The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Mauvaise nouvelle, ma jument déclare de l'emphysème... Avez vous des conseils à nous donner pour aider à gerer les crises ?

Mauvaise nouvelle, ma jument déclare de l'emphysème... Avez vous des conseils à nous donner pour aider à gerer les crises ?
Bonjour ,

Il est aussi possible d'envoyer son cheval plusieurs semaines (ou mois ) à la montagne, il y a des centre spécialisé pour accueillir des chevaux (pour la retraite ou pour des raisons de santé ) et les résultats son toujours présent sur les chevaux atteins d'emphysème 😊
Ayant un cheval avec une fragilité des bronches (nous n'en sommes pas encore à l'emphysème, on essaie d'éviter d'y arriver), ma véto m'a donné quelques conseils sur le mode de vie et d'alimentation :
- Le cheval doit être dehors le plus possible, donc vivre soit en pré-box ou box-paddock, soit en pré intégral
- La litière du box doit être en copeaux ou paille défibrée, ou mélange des deux
- Le foin doit être mouillé ou cuit, possibilité de donner de l'enrubanné
- Faire attention aux changements de température (les crises de toux de mon cheval y sont souvent liées) et complémenter si besoin
- Si le cheval mouche, nettoyer le nez quotidiennement

Au niveau des compléments qui aident pour la respiration, Equistro en propose à base de plantes, comme le respadril (sous forme de sirop à donner dans la ration ou à la seringue) ou le secreta (sous forme de granulés à donner dans la ration), il en existe à moindre coût faits par d'autres marques, mais ma véto m'avait vivement conseillé ces deux là, et surtout le respadril. Si ces compléments ne suffisent pas, tu peux aussi faire des inhalations à ton cheval à l'aide de nébuliseurs (je n'ai pas encore essayé). Suis bien les indications de ton vétérinaire.
Comme dit plus bas, mieux vaut prévenir que guérir. Il faut adapter complètement le mode de vie de ta jument pour la préserver des crises. Une vie en pâture à l'année si possible ou un box ouvert vers l'extérieur, pas de paille mais des copeaux, humidifier le foin ou donner de l'enrubanné. Il faut faire particulièrement attention durant le printemps où tous les allergènes sont de sortie. Il existe ensuite des produits pour aider durant les crises, les prévenir en dégageant les poumons. En étant bien préparer et attentif à son état physique, tu peux offrir à un cheval emphysémateux une vie normale.
Pour ma part je pense qu'il s'agit plutôt de les anticiper, il s'agit de porter une attention particulière à son environnement au quotidien mais malheureusement même avec la plus grande bienveillance, on ne peut éviter certaines crises. Lorsque cest le cas je donne à ma jument du sirop pour dégager les poumons, certains ont également recours aux inhalations ce qui semble pas mal fonctionner ! Bon courage