The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Ask @andybooth : Comment avez-vous été vu quand vous avez commencé à pratiquer l’éthologie ?

Ask @andybooth : Comment avez-vous été vu quand vous avez commencé à pratiquer l’éthologie ?
Bonjour Martin,

Quand je suis arrivé en France, j'étais un Cowboy au sens propre du terme c'est à dire que j'ai passé des années à bouger le bétail dans une ferme : j'étais donc habillé de la sorte car c'était moi mais aussi parce que le horsemanship aux USA était porté par l'équitation western.J'ai vite compris que mes habits étaient considérés comme un accoutrement ici dans la culture française et européenne. Et que de ce fait, mon message était parasité par une "étiquette", je me suis donc adapté.

Ensuite la France a décidé de mettre sur ce que j'enseigne (le horsemanship) le terme d'équitation éthologique. Les scientifiques, véritables éthologues, n'ont pas apprécié l'utilisation de cette terminologie. Je me suis donc retrouvé attaqué par la communauté scientifique. Aussi, la France est un pays de tradition, surtout dans l'équitation, et la nouveauté dérangeait beaucoup. On a longtemps parlé de "mode" pour mon sujet.

Au quotidien j'aide des chevaux et des cavaliers et désormais je suis accepté par le monde équestre français mais aussi par les scientifiques car ce qui a été une attaque au départ est devenu une opportunité.
Par obligation lexicale du choix de "équitation éthologique" pour mon métier, je me suis intéressé aux sciences de l'éducation équine grâce à Andrew Mclean. Les connaissances en science de l'apprentissage permettent maintenant d'aller vers une équitation plus éthique.

Andy