Marie Lebrun Saut d'obstacles | 12 Questions | 47 Réponses

Avez-vous déjà fait un stage chez un cavalier professionnel ? Chez qui et qu'avez-vous travaillé ? ☺️

Avez-vous déjà fait un stage chez un cavalier professionnel ? Chez qui et qu'avez-vous travaillé ? ☺️
4
J'ai acheté ma jument chez Karim Laghouag et ai donc monté là bas quelques jours. Il me faisait travailler le dressage le matin environ une heure et le saut l'après midi une heure également.
On travaillait essentiellement la rectitude et le passage d'une jambe à l'autre ainsi que incurvation / contre incurvation afin de mobiliser l'arrière main et d'avoir un cheval plus souple.
À l'obstacle il m'avait mis des lignes de gymnastique le premier jour avec beaucoup de sauts de puce / 1 foulée à la suite avec en sortie de ligne un oxer plus haut, et les autres jours on avait enchaîné des parcours adapté à notre niveau d'épreuve qui était amateur 2 au moment du stage!
J'étais en stage CEFA donc une année entière, sauf avec Tom j'ai fais 2 ans environs.

Les avantages c'est qu'on voit beaucoup de choses, mais les techniques sont toutes très très différentes donc il faut avoir la main pour "jongler" et se faire aussi un peu son opinion.

On apprend aussi beaucoup de choses en matière de technique d'élevage, de travail, de soins,... Et on voit surtout beaucoup de monde. Il y a aussi un certain suivit qu'on à pas forcément avec un coach qui vient à la semaine, le patron voit le cheval travailler, il te voit travailler aussi, et en cas de problèmes l'encadrement est meilleur puisqu'il y a connaissance du cheval et du cavalier.

Chez René c'était surtout les jeunes chevaux (Quickstep Wisbecq je l'ai connus ado lol), le commerce aussi donc beaucoup de chevaux très différents...Je n'adhérais pas à tout mais quand on a 18/19 ans on à pas la même vision non plus.

Chez Frantz j'ai beaucoup appris à travailler sur le mental et le coté un peu psychologique des chevaux. Par exemple, changer bêtement les barres de couleurs sur un même parcours et enchaînement pour les chevaux plus regardant, ça m'a apprit qu'avec certains chevaux, un bête changement pouvait être source de léger refus. Mais aussi niveau soins et attentions sur des chevaux d'un certains prix...

Et avec Tom c'était vraiment les meilleures années. J'ai appris beaucoup sur moi, mes chevaux et sur le travail, l'élevage,...ect... On avait souvent des cas pas faciles en plus, donc l'apprentissage avec ce genre de chevaux était bénéfique.

Niveau coaching, je ne sais pas trop te dire sincèrement. Le coté un peu "familié" quand on se connait bien en se voyant tout les jours du matin au soir, ect... C'est bien et d'un autre coté moins bien car le coté humain et rapport d'amitié entre en compte, donc moins facile à gérer qu'avec un prof qui te coach 1 fois par semaine.

Après j'ai bossé ailleurs aussi, mais pas à cheval, ce qui n'a pas empêché d'apprendre aussi énormément de choses.

Ce sont des expériences bénéfiques quoi qu'il arrive, si je pouvais recommencer je le ferai...C'était prévu cette saison mais mon tout bon cheval est arrêté donc c'est remit à l'année prochaine si il se remet :)
Génial Frédérique ! Qu'as-tu pu tirer de ces expériences ? Vois-tu une grosse différence avec un coaching classique ?
Bonjour Marie,

j'ai travaillé chez R. Van Paeschen (J'ai connus Constant à poney lol), chez Frantz Ducci (cavalier csio belge) et chez/avec Tom Van Damme.
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X