The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Comment gérer au mieux les chaleurs de sa jument ?

Comment gérer au mieux les chaleurs de sa jument ?
Alors côté jument en chaleur j'ai le pompom. Comme le dit Eugene, de mars à oct normalement sauf que cette année avec le dérèglement climatique que nous avons eu les juments non pas coupées leurs chaleurs pendant l'hiver. La mienne est sous régumate car ses chaleurs sont très douloureuses (protocole imposé par mon véto). N'étant pas fan de ce produit qui n'est d'autre qu'une pilule, je me suis tournée vers un produit aux plantes qui ne coupe pas les chaleurs mais fait disparaître les effets (jument pisseuse, douleurs, froide à la jambe.... ) bref toute la panoplie de la parfaite jument en chaleur. Ca donne d'excellent résultat et les effets sur le long terme sont inexistants (pas de risque de stérilité par ex).
Pareil je lui la laisse un peu tranquille travailler léger longe, travaille en licol à pied etc

Le pansage est un peu relou car l’aire de pansage et entourer de box où il y a un superbe étalon....
Pour ma part ma jument a ses chaleurs tout les mois mon veto m'a dit que si il n'y avait pas de changement de comportement c'était pas grave et quand elle a ses chaleur elle est super câlines rien à dire je ne l'embête pas trop au niveau travail car je compatis car je pense que sa leur fait mal quand même après je pense que ce n'est pas donner à toute les juments car certaines sont agressive et essaye de mordre ducoup voilà pour ma part bonne soirée :)
Bonjour Adelaide,

Pour commencer, il faut savoir que les juments ont en général un cycle ovarien actif de mars à octobre.

De plus, chaque jument réagit différemment aux chaleurs. Certaines seront impassibles et leur comportement ne se verra pas affecté alors que d'autres vont devenir susceptibles voire agressives. Il faut donc déjà détecter quel type de réaction sa jument va avoir lors de ses chaleurs.

Les chaleurs sont parfois accompagnées d’autres douleurs, qu’il ne faut pas prendre à la légère.
Alléger le travail de la jument lors de cette période n’est alors jamais une mauvaise idée.

Il existe de nombreux produits vétérinaires, homéopathiques ou non, pour réguler les douleurs et le tempérament des juments en chaleur. Le mieux est de voir avec son propre vétérinaire pour que vous puissiez determiner ensemble le protocole de soins le plus adapté à la jument.