Justine Penigaud Loisir | 17 Questions | 82 Réponses

Avant quel âge est-il préférable d'éviter les enrênements ?

Avant quel âge est-il préférable d'éviter les enrênements ?
28
Oui je ne veux pas les utilisés avant que le cheval ai pour moi suffisamment d'expérience :)
Les enrênements sont très difficiles à utiliser correctement et ils demandent énormément d'engagement de la part du cheval pour ne pas être contre-productifs. Combien voit t on de cavaliers monter des chevaux en rênes allemandes, tête enfermée et sans aucune impulsion, ni engagement de l'arrière main ... Je pense qu'ils ne peuvent pas être utilisés avant que le cheval ne soit vraiment dressé (donc pas avant 8 ans) et encore un usage limité à la longe me semble préférable. L'enrênement ne règle pas les problèmes de mise sur la main, le problème de mise sur la main se règle avec l'engagement de l'arrière main et le soutien de l'avant-main : un cheval tendu de la queue à la tête en clair, et pas un cheval avec un dos creux, des postérieurs à trois kilomètres et l'angle tête-encolure totalement fermé, mais qui certes fait joli ...
Super merci Valentine pour les conseils :)
Merci à toi aussi aude !
Image Horsealot's top user
Hello !! je dirais que l'âge minimum pour commencer à enrêner c'est 5 ans! effectivement à 4 ans, on va plutôt chercher l'engagement, la rectitude, la réactivité aux aides... Le poulain va devoir apprendre à porter son cavalier et ce n'est pas toujours évident pour lui. a 5 ans, le cheval est déjà un peu plus formé.

Je prends l'exemple de la 5 ans de ma sœur qui n'a fait que du paddock et "prom prom" dans la carrière a 4 ans.. Nous l'avons récupéré, elle ne savait rien faire du tout et avait un très mauvais équilibre au galop.
Mon coach lui a fait plusieurs séances à pied pour lui apprendre à céder puis ensuite à cheval. Une fois qu'elle avait compris, il fallait que ma sœur puisse reproduire les bons gestes. N'ayant pas d'expériences en jeunes chevaux et malgré un bon niveau d'équitation (G7, compétitions CCE Club Elite et Amateur 3), elle travaille la jument en rênes allemandes et les enlève si elles ne sont pas utiles. En revanche quand la jument tente de prendre de mauvaise habitudes (traverse la main, fait des écarts, coups de culs, lève la tête pour échapper au travail) on les remet.

Pour le petit cheval de ma mère qui à 6 ans, qui n'avait fait que de la balade et pour qui le travail en carrière est nouveau, nous utilisons en enrênement Howlett. Il a le même effet que des rênes allemandes mais en beaucoup plus doux. le cavalier n'a pas a s'occuper de l'enrênement et ça permet au cheval de ne pas trop lever la tête. C'était en effet sa principale défense car il était un peu peureux et n'aimait pas les actions de mains. Ma mère ayant un G4-5, on ne pouvait pas lui demander d'avoir une action parfaite de mains et de jambes

Comme beaucoup, je suis pour utiliser les enrênements de façon ponctuelle pour éviter les inconforts du a l'inexpérience des cavaliers et de leur monture. Il vaut mieux un cheval au contrôle avec un cavalier qui apprend a bien monter enrênné plutôt que de batailler pendant des heures en espérant arriver a qqch..

Encore une fois certains chevaux vont être assez vite au travail (avec ou sans enrênement ) tandis que d'autres vont batailler beaucoup. C'est au cavalier et aux pro qui les accompagnent de voir ce qui correspond le mieux.
Ceci dit, les elastiques, les enrenements, c'est pour un cheval SUR la main et pas EN main.
Ça lui fera juste céder plus vite et accélérer la deuxième étape de l'échelle de progression, la souplesse.
Pour arriver au stade du cheval en main, refere toi à mon autre commentaire sur un de tes posts précédents. Chercher l'engagement d'abord ! Le reste en découle tout seul.
La on parle bien uniquement du travail en longe ! Ça n'est en rien efficace sans travail monté correct 😊 la longe, C'est le complement, plus il sera correct monté plus tu verras les effets en longe aussi.
Suivre l'échelle de progression! (Va voir mon commentaire)
Ma citation préférée qui résume à peu près l'univers de l'équitation "faites comme si vous n'aviez que 15 minutes ça vous prendra toute une journée.
Faites comme si vous aviez toute la journée ça ne vous prendra qu'un quart d'heure"
Plus tu veux aller vite dans le travail plus il faut prendre son temps !
C'est pas le local etho c'est le licol etho ! (T9 pourri 😁)
Licol etho tu le mets sur ton cheval, le mets le filet pardessus et tu passes la muserolle en dessous du licol pour ne pas gêner, et tu mets la longe sur le licol et les élastiques accrochés au mors. Les élastiques doivent être accrochés aux anneaux sur les côtés mais pas en dessous au passage de sangle
Sinon non, Je ne préconise aucun enrenement monté, a partir du moment où l'on monte il faut eviter. À la limite rênes allemandes accrochées normalement avec en plus une etriviere si sert de collier dans lesquelles les rênes allemandes passent... Mais je ne m'en sers que pendant les transitions ! Pour éviter que le cheval ne s'étale sur l'avant main pendant les transitions descendantes. Et pas avec un jeune cheval ! La mienne, C'est sans rien montée et élastiques en longe, pour dire, C'est aujourd'hui une des juments les plus faciles que j'ai a monter 5 ans... j'ai fait tout le travail moi meme.. elle était pourtant a peine débourrée a la selle, donc même pas habitué au cavalier
Mais aujourdhui elle est un exemple de respect à pied et monté, et d'école de légèreté ! (Merci Andy booth !) Pourtant... pas facile au début !!! 😈😈 on débute a peine les épaules en dedans
Avec un jeune aussi, le plus gros conseil que j'ai à donner c'est PRENDRE SON TEMPS ! y aller doucement ne griller aucune étape ! Aucune !!! C'est une chose a la fois et pas tout d'un coup
Je suis d'accord avec toi , je pense que les enreinements peuvent être bénéfique si on sait s'en servir et si on n'en abuse pas ... mais après chacun sa méthode ! :)
Par contre je ne connaît absolument pas du tout le local etho ! Quel est son action ? Les élastiques tu les conseils monté ?
Merci pour ta réponse Valentine !!
Et bien si... l'utilisation des enrenements est très important surtout chez le cheval a partir de 4 ans. Bien sur, ceux ci ne doivent pas être serrés comme pour un cheval de 10 ans.
Je ne suis pas pour le gogue mais plutôt les élastiques ! Ils permettent au jeune cheval de commencer à apprendre mise en main sans faute de la part du cavalier.
En longe par contre, je préconise le local etho pardessus le filet pour éviter toute action de main faussée ! L'essayer c'est l'adopter !
La radicalité "ne jamais utiliser d'enrenements" est totalement absurde
Je suis moi même monitrice et travaille avec un coach de renommée mondiale. Il longe 2 voire 3 fois par semaine ses jeunes. Et il te dira même que c'est une base Ils sont tous parfaitement saints d'esprit, et il finit par les sortir sur les 145 et certains sur 160. (Il leur a mis une branlée aux revenants des jo de seoul!) Et bien sur, visite radio parfaite.
N'hésite pas si tu as besoin de plus de conseil en longe ou travail jeunes chevaux
Merci à tous pour vos réponses !! :)
@stephaniepignol un cheval finit sa croissance completement a 8ans 😊 sinon je suis d'accord avec toi les enrenement se focalise completement sur la tête et sur le rendu esthetique.
An K, bien sûr que les mors ont une action sur la nuque ! Tous les mors types pessoa, baucher, goyo, pelham, releveur et les hackamors... agissent sur la nuque de ton cheval.

Après, pour la question de justine, je dirais que pour l'âge, le mieux reste d'attendre qu'il ait totalement terminé sa croissance, donc 6 ans (même si tu peux attendre plus pour voir à quel moment ils seront utiles dans ton travail, en mettre dès le plus jeune âge ne sert à rien à mon avis).
Je ne suis pas fan des enrênements mais si je peux me permettre, si ton cheval n'engage pas, mettre des élastiques ne servira à rien. Ce n'est pas parce qu'il travaillera avec la tête en bas qu'il poussera, et travaillera son dos. En fait ce qu'il faut chercher c'est : un cheval qui va pousser donc devoir contracter les abdos, monter son dos et venir travailler plus bas parce que c'est confort :)
Je trouve que les enrênements se focalisent trop sur la tête du cheval alors que quasiment tout découle de l'engagement :)
Image Horsealot's top user
Eh bien dans ce cas-là tant mieux si on part dans une équitation sans mors, sans éperon, sans contrainte!
Mais autrement non je ne comparerai jamais un enrênement à un mors. Car un mors ne va pas forcer l'emplacement du dos d'un cheval ou forcer sur sa nuque ou quoique ce soit. Un enrênement ça ne précise pas, ça cache et ce, peu importe qui l'emploie et comment il est réglé.
Et pieds-nus, oui tout cheval peut l'être. C'est l'investissement et l'ouverture d'esprit du propriétaire qui change le résultat ;-)

"Les enrênements, je suis complètement contre. Et je les ai utilisés, c'est pour cela que je peux en parler! Je me suis aperçu que c'était des cache-misère. Et que cela faisait des dégâts : mes défauts de position et d'actions étaient cachés par les rênes allemandes ! C'est le manque d'ouverture et l'égo mal placé qui pousse les cavaliers à tricher. Dès que l'on compense par du matériel, on s'éloigne de la raison première." - propos de Michel Robert

http://www.horse-academy.fr/files/presse/documents/michelrobertjaitoujoursrechercheunfonctionnementnatureldeschevaux.pdf
Oui je comprend votre point de vue :) mais si on reste dans votre réflexion, on ne met plus de mort, plus d'éperons plus rien ^^ comme vous le dites si bien, ce sont des outils de précision et non de contrôle ;)
pour moi il faut savoir doser tout simplement :)
Cest comme les chevaux pied nu ou non , on ne peux pas se positionner si radicalement , tout dépend du cheval :)
Image Horsealot's top user
Ahhh je ne changerai jamais mon avis sur les enrênements qui sont des cache-misères pour gagner en rapidité au lieu de prendre le temps de faire les choses correctement et "à nu". C'est comme utiliser le mors comme outil de contrôle et non de précision, ou avoir un cheval et ne pas faire de travail à pied, ou foutre des jouets dans un boxe pour gâcher l'ennui de l'enfermement et tant d'autres exemples. Mais je ne vais pas étaler mon avis ni faire polémique car le monde équestre est déjà assez separés en une multitude de visions différentes sur le bien-être du cheval, son respect et ses conditions de vie et ça reviendrait à un débat sans fin.
Alors je pose juste un article (parmi tant) d'une grande dame que j'admire et qui résume parfaitement mon point de vue.
ABE

https://isadanne.wordpress.com/2012/05/24/prise-conscience/
avec plaisir :)
Merci Camille pour ta réponse !!
Bonjour, personnellement je ne suis pas contre les enrênements mais à utiliser avec modération, correctement et si vraiment utilent, je dirai donc que les enrenements deviennent utiles quand un cheval atteins ses 8/10 ans et qu'il n'arrive toujours pas à se mettre en place par exemple, meme en faisant beaucoup d'efforts, alors autant lui mettre un enrenements pour qu'il trouve sa position et lui retirer une fois qu'il a compris, par contre je suis contre les enrenements sur le jeune cheval qui je trouve sont inutiles et perturbants :)
Super merci beaucoup pour les conseils je vais commencer avec les élastiques !
Image Horsealot's top user
Hello Justine,
Plus que l'âge, je dirais que l'important est la manière de les régler et de les utiliser.
Par exemple, les rênes allemandes sont pour un moi une aide à utiliser sur un cheval déjà assez expérimenté car il agit directement sur le mors et peut être assez fort.
Au contraire, des élastiques éducatifs réglés laches peuvent aider un jeune cheval à trouver un position assez basse (sans parler de mise en main encore) pour apprendre à utiliser son dos lors du travail monté et longé.
Les enrênements peuvent être une bonne aide si utilisés intelligemment et de manière ponctuelle !
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X