The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Pour vous, une personne qui détient le galop 7, qu'est ce qu'elle a de plus comme "compétences" équestres que les autres cavaliers? que doit elle savoir faire en saut en dressage..

Pour vous, une personne qui détient le galop 7, qu'est ce qu'elle a de plus comme "compétences" équestres que les autres cavaliers? que doit elle savoir faire en saut en dressage..
Pour moi un galop 7 doit tout bêtement pouvoir être autonome, que ce soit à cheval ou à pied dans tout ce qui concerne le bien être du cheval. Après j'en connais qui ont galop 7 et qui savent même pas mettre des bandes ou appliquer des produits simple type betadine. C'est aléatoire et souvent selon le professionnalisme du club dans lequel on le passe. Et normalement à cheval on est censé pouvoir faire de tout, du parcours technique en obstacle, aux figures de dressage les plus variées (bon sans faire de la haute école non plus) et du cross également, pas forcément très gros mais un peu tout profils d'obstacles.
Bonjour, je me pose un peu la même question avec le système belge. Je cherchais un tiers de pension pour ma jument. Je demandais une personne confirmée vu le jeune âge et le caractère de ma jument. J'ai reçu des réponses de personnes ayant leur Etrier d'or, premier degrés. Personnellement je ne l'ai pas (je vais passer mon premier degrés car cela est obligatoire pour faire de la compétition), mais quand je vois le niveau des épreuves pour obtenir ce fameux premier degrés je me poses bcp de questions. Des enfants de 8 ans peuvent largement obtenir leur Etrier d'or, une simple reprise et un petit parcours de 60 cm et le tour est joué, ça n'en fait pas pour autant de bons cavaliers ou des cavaliers confirmés, personnellement je préfère me baser sur l'expérience de la personne.
en saut je partirai sur un parcours propre de 1m05/1m10 mais pas avec un pépère qui fait tout seul :p , ensuite un parcours de cross est idéal de niveau amateur et une reprise de dressage avec serpentine au galop à faux, appuyer au trot, épaule en dedans au trot, hanches en dedans,etc... puis du travail à pied, longe, étho, longue rênes... seulement aujourd'hui très peu de club propose cela et beaucoup donne les galops aux cavaliers juste pour les faire passer en amateur avec un bon cheval :/ c'est vraiment dommage, il faudrait qu'il puisse proposer aux cavaliers de monter des jeunes chevaux pour leur apprendre à "apprendre" en douceur et également des chevaux d'âges pour découvrir de nouvelles sensations et progresser avec un peu plus de sécurité et de détachement parfois ...
Surtout ce qui me fait peur, ce sont les personnes passant entre autre leurs BP JEPS. Au départ, cette formation est quand même réservée aux galops 7. Elle est cependant accessible dès le galop 6, je conçois étant donné qu'on n'a pas toujours la possibilité de passer l'examen ou autre raison. Mais alors quand je vois qu'on se présente à la formation avec une position sur le plat ET l'obstacle mauvaise, c'est à dire de manière générale on est penché sur le saut sur le cheval, donc le cavalier passe carrément devant son cheval, que soit la foulée est trop longue ou trop courte, et qu'en dressage on se retrouve avec un cavalier qui a un contact quasi inexistant avec la bouche du cheval, aucune précision et j'en passe... à savoir quand même que cette formation est généralement passée pour devenir moniteur d'équitation. Et bien ça fait peur pour l'avenir du cheval et de l'apprentissage des futurs cavaliers... ces personnes sont conscientes qu'elles seront obligées un jour ou l'autre d'enseigner à d'autres galop 7 ? Et comment ça se passe quand on se retrouve avec un niveau inférieur à ses élèves ?
Mon ancien moniteur a quand même passé son galop 7 à l'âge de 12 ans, il regrette pas mais pour moi c'est tout bonnement impossible d'un point de vue maturité. Je reste très très sceptique sur la question mais j'ai des points de vue qui commencent à se former...
merci pour vos réponses les filles !
Je rejoins Manon, honnêtement maintenant je ne saurais même pas quoi répondre, si ce n'est que la FFE n'est pas assez exigeante quant aux épreuves à effectuer pour passer les galops, mais quand bien même ce serait un "cran" au dessus, les galops se donnent trop facilement d'un coach à un élève... Pour ne pas "perdre" ses clients.

Personnellement j'ai de la chance d'être dans un centre qui n'est pas du tout comme ca, et qui valide les galops seulement si le cavalier le mérite réellement.. Nous faisons le système du "cran" au dessus, et bien sur c'est un ensemble de compétences à avoir.

Pour moi le cavalier validant son galop 7 doit connaître le fonctionnement du cheval, sa biomécanique, savoir dire pourquoi il fait ceci ou cela, savoir prendre des décisions de travail, reconnaître ce qui est mal ou bien effectué, travailler un cheval seul dans son respect etc... Savoir lui administrer les soins de base, connaître son alimentation, savoir s'adapter en fonction des chevaux, reconnaître les symptômes de quelconque "soucis" etc etc...

Après dans la pratique à proprement dit, je suis d'avis qu'un cavalier de galop 7 ne pratique pas forcément toutes les disciplines, et dans ce cas il serait galop 7 de discipline spécifique. Car bien sur il n'y a pas que des cavaliers polyvalents haha...
Ca peut dépendre aussi du cheval qu'il monte, bien sur qu'un cavalier qui monte un cheval jeune en âge ou jeune dans sa discipline, ne pourra pas forcément effectuer les mêmes exercices qu'un cavalier montant un cheval expérimenté, mais ca n'empêchera pas que les deux cavaliers aient le même niveau :)

J'oublie surement des trucs, mais de facon globale je dirais ca...

Après on pourrait être plus spécifique à chaque discipline pour donner une précision quant aux exercices etc... mais ca risque de prendre du temps !

Cependant, même si on trouve que maintenant c'est du gros délire les galops, si on se réfère à la FFE et aux "savoirs" demandés pour les galops, on se rend compte que finalement, il y a pas mal de gens ayant leur galop X qui rentrent dans ces critères là.... Ce sont juste les critères de bases qui sont vraiment pas ouf...
Techniquement, et je dis bien "TECHNIQUEMENT", un galop 7 doit savoir :
- adapter sa façon de monter au cheval,
- travailler correctement un cheval en fonction de son état,
- déceler les principaux soucis de santé et il doit savoir comment les gérer,
- adapter le matériel en fonction du cheval,
- ressentir les mouvements du cheval qu'il monte,
- si un cheval bouge de façon correcte ou non,
- être léger et discret dans ses demandes,
- éduquer et/ou débourrer un cheval,
- comprendre, faire et gérer les papiers d'un cheval,
- gérer les inscriptions aux concours,
- etc...

Bref, pour résumer, on devrait pouvoir confier un cheval les yeux fermés à un galop 7.
Mais malheureusement, entre les faits et la réalité...
Bonjour, c'est une très bonne question vu ce qu'on peut voir aujourd'hui !