Adelaide Sapin Loisir | 31 Questions | 29 Réponses

Comment aborder les différents profils d'obstacles ( oxer, vertical, rivière... ) ?

Comment aborder les différents profils d'obstacles ( oxer, vertical, rivière... ) ?
7
Évidemment petit galop de travail, encolure relevé et abaissement des hanches. Enfin la base d'un bon saut
Lara et clémence, c'est l'inverse des conseils de jdo Jean d'orgex. Si vertical haut, il faut s'en approcher avec une battue proche de l'obstacle. Ensuite le cheval bascule en haut. C'est avec cette technique que le saut demande le moins d'effort et le cheval peut en faire plusieurs de suite.
Petites astuces qu'on m'a données : ne pas oublier de gérer sa respiration pendant le parcours et sur les abords.

Si tu inspires juste avant l'abord, tu aides le cheval à rassembler ses foulées.

À l'inverse, si tu expires, tes muscles du dos s'affaissent et tu aides le cheval à allonger sa foulée.
Oui je suis plutôt de l'avis de Clémence :

- ce qui est difficile pour le cheval sur un vertical haut c'est de passer les antérieurs. Donc il faut que ta dernière foulée soit plutôt loin. Mais avec des foulées rassemblées, pour que la cloche de ton saut soit haute.

- à l'inverse, ce qui est difficile sur un large, un auxer ou spa, c'est de passer les postérieurs. Donc dernière foulée doit être rapprochées. Mais comme la cloche de ton saut est longue, il fait une foulée ample.

Voilà hésite pas si tu as d'autres questions ;)
Garde en tête qu'il faut aborder un obstacle droit (vertical/croix) le plus loin possible, il faut s'en éloigner
A l'inverse, tu dois venir te rapprocher de ton oxer/spa pour les aborder correctement.
La rivière étant un obstacle très large, tu dois t'en approcher encore davantage.
Sur YouTube, la chaîne dance with him a fait une super vidéo complète la dessus 😉
Hello Adelaide,
L'abord d'un obstacle dépend de son profil, de sa hauteur, de sa largeur, du tracé souhaité et de beaucoup d'autres paramètres.
En général, pour un vertical on privilégiera un abord assez rapproché de la barre avec un cheval bien redressé pour éviter la faute des antérieurs.
Pour un oxer, il faut au contraire s'éloigner un peu de l'obstacle avec un galop légèrement plus soutenu mais toujours redressé et avec du contrôle.
Pour une spa, il faut une foulée croissante et un abord plutôt près. En général, les chevaux sautent très bien ce profil puisqu'il leur indique vraiment la trajectoire à prendre.
Enfin, pour une rivière, il faut un galop vraiment soutenu et un abord relativement près afin d'avoir une trajectoire assez haute et large. Pour un bon saut de rivière, le cheval doit sauter large mais aussi en hauteur pour être sur de couvrir la largeur et de ne pas commettre la faute.
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X