The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Avez-vous des conseils pour éviter que mon cheval ne s'appuie lors des transitions descendantes ?

Avez-vous des conseils pour éviter que mon cheval ne s'appuie lors des transitions descendantes ?
J’ajoute à tous ce qui a été dis avant que l’idéal c’est de faire des transitions descendantes dans du travail latéral comme des cessions ou des EED. Il ne faut pas te crisper sur tes doigts et garder un contact soft abec la bouche, pour cela utilise + ton haut du corps
Il faut que tu agisses bcp avec ton haut du corps. Reste bien redressée lors des transitions, avec des mains bien en avant du garrot. Fais bcp de travail latéral : hanches en dedans ou en dehors, cessions à la jambe en faisant des transitions descendantes ds tes cessions (commence ta cession au trot, transitionne au pas ds ta cession puis repart au trot tout en continuant ta cession). Ce genre d'exercices vont obliger ton cheval à engager son postérieur interne et petit à petit à se rééquilibrer en se mettant de plus en plus sur les hanches.
Perso, je ne suis pas pour un mors plus dur car ça peut inciter le cheval à devenir plus dur ds la bouche et du coup plus "compliqué" pour ce genre d'exercices. J'ai aussi eu une jument qui était fort sur les épaules et avec du travail sur la position et ce genre d'exercices, j'ai réussi à la rendre plus redresser et plus légère ds l'avant main et en restant en filet simple!!!
Lorsque que le chaval s’appuie lors des transitions c’est que généralement il est sur les épaules, donc il faut se concentrer sur ses hanches et le bosser là dessus pour qu’il fasse les transitions en se redressant par lui même et en se servant de ses hanches.
Avoir les mains légèrement un peu haute ( bien au dessus de garrot)lors de la transition pourras aussi vous aider.
Tes actions de mains doivent être à contre temps : lâcher quand il s'appuie et reprendre quand il lâche.
Tu peux aussi travailler tes transitions descendantes à un endroit clairement défini entre 2 barres au sol, cônes ou autre. A force de répéter il va anticiper tes transitions et tu pourras donc les obtenir uniquement avec ta voix et ton assiette.
Après si c'est un cheval qui a tendance à s'appuyer beaucoup et souvent il faut peut être envisager une embouchure plus dure, un mors à boule par exemple qui peut être décontractant mais aussi dur si les chevaux tentent de s'appuyer.
Je ne suis pas pour les demi-arrêts non plus sauf en cas d'urgence ce qui n'est clairement pas le cas ici.
Donc laisser dans le vide d'un coup alors qu'il commence à s'appuyer peut-être une solution.

Utiliser le bassin peu être utile aussi. Ne pas oublier qu'une fois la transition faite, le bassin doit se remettre en marche (quitte à un peu exagérer).
Je ne suis pas d'accord avec @mariondouillot sur les jambes, puisqu'un cheval qui s'appuie est un cheval qui transfert son poids sur son avant main. Les jambes (juste serrer les talons devrait suffire) permettent l'engagement des postérieurs et un équilibre plus horizontal ^^

Personnellement, quand j'allongeai mes rênes, j'en avais un qui en profitait pour baisser la tête à fond et ne plus rien faire ^^

Ne pas oublier également l'éternel check up ostéo/ dentiste/ adaptabilité de la selle ^^
Hello Léna, pour ma part, j'insisterais vraiment sur le fait de relâcher. Il va chercher à s'appuyer les premières fois et comprendra vite que c'est à lui de se tenir en équilibre. Les transitions sont des exercices comme les autres, qu'il faut faire dans la décontraction.. on prend on relâche on prend relâche.. ;) tout en douceur !
Je ne suis cependant pas 100% persuadée que mettre beaucoup de jambes ou faire des demi-arrêts sera efficace, cela peut risquer de le braquer.
Bonne journée :)
Déjà vérifier que le mors soit adapté.
Ensuite si ton cheval a tendance à s'appuyer sur son mors, tu dois mettre beaucoup de jambes pour le compacter au maximum et ainsi qu'il se tienne mieux en équilibre.
Lorsqu'il s'appuie, ne rentre pas dans son jeu et ne tire pas, je te conseille plutôt de lâcher les rênes pour le laisser "dans le vide".
Ou alors lui faire des "demi-arrêts" avec tes mains, c-a-d tu lui remontes la tête par accouts discontinus.