The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Qu'est-ce que cela signifie quand on dit qu'un cheval embarque ? Un cheval lent peut-il embarquer ; quelles sont les choses à faire et les signes ?

Qu'est-ce que cela signifie quand on dit qu'un cheval embarque ? Un cheval lent peut-il embarquer ; quelles sont les choses à faire et les signes ?
Pour moi embarquer c'est lorsque le cheval ignore tes aides et écoute son envie plutot que celle que tu souhaite lui transmettre. Mon cheval est plutot "mou" mais cela ne l'empêche pas d'ignorer ce que je lui demande. Je pense que lorsqu'un cheval embarque c'est plutot utiliser sa force et pas utiliser la vitesse, un cheval peu embarquer au pas pour aller manger par exemple. On associe embarquer à la vitesse parce qu'un cheval qui embarque au galop accélère en même temps.
Pour ma part, il y a cheval qui embarque et cheval qui emmène...

Un cheval qui emmène va se poser un peu fort et y aller, mais il va reste quand même un minimum gérable.

Un cheval qui embarque c'est celui va chercher à arracher les rênes des mains, partir comme une fusée et dont on a plus de contrôle que ce soit parce qu'il à prit le mors ou parce qu'il est plein c*l et oublie qu'il y a du monde là haut. Soit en prenant le mors et en faisant son bonhomme de chemin, posé sur le mors et toi qui en a souvent un peu plein les bras...Pas forcé d'être à 60km/h au galop pour être embarqués.

Le mien, c'est très simple...Bon il reste à peu près gérable et n'a pas trop l'occasion ni le temps de vraiment m'embarquer...Il chauffe, je sens la machine bouillir, il va rester ultra léger et d'un coup il va soit faire la feinte de se mettre en pseudo déséquilibre avec la tronche à l'extérieure, et en voulant rectifier, il va en profiter pour remettre une grosse poussée ce qui va me forcer à me mettre en suspension ou debout ...

Soit il va chauffer en restant un peu près de moi et dès qu'il en à ras le bol d'être contenu, il m'arrache clairement les rênes en me donnant des accoups dans les mains, je me retrouve donc en position de faiblesse en avant avec un vide intersidérale juste sous mon nez lol

Bon je rigole quand je n'y suis pas, mais la dernière fois, c'était sur le cross, je le tenais un peu trop car il ne peut pas aller trop vite non plus, il à commencé à m'arracher les rênes des mains pile en abordant un tronc...Coup de bol, j'ai eu le réflexe de le redresser et c'est passé à la foulée près, là par contre je ne fais pas la fière du tout.

Enfin ça reste très vaste...
Ah ok ^^
Pas à fond les ballons, comme je l'ai dit, une amie se fait embarquer au pas et un poney tout mou de mon club embarque les débutants au trot ^^
Je considère que je me fais embarquer à partir du moment où mon cheval m'ignore complètement, que ce soit au pas, au trot ou au galop :)
Donc pour toi, embarquer c'est un cheval qui part à fond les ballons en ignorant sa cavalière et qui va à droite et à gauche part peur ou part "chaufferie"?
C'est intéressant comme point de vue ^^
Pour moi un cheval qui embarque c'est soit un cheval qui va te mener où il veut parce qu'il n'a pas envie alors que toi tu veux t'arrêter ou tourner, soit un cheval qui a eut une sacrée peur (réelle ou simulée, le cheval ayant peur de tout ce qui bouge et tout ce qui ne bouge pas) et qui part à fond les ballons sans regarder où il va.

J'ai une amie qui se fait embarquer au pas par son cheval en balade. Il n'a pas envie de suivre les autres alors il se fait la malle dans l'herbe ^^

Apres pour ce qui est de la réaction, on m'a appris à faire tourner le cheval (genre le cheval qui dans la carrière embarque au galop bah, pouf, sur un cercle au galop et ça lui fait les pieds). Mais en extérieur je crois que le premier réflexe c'est de se cramponner si le cheval part dans tous les sens puis de rétablir l'ordre ^^
Mon gros quand il embarquait dehors je faisait un bon "droite gauche" combiné à un "prend relâche" mais une fois il est parti à fond les ballons à travers les arbres, on a eu un peu de mal à s'arrêter (depuis il a expérimenté le releveur une fois ou deux, ça l'a calmé)

En extérieur c'est plus simple je trouve de voir quand on va se faire embarquer : le cheval entend un truc depuis un moment sans le voir (style un cycliste ou un sanglier dans les fourrés) et ça le stresse ou alors il veut faire la course avec le cheval de devant et on le sent chauffer peu à peu.
En carrière si on sait que le cheval a tendance à embarquer on va anticiper et c'est souvent pire : on va garder les rênes plus courtes, tendues, on va être plus tendu(e) qu'au naturel parce qu'on attend la bêtise mais c'est souvent notre attitude qui va la déclencher.

Il y a quand même les chevaux qui vont tenter de simuler une peur bleue de la lettre A pour partir au galop et arrêter le travail ^^

Mais je suis curieuse de connaitre les réactions des autres, surtout en extérieur :)