheval dans un état de stress et d'incompréhension par rapport à son cavalier, qui se positionnerait dans un rôle de dominant/prédateur. Même si en général l'humain est "dominant" par rapport au cheval, là ça serait extrême.

Ce n'est que mon avis, je respecte bien entendu ceux qui le font, si d'autres ont un avis contraire, je suis preneuse pour en savoir plus sur cette méthode ^^
Le join up c'est Monty Roberts non ? En quoi elle ne serait pas bonne pour le cheval, tu peux développer ? :) (du coup je réponds pas à ta question désolée xD)