Mathilde Poinnat Saut d'obstacles | 1 Question | 3 Réponses

Combien peut atteindre le salaire mensuel d'un cavalier professionnel ? Comment en devenir un ?

Combien peut atteindre le salaire mensuel d'un cavalier professionnel ? Comment en devenir un ?
8
La plupart du temps, pour en vivre il faut une activité moniteur/coach/débourrage... Le concours en tant que tel paye rarement les factures.

En tant que moniteur salarié, tu as un revenu fixe et tu peux entraîner des chevaux (à toi ou appartenant à des propriétaires) sur ton rare temps libre. Mais ça ne laisse pas la place à la vie de famille, et beaucoup de moniteurs de ce genre conseillent de faire un "vrai" métier qui paye et de garder le cheval comme loisir, car tu as presque plus moyen de te faire plaisir en compétition !

Après tu as l'option écurie de propriétaire, mais là c'est la clientèle qui est dure à avoir. Il fait déjà avoir une solide réputation de moniteur et de compétiteur pour pouvoir démarrer. Ceux que je connais qui ont réussi ont soit un très gros palmarès, soir un passé de moniteur dans les très bons clubs de la région et sont parti avec les cavaliers de ce club qui leur étaient fidèle. Et autant dire que ça fait grincer des dents ...

C'est un métier rude physiquement et mentalement, qui te permettra la plupart du temps de ne ramener qu'un maigre salaire. La durée de vie moyenne d'une carrière dans le cheval c'est trois ans je crois, et si tu n'as pas de diplôme hors de cette branche pour retomber sur tes pieds la reconversion est souvent catastrophique.

De ce que j'en ai observé, les personnes les plus épanouie à cheval que le long terme sont celles qui monte en loisir, car de tes performance ne dépend que l'apéro du soir !
Ca peut gagner des millions (équipe de france CSO)
Comme Rien du tout 😕
Les contacts ; c'est ce qui fait que l'on devient cavaliers pro (pour etre reconnu)
Sinon avoir des bon chevaux
Une bonne monte
De bons résultats
Image Horsealot's top user
La première chose, c'est de gagner en crédibilité. Pour ça, il faut sortir en concours, travailler, sortir et surtout faire des résultats réguliers.

Si tu te fais remarquer, tu finiras peut être par réussir à avoir un cheval au travail...Là aussi, il faudra faire des résultats et être concluent...C'est beaucoup du bouche à oreille pour commencer.

Comme d'autres l'ont dit, ne compte pas gagner énormément, c'est très aléatoire! Car les chevaux que tu as au travail, c'est à toi de payer les engagements pour les sortir, les inscriptions coûtent très cher pour bien souvent ne rien avoir.

Pour devenir cavalier en tant que métier, c'est une course je n'ai pas d'autres mots, car il y a quantité de cavaliers qui aspirent à ça, les plus anciens sur le marché aussi...

Si tu gagne en crédibilité, en expériences,... tu seras déjà plus facilement prise au sérieux par les gens du métiers.

C'est un parcours très long, usant car les articulations prennent un coups avec le temps,...

Dans le cheval, on ne s'enrichit pas quand on est "employé"...
J'ai lu une citation un jour qui ne me semble pas totalement fausse :"le seul moyen de devenir millionnaire dans le monde du cheval, c'est de commencer en étant milliardaire".
Plus sérieusement, je pense que c'est difficile de se faire de l'argent dans ce monde, c'est surtout des métier-passion.
Alors mon coach est cavalier pro.. Pour gagner un peu d'argent il y a plusieurs solutions :

- être cavalier maison, donc salarié ou à son compte et sortir des chevaux de commerce et propriétaires (mais dans ce cas là il faut du réseau) et sortir énormément en concours. Mon coach peut monter jusqu'à 5 ou 6 chevaux par concours. Le bon exemple c'est Jérémy Leroi qui doit monter 10 chevaux ou plus par concours et doit récupérer une partie des gains, en plus de se faire rémunérer pour la monte du cheval.

- Faire du commerce de chevaux

- Donner des cours et intervenir sur des stages/ Coacher en concours. Bref avoir une écurie de propriétaires

Le tout c'est d'avoir un réseau, trouver de bon chevaux (même des jeunes) et avoir des propriétaires prêts à s'investir ou bien toi avoir le budget pour t'acheter un cheval capable de faire de bonnes épreuves.
Il faut bien s'entourer pour accéder au haut niveau : ex mon coach est encadré par Claire Gosselin en dressage, Florian Bilquez au saut et le staff fédéral pour le cross.

Reste encore à faire des résultats ...Là seulement tu pourras commencer a avoir une certaine renommée, être reconnue pour ton travail et avoir des sponsors qui vont soulager tes dépenses quotidiennes.

Comme l'a dit Hélène, c'est avant tout un métier de passion !
Merci pour vos réponses :)
Je crois qu'en salaire net ils doivent pas gagner grand chose... Entre les engagements, le prix des pensions s'ils n'ont pas leur structure, s'ils ont leur structure le prix de l'entretien de celle ci, les déplacements. Je crois que tu fais pas ce travail pour gagner des 1000 et des 100. C'est un métier de passion où tu ne comptes pas le temps par rapport à l'argent.
Pour le devenir, je pense qu'il faut avoir la technique, un certain feeling/audace, connaître les bonnes personnes et avoir un bon facteur chance (qu'on te donne les bons chevaux, qu'on te fasse confiance, etc.)
tout dépend de si ils gagnent en concours, de leurs sponsors et tout !
et comment en devenir un bah avoir beaucoup de talent, connaitre les bonnes personnes et être plutot riche aha
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X