Céline Abbé Saut d'obstacles | 29 Questions | 1276 Réponses

Pourquoi les chevaux sauvages ont les sabots qui s'usent tout seul alors que les chevaux domestiques (dans la même situation qu'un cheval sauvage) doivent être parés ?

Pourquoi les chevaux sauvages ont les sabots qui s'usent tout seul alors que les chevaux domestiques (dans la même situation qu'un cheval sauvage) doivent être parés ?
9
Si tu graisse ses pieds ils pousseront aussi, il suffit qu'il reste quebsurbde l'herbe sans changer de sol et ils pousseront d'office ☺️ Le miens est l'exception qui confirme la regle 😂, il est au box l'hiver et l'été en prairie passant par des chemins de terres au sales et à la route avec des pieds graisser régulièrement et j'appelle la maréchal uniquement pour l'intérieur dunpied(fourchette,sol)! Pourtant il avait aussi de la levure de bière (crinière et queue qui poussait à une vitesse de dingue sauf ses pieds)
Idem que @anjeszka , mes chevaux ne sont jamais parés mais leur pré se rapproche beaucoup du paddock paradise. Par contre, ils n'ont pas des pieds parfaits du point de vue d'un podologue car l'usure ne sera jamais parfaite. Donc lorsque je reprends le travail régulièrement avec l'un d'eux je pare régulièrement pour égaliser la corne et raccourcir au besoin.
Image Horsealot's top user
Tout dépend de l'activité, de la variation des sols et de la qualité de la corne.
Dans la nature, comme dit précédemment, un cheval se déplace entre 5 et 10km minimum pour pouvoir bénéficier de ses 15 à 16 heures de nourriture variée nécessaire par jour (qu'il répartit son sous forme de petits repas y compris la nuit, en se déplaçant à volonté) mais aussi fuir tout prédateur.
En se déplaçant autant sur différents sols (herbe, boue, terre, cailloux...), les pieds s'usent et se renforcent naturellement.
Un cheval domestique, à moins de vivre dans un Paddock Paradise (qui se veut être le plus proche possible des vraies conditions de vie du cheval) ou un système de détention s'en rapprochant, ou une vie au pré H24 avec différents sols et des sorties en extérieur régulières sur tout terrain, n'aura jamais le même 'rythme' d'usure des chevaux sauvages.
Exemple personnel: mon poulain (camargue de 3 ans) a slmt eu quelques coups de râpe de toute sa vie jusqu'à aujourd'hui. Très bons aplombs, très bons pieds et corne qui s'usent naturellement car dans ses prés il avait des sols différents: herbe, boue, terre, béton, gravier et j'en passe. Ensuite, déménagement de 400km: nouvelle pension. Petit pré très mou, plus beaucoup d'herbe, boue dès qu'il pleuvait, aucun sol dur, stagnation des chevaux autour du râtelier à foin... Là je trouvais que ses pieds, en plus de se casser (alimentation pas assez adaptée/accessible car les autres l'empêchaient de manger à son aise mais là n'est pas le sujet), devenaient longs. Puis un mois plus tard, on est parti dans une autre pension et là: retour aux beaux pieds. Grande stabulation libre (tapis caoutchouc + paille + béton) ouverte H24 sur un parc stabilisé/sec à moitié en pente, qui mène à un couloir long d'une centaine de mètres qui lui mène à différents prés remplis d'herbe.
Différents sols, points d'eau et d'herbe séparés, couloir qui stimule l'activité, alimentation adaptée et variée = retour à ses beaux pieds brillants, plus cassants, moins longs, usés naturellement (un pareur va qd même contrôler régulièrement). Sans compter que maintenant on fait pleins de balades à pieds entre campagne et forêt donc la corne se renforce naturellement aussi là.

Voilà voilà :-)
Merci pour vos réponses :)
Les chevaux sauvages marchent pdt plusieurs dizaines de kilomètres par jour, sur des terrains très variés, tandis que nos chevaux domestique, même au pré, sont beaucoup plus statiques et usent donc moins leur pied ;)
Nous avons deux trotteurs en normandie qui vivent au pré tte l'année Avec abri, eau et herbe à volonté. Ni l'un ni l'autre n'ont de babouches et ils ne sont pourtant jamais parrés ^^
Les chevaux sauvage doivent beaucoup plus marcher à cause de prédateur ou pour trouver de l'eau et de la nourriture alors qu'un cheval domestique est normalement à l’abri de prédateurs, à de l'eau à volonté sans avoir besoin de faire des kilomètres et a à manger Pas très loin non plus. Les chevaux sauvages marchent aussi sur différents types de sols, plus ou moins dur, ce que ne fait pas forcément un cheval domestique ;)
Mais les chevaux sauvages on logiquement ou les sabots qui s'usent plus vite ou les sabots qui pousse moins vite non ? Parce que sinon il aurait des sérieux problèmes...
Les pieds d'un cheval domestique s'usent aussi seul s'il vit au pré. Le parage est simplement là pour corriger les défauts d'usure lié au travail et aux aplombs du cheval. Même si les chevaux sauvages ont des pieds qui s'usent naturellement, cela ne garantit pas qu'ils soient adaptés
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X