The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Que pensez-vous du métier de comportementaliste équin ? Avez-vous déjà ou feriez-vous appel à un comportementaliste ?

Que pensez-vous du métier de comportementaliste équin ? Avez-vous déjà ou feriez-vous appel à un comportementaliste ?
Bonjour, il y a différentes pratiques de comportementalisme, qui pour moi ne sont pas toutes bonnes, mais je pense que faire un petit mix de tout peut donner un résultat plutôt positif.
Après tout dépend du cheval car ils ne sont pas tous aussi réactifs les uns que les autres. Par exemple, ma patronne travaille seulement au clicker mais c'est un outil qu'il faut utiliser avec une très grande précision car les chevaux ne sont pas tous sensibles a ça et de deux, il est vite fait que louper le timing et donc d'apprendre quelque chose de mauvais au cheval ..
Au niveau du métier, il y a très peu de débouchées, mais des formations sur deux ans (2 jours par mois pendant les deux ans) peuvent être faites pour mieux se comprendre soi avant tout puis les différents types de chevaux par la suite.

En espérant que mon commentaire puisse vous aider dans votre projet 😊
Extrêmement peu de débouchées, pour moi, ce serait en complément de formation plutôt qu'en formation principale.

Je ne ferais jamais appel à un comportementaliste en croisant son offre quelque part.
Par contre un enseignant comportementaliste, un éducateur comportementaliste, un éthologue comportementaliste etc, là où.

C'est quelque chose qui peut te donner du crédit, mais en tant que professionnelle ou à titre particulier, faire appelle à un comportementaliste n'est pas la première évidence pour moi.

Bon courage ! :)
Bonjour Stéphanie, le problème c'est que le terme même de comportementaliste est sujet à débat : pour l'instant à ma connaissance il n'y a pas encore de législation définissant ce que recouvre ce terme, quelle formation suivre "a minima" etc... À la base un comportementaliste est un vétérinaire spécialisé en comportement (vétérinaire comportementaliste quoi!), point. Mais comme ce terme n'est pas encadré sauf erreur de ma part à l'heure actuelle n'importe qui peut s'autoproclamer comportementaliste du jour au lendemain du coup (encore une fois en l'état actuel des choses ) je me méfie des gens autres que vétos qui se disent comportementalistes parce que je crains qu'il y ait certes des gens sérieux et sans doute compétents mais aussi des escrocs ou à tout le moins des opportunistes pas forcément "sérieux". Et petite parenthèse si on est face à un trouble du comportement nécessitant une prise en charge médicale (ça c'est surtout pour les chiens et les chats mais bon je le précise quand même...) seul un vétérinaire a le droit de prescrire un tel traitement, sinon c'est exercice illégal de la médecine vétérinaire... idem un dentiste non véto n'a pas le droit de tranquilliser un cheval 😉
J'imagine bien... je ne donnerai moi-même pas mes chevaux à n'importe qui, donc je pense qu'il faut vraiment rassurer les gens, leur prouver que l'on sait ce que l'on fait avant de penser à manipuler leur cheval
J'ai du mal à distinguer les vrais des faux du coup ça me refroidit beaucoup pour faire appel à un
Franchement, dans tout les cas c'est intéressant ! Après ça dépend des méthodes, mais c'est une bonne idée :)
D'accord merci beaucoup ! C'est un métier que j'envisage peut-être...je me suis beaucoup renseignée du point de vue des professionnels, je suis maintenant intéressée par les témoignages comme les tiens @eymilie
Ma seule expérience avec un comportementaliste m'a un peu refroidie... À la base je trouve ce métier très intéressant et j'ai lu beaucoup d'articles de comportementalistes !
Mais le seul que j'ai rencontré, j'ai pas trop trop aimé sa méthode...

Donc à voir, j'aimerais bien en rencontrer dautres, dont la méthode correspond plus àma philosophie ^^