Avez-vous déjà eu un cheval réformé des courses ?

Bonjour Clémence, je suis d'accord avec @tdora .
Chaque réformé à un caractères et des aptitudes comme tout cheval de sport ou autre mais ils sont tous capables de devenir des chevaux de loisir. (pour pratiquer : polo, cso, dressage, complet, horse ball,...)
L'apprentissage vers une nouvelle pratique sportive doit se faire dans la douceur et l'adaptation ne se fera que mieux. Même les chevaux sortant des courses vers leur 7-8 ans voir plus pourront devenir de très bon sauteur et dresseur. D'ailleurs, tu peux suivre l'association @audeladespistes qui s'occupe de la promotion de la reconversion des chevaux de courses hippiques. Ils sont très présents tant par leurs actions que sur les réseaux sociaux. Tu pourras découvrir les différentes carrières avant/après de plusieurs cracks des courses.
Mon cheval est un réformé de steeple, il a été sorti du circuit à 5 ans, son ancienne propriétaire l'à acheté presque tout de suite après mais ne l'à pas vraiment ré débourré, elle le montait comme ça, du coup le cheval n'à pas appris les bases du travail (s'équilibrer, etc...) donc quand je l'ai eu il avait 14 ans, et bien j'en ai bavé environ 1 année. Mais je ne regrette pas du tout, c'est un cheval en or, avec un super caractère, il veut toujours bien faire, et même si dans nos parcours je le met des fois dans des situations délicates il arrive toujours à nous sortir de la sans toucher les barres! Par contre c'est un cheval qui est pas mal sur l'oeil, mais maintenant c'est gérable!
Comme le dit @solensimon effectivement mon cheval a eu de réelle aptitudes dans la monte classeique, c'est devenu un cheval de club mais mon coach ne le garde pas parce qu'il n'est pas assez polyvalent, je suis la seule fille à le monter au club mais il connaît de très bonnes bases en dressage et je le sors en endurance, par contre en saut (il a fait des courses de haie) on a jamais pu lui réapprendre à sauter correctement, des qu'il voit un obstacle il fonçait, on a reussi quand même à le contenir avant l'obstacle qu'il saute à peu près normalement mais c'est dur. C'est un cheval compliqué c'est pour ça que mon coach veut le vendre parce que à part moi er lui personne le monte et pour un cheval de club il n'y en a pas l'utilité malheureusement.
Et j'ajoute qu'à mon avis selon leur mental/caractère et le travail qu'on a pris la peine de leur donner ils peuvent tout à fait être des maîtres d'école 😉 J'en connais plusieurs, trotteurs ou galopeurs, qui sont ou ont été de bons chevaux de club, et je pense aussi que comme n'importe quel autre cheval si on leur apprends bien les choses ils peuvent ensuite permettre à leur cavalier d'apprendre à son tour...
Bonjour Clémence, ma jument est une pur-sang réformée à 5 ans après 2,5 saisons en plat,et qui a maintenant 11 ans. Je la travaille surtout sur le plat où elle est maintenant pas mal du tout (travaille sans problème aux 3 allures sur tous les exercices "classiques" sur 1 et 2 pistes, et on a même abordé la semaine dernière avec un écuyer qui me fait travailler 1x/mois depuis 3 mois la diagonalisation en vue du passage/piaffer!). J'ai un peu sauté avec, moins que je ne l'aurais souhaité faute de temps et d'aide pour ça mais là aussi elle se débrouille bien et aime ça. Et un peu de balade aussi, mais elle est assez chaude en extérieur 😉 Et même si je n'ai jamais fait de concours avec elle en aurait largement les capacités, que ce soit en plat ou en cso. Bref, un cheval de sport et loisir polyvalent! Par contre comme beaucoup de ces chevaux elle est hyper généreuse mais aussi très sensible et a nécessité pas mal de travail, toujours dans le calme et sans brûler les étapes pour en arriver là. Mais contrairement à Solen je n'estime pas, sauf exception, qu'il faille un réel redébourrage, mais plutôt un apprentissage d'un nouveau mode de travail : apprendre à s'équilibrer, se cadencer et s'incurver, préalables indispensables à tout le reste... Et ne pas oublier si ils sortent directement des courses de leur laisser un temps de "décompression" avant d'attaquer progressivement leur nouveau boulot 😉
Mis a part répondre "Oui" tout simplement, je te dirais que si ces chevaux ne sont pas bien re-débourré a la monte classique assez tôt pour faire de belles choses par la suite, ils ne seront jamais des chevaux maître d'école. Celui dont je m'occupe, qui a maintenant 18 ans, sais faire de la balade, 3 allures super (Toujours pressé dans son allure, mais a cet âge, je l'embête pas), sais sauter du 1M. Mais ca s'arrête là, puisque jamais mis au travail sérieusement. Après ce qui a été dit en dessous, le sien est un cheval de concours, certains ont de réelles aptitudes pour certaines disciplines, mais il faut vraiment les faire ressortir et leur faire oublier leur passé dans les Starting-Block.
Mon cheval de concours est un cheval réforme de course
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X