The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Quel type de contrat faut-il établir lorsque l'on confie un cheval ?

Quel type de contrat faut-il établir lorsque l'on confie un cheval ?
Salut Alexia !

Des contrats sont dispo sur internet :)

Nous avons actuellement une jument de confiée qui a été assurée (assurance de base).
La jument est destinée au loisir, il est donc spécifié dans le contrat qu'elle est autorisée à faire : balade, trec, endurance, dressage, plat et obstacle (jusqu'à 80 cm). Elle a la possibilité de participer à des compétitions de dress, trec, endurance et equifeel.
Elle est confiée "tous frais, tous gains" c'est à dire qu'elle s'occupe de la jument comme si elle lui appartenait et si elle gagne de l'argent avec sur une compétition, c'est pour elle :) Il n'y a ^pas de location, c'est à dire qu'elle ne nous donne pas d'argent pour profiter de ntre jument.

Le contrat mentionne : le nom de la jument, le propriétaire, le "loueur", l'utilisation du cheval et les conditions d'utilisation, la période d'essai, le type d'hébergement, les soins spécifiques du cheval (en l'occurrence la jument a l'obligation d'être ferrée aux antérieurs car elle a un suros dans la 3e phalange du pied qui peut se fêler), la conduite à tenir en cas de blessure du cheval (en gros qui paye quoi", le préavis en cas de rupture du confiage .
Nous sommes tombés sur des gens géniaux et la jeune fille s'en occupe comme si c'était la sienne. Elle l'adore et me donne des nouvelles régulièrement, elle me demande aussi des conseils sur les protections, mors et comportement de la jument.

Ma sœur a une jument de compétition en confiage. Là c'est un peu le bordel ! nous l'avons récupéré à 5 ans, elle était un peu laissée à l'abandon dans son éducation (bien soignée mais laissée au pré et travaillée de temps en temps 20 min quand elle ne faisait pas tomber ses cavalières)
propriétaire aux abonnés absents, nous n'avons jamais eu de contrat malgré les nombreuses relances. Les nouvelles données viennent de ma sœur exclusivement ! La jument a commencé les CSO en fin d'année dernière et a entamée sa saison de CCE dans les épreuves Formation. De ce fait, si la jument "pète", ou que nous n'en voulons plus, nous pouvons lui rendre sans préavis ni explications car pas de contrat !
Salut Alexia,
Pour ces situations exceptionnelles, je pense qu’il faut faire un contrat de Demi-Pension, car les critères qui sont stipulés dedans (qui paye quoi, qui à le droit de faire quoi lors de la monte, à quel moment quels jours le monter, sortie en balade autorisée…). Ce sont que des choses qui méritent d’pitre éclairci afin de pouvoir permettre à chacun des deux partis d’être rassuré. Après je pense qu’une bonne entente entre les deux partis est essentielle. Je pense qu’un contrat pour un cheval confié doit être plus précis que celui d’une demi-pension, pour la simple raison que quand on confie un cheval il n’y a pas de « retour » possible, c’est un peu comme un engagement sans véritable contrepartie. 
De plus, au fur et a mesure du temps, il faudra forcement rajouter des closes au contrat. On ne peut pas tout prévoir dès le départ … C’est pour ça que la communication est essentielle.
Un petit conseil, à chaque fois qu’il y aura un changement du contrat ou un ajout, il faudra l’écrire !! Pour avoir un contrat le plus complet possible et ne pas avoir de problème :)
Bonne journée, j'espère que ça t'aidera.
J'ai moi même un confiage, il y a énormément de point important, comme se que a le droit de faire ou non, si c'est de la compétition à qui revienne les gains, les soin qui doit les payer etc.. tu
Si c'est une dp par exemple, faites un contrat de dp, ou vous indiquez ce que le cavalier a le droit de faire ou non, les prix et les regles des structures s'il y en a :