The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Que pensez-vous du verdict sur l’affaire Kevin Thornton ?

Que pensez-vous du verdict sur l’affaire Kevin Thornton ?
Bonjour :)

Je n'avais pas connaissance de cette affaire aussi ai-je fait un petit tour sur plusieurs sites pour voir de quoi il retournait.

La mort d'un cheval reste tragique, peu importe que ce soit un cheval de haut niveau ou un poney de club. Par contre cette histoire est quand même floue : il n'a pas monté que Flogas ce jour là et les gens qui viennent voir des concours ne sont pas souvent capables de différencier les chevaux qui ont la même robe tandis que la team des "faut laisser vivre les poneys en paix dans un champs jusqu'à ce qu'ils meurent d'une fourbure et qu'ils ne puissent plus marcher car leurs pieds sont en babouches puisqu'ils n'ont jamais vu un méchant maréchal" hurle dès que l'on reprend un peu son cheval ou qu'on a un peu la main lourde. Que ces gens là ne mettent jamais un pied en centre équestre sinon la FFE est foutue.

Pour moi le jugement rendu est fait pour en faire un exemple de ce cavalier et vite passer à autre chose. Mais clairement, les médias ont happé le sujet pour en faire un scandale immense et les gens se sont empressés d'en rajouter sur les réseaux sociaux.

Je plains ce cavalier qui en plus d'avoir perdu un cheval a du, et doit sûrement encore faire face à des insultes et des menaces (J'ai fait un tour sur la publication d'une page facebook à la mort de Flogas, ça fait peur, vraiment). Sa carrière souffrira sûrement longtemps de cette affaire où on ne l'a pas vraiment laissé se défendre.

Matthieu a soulevé le cas de Bernhard Maier, pour avoir vu le parcours, on a un cheval en défense, mal à l'aise, tout ce qu'on n'espère pas voir sur un parcours alors que j'ai regarde quelques parcours de Flogas et Thornton, le cheval était calme, posé et fluide, pas de violence ou défense. Bref, le cheval n'avait pas l'air en souffrance et je ne vois pas pourquoi un cavalier battrait soudainement à mort son cheval (encore plus devant du public)
Les réseaux sociaux deviennent à 90% des rings sur lesquels les gens se défoulent et se croient tout permis, avant tout ça je trouve qu'il n'y avait pas autant de déchaînements...

En grande partie à cause de ça, le monde de l'équitation se divise jours après jours, et pas de la bonne façon à cause de tout ça, je ne comprendrai jamais pourquoi.

Chaque jour je vois des phénomènes d'appel au débat, des propagandes complètement abusées et sorties de contexte pour évangéliser une chose et diaboliser une autre, et chacun est trop sûr et fermé pour ne serai-ce qu'imaginer avoir tors. La neutralité et l'objectivité n'existent plus...

Beaucoup de gens et même des chevaux paient le prix fort des échanges sur les réseaux. Pas plus tard qu'hier j'ai appris quelque chose par l'ostéo qui est passé sur mon cheval et qui m'a réellement choquée, je n'en dirai pas plus en direct mais ça va loin.

C'est pour cette raison que je n'ai même plus envie d'échanger sur les fameux groupes équins.
C'est sûr ! Et puis dès que quelque chose tourne pas trop rond, ça part en sucette très rapidement avec les réseaux ! C'est triste, car une affaire qui est mal comprise peut vite nuire à la réputation et gâcher rapidement la carrière d'un athlète pour trois fois rien !
Salut !

Je pense aussi qu'il a eu un gros effet de "pub" de la part des réseaux qui a mis la pression sur la fédération. Le scandale, les gens aiment ça ! et c'est bien triste.
Ce cavalier n'a jamais eu de soucis avant, n'est pas connu comme qqun ayant des méthodes radicales ou étant spécifiquement violent et maltraitant avec ses chevaux.

A priori le cheval aurait eu une rupture d'anévrisme ou qqch de similaire.. c'est arrivé à Jardy récemment sur un CCE sur un cheval en pleine forme, qui courait dans une épreuve adaptée... Pas de raisons particulières, pas d'effort conséquent (c'était un obstacle du tour des 5 ans/amateur 3-2).. Pas de soucis de santé chez le cheval.

Je pense que la FEI a été un peu mise au pied du mur et manquait d'éléments probants ou de preuves donc en a fait un exemple pour que les organisateurs de concours soient d'avantage vigilent à l'utilisation de leurs infrastructures et de l'activité des participants.

Lui même ou son entourage n'ont pas communiqué clairement dès le début ce qui a permis aux réseaux de s'enflammer.

Comme ça a été dit précédemment, Pénélope s'est faite allumée sur les réseaux pour avoir un peu "engueulé" son cheval. Les piou piou love des poneys vont s'offusquer mais elle ne partait pas en rando mais bien sur un concours international... Elle a certainement réagit un peu fort mais on a tous a un moment ou a un autre été un peu injustes avec nos chevaux... D'autres auraient mis 3 coups de talons/ un coup de cravache... Bref le cheval était loin d'être traumatisé surtout quand on connaît son amour pour les chevaux.

Kevin Thornton a lui aussi certainement été victime des réseaux et de la désinformation. Même si on ne connaît pas tous les tenants et aboutissants de cette affaire.
Bonjour !

Comme dans toutes les affaires un peu louches, il faut se méfier de ce que "tout le monde" en dit, au risque qu'une parole soit mal comprise et retransformée.

Il ne semble pas avoir de preuves précises, si ce n'est que le cheval était gris.
De plus, j'ai lu (à vérifier bien entendu) que le cheval n'était pas dans son caractère habituel, mais qu'il ne paraissait absolument pas mort de fatigue (et il semblait encore moins avoir couru 3 heures...mais encore une fois, je n'y étais pas)

Mais dans cette histoire, de toute façon, la FEI ne va pas y passer des années, et plus vite cette histoire sera oublié mieux ce sera pour eux. Ils veulent faire bonne figure (c'est normal) en disant que le cheval a été maltraité...mais ça reste un peu facile à dire sans plus de preuves.

Surtout que le cavalier n'est pas seul dans l'histoire, il y a les propriétaires, le groom (qui était présent), etc...et un cheval de mauvaise humeur ça arrive, et malheureusement j'en ai déjà vu des chevaux un peu agacé qui après l'effort tombaient malades, etc...




Mais après cette affaire, je pense que des contrôles plus importants doivent être faits, des contrôles vétérinaires plus fréquents, des pointages lors des moments de détentes ou de sorties avec l'heure d'entrée et l'heure de retour, et à la limite des caméras dans certains endroits...pas forcément pour surveiller mais pour avoir des preuves en cas de besoin.
De toute façon, ça fait depuis le 10 octobre (le jour même) que Kevin Thornton a été reconnu coupable par le grand tribunal des réseaux sociaux.

Quant à la secrétaire générale de la FEI, elle ne cherche même pas à savoir si oui ou non il est réellement coupable.

Le tribunal de la FEI, la quant à lui déclaré coupable "de cruauté envers son cheval" (plus de 3 coups de cravache) et il est condamné à 4 mois de suspension et 5000 francs suisse d’amende.

Je rappelle que ce cavalier à monté son cheval ce jour là avec un stick de dressage et non une cravache d'obstacle. Je ne sais pas si vous avez déjà vu une marque d'un coup de stick, mais c'est très flagrant. Les premiers résultats de l'autopsie (18 octobre) n'ont révélés aucune trace de maltraitance. Quand à l’autopsie, elle n'a pas confirmé la cause de la mort. Donc la seule preuve du "crime" serait ces 3/4 témoins plus que douteux, qui d'après Kevin Thornton, ils vivraient tous à 600km de Cagnes sur Mer. De nos jours, toute personne sensé qui est témoin de ce genre de chose, le filme avec son smartphone. Pourquoi n'y a t'il pas de vidéo? Alors qu'il y en a une qui circule depuis plusieurs jours, avec l'autrichien Bernhard Maier. Qu'on ne me fasse pas croire qu'aucune d'elle, n'avait un smartphone.

Bon je vais arrêter là, car je vais finir par passer pour un adepte de la théorie du complot.
Bonjour Justine,

Je rejoins Frédérique sur le fait que les témoignages étaient assez contradictoires.

Je rajouterais que les réseaux sociaux n'ont rien arrangé, certains post sur Facebook avait des titres aguicheurs du genre "Un cheval battu à mort sur un 5*" ce qui a encore plus attisé la haine des internautes (un peu de la même manière que l'affaire de Pénélope Leprevost au paddock).
Le cavalier s'est vu insulté et même menacé de mort par des personnes sur internet qui n'étaient même pas présentes.

Le vérité ne sera surement jamais connue, même si l'autopsie n'avait révélé aucune preuve de mort du à de la maltraitance.
Je pense que la FEI a voulu en faire un exemple au vu des réactions suscitées par cette affaire.

Enfin, cela prouve qu'il faudrait peut être plus de commissaires présents sur les concours internationaux et pas seulement le jour des épreuves.

Je n'ai donc pas vraiment d'avis sur cette affaire puisque les faits exactes ne sont pas connus, cependant je pense que cette affaire aurait du concerner le cavalier, la FEI et le Jumping de Cannes sur Mer et personne d'autre.
Bonjour Justine,

pour l'affaire Thornton et Flogas...Je trouve que c'est extrêmement délicat.

D'un coté mise à pied, oui éventuellement...Mais de l'autre, il y a tout de même eut beaucoup de contre témoignage plus sérieux qui a priori n'ont pas étés reprit en compte pour le jugement...

J'ai mon point de vue et je le garderai pour moi, connaissant aussi un peu la société actuelle qui aime le scandale ou en rajouter des couches, ou encore jouer au téléphone arabe...Bref.

Il avait tout de même plusieurs chevaux gris avec lui sur ce concours...Donc pour moi ça reste trop flou pour être catégorique.