The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Pour ralentir ou mettre en place un cheval quel est l'effet du "droite-gauche", quand faut-il le faire ? Pourquoi le faire ?

Pour ralentir ou mettre en place un cheval quel est l'effet du "droite-gauche", quand faut-il le faire ? Pourquoi le faire ?
Je suis contre la pratique ^^
Sur le principe je suis plutôt contre, mais montant une jument qui chauffe énormément et avec qui je fais des concours de CSO (donc qui chauffe d'autant plus) j'avoue que j'utilise parfois cette méthode devant un obstacle quand je vois qu'on risque de se planter ou après quand elle se rééquilibre pas, mais bien sûr c'est dans la finesse, je serre les doigts d'un côté puis de l'autre c'est tout je tire pas comme un bourin ! (de toute façon si je le fais elle se braque et cabre mdr donc bon)
Après pour mettre en place, ça je n'y peut rien, c'est des chevaux de club il passe entre des tas de mains de tous niveaux donc parfois il n'y a que ca qui fonctionne, je compte pas laisser un cheval la tête en l'air à s'abîmer le dos pendant 1h...
En théorie je suis contre, je l'ai découvert en carrière avec un moniteur de l'ancienne école lors d'une séance de CSO assez épique.

Mais dans la pratique, il m'est arrivée de l'utiliser. Je monte actuellement des chevaux de ballade sur lesquels je n'ai aucun pouvoir décisionnel, tous montés en mors d'attelage par des débutants depuis des années (autant dire qu'ils ont la sensibilité d'un tractopelle).
En montant le plus capricieux, il m'a un jour embarqué et en voyant la route arriver, je n'ai pas hésité longtemps à utiliser de "Droite-Gauche". Grace à ça, j'ai pu ralentir assez pour tourner vers les bois et le "planter" dans un arbre pour l'arrêter.

En moindre mesure, je l'ai aussi utilisé une unique fois sur ma jument, le jour où elle a essayé de s'appuyer sur la main pour ne pas s'arrêter après un grand galop. J'ai pu la "décoller" du mors rapidement et elle ne l'a plus jamais tenté depuis. Le but ce jour là n'était pas de l'arrêter net mais de la surprendre pour lui faire comprendre que non, ça n'était pas envisageable de m'embarquer.

En cas d'urgence, je suis vraiment contente de connaitre cette technique. C'est violent, mais dans certains cas ... Il faut.

Toutefois, ce n'est pas adapté aux jeunes chevaux, au chevaux sensibles, et si possible il faut faire suivre l'action d'un gros travail sur le respect à pied et monté et la réponse aux aides (ce que je ne peux pas faire sur les chevaux que je monte actuellement pour diverses raisons, inutile de m'incendier à ce propos).
Merci pour les réponses ^^
En faite de base je suis plutôt contre mais j'aimerais savoir les arguments pour ceux qui sont pour (je cherche à avoir l'esprit ouvert quoi 😊)donc inutile de me dire "c'est violer la bouche du cheval/ c'est pas bien.." car malheureusement ça ne m'apportera aucune connaissance et aucune réponse sur ma question :)
Faire droite-gauche c'est violer la bouche du cheval. C'est une méthode utilisée par les cavaliers qui ne savent pas vraiment placer leur cheval comme il faut et cisaillent pour forcer le cheval à céder. Il faut que le mors soit "vivant" dans la bouche du cheval mais seulement par des vibrations par le jeu des doigts sur les rênes.
Ce n'est pas le même droite-gauche pour ralentir ou pour mettre en place un cheval, pour ma part j'ai une jument qui est très respectueuse à pied et fait tout ce qu'on veut mais à cheval en saut prends souvent le mors aux dents et pour l'arrêter c'est la seule solution... Après ce n'est vraiment qu'à utiliser en cas d'urgence et ça lui sert de leçon, souvent elle ne me le fais plus le coup d'après. Arès je monte un jeune qui a peur de toutme et là quand il part à toute vitesse par peur, lui arracher les dents en faisant droite-gauche n'est pas une solution il va encore plus vite...
Donc ça dépend vraiment du type de cheval que tu as entre les mains....
Après j'utilise la méthode droite-gauche pour mettre en place mon poney mais c'est vraiment jouer avec les doigts sans tirer comme un boeuf en le forçant à se mettre enbien place, c'est vraiment très léger, donc à toi de voir, à toi de t'apporter tes propres opinions suivant les chevaux que tu montes 😉
Je suis plutôt contre pour ma part. Ça casse la bouche du cheval plus qu'autre chose, et si il y a le besoin d'utiliser cette méthode, il faut revoir carrément toute l'éducation à pieds car ça prouve que le cheval est soit mal éduqué soit il a prit le dessus sur le cavalier.
Après si il embarque, ça peut être une solution, mais uniquement de "dépannage", et là aussi il faudra revoir l'éducation à pieds.

Je sais que cette méthode est utilisée à l'obstacle, mais je ne m'y connais pas assez pour avoir un avis dessus ^^'