Juliette Manchon Loisir | 42 Questions | 80 Réponses

On m'a dit qu'au moment de sauter il fallait "pousser " le cheval. Pouvez-vous m'éclairer sur ce terme ?

On m'a dit qu'au moment de sauter il fallait "pousser " le cheval. Pouvez-vous m'éclairer sur ce terme ?
15
Image Horsealot's top user
Pousser pour l'impulsion ok, mais tendre devant pour alléger l'avant main et comprimer le ressort. Sinon, le cheval sera d'office sur les épaules...Si les hanches ne s'abaissent pas, là c'est carrément aller vite et se précipiter :/
Je trouve que c'est bizzare de pousser le cheval pour qu'il se mette sur l'arrière après je n'ai jamais eu ce genre de problème j'espère que quelqu'un va te répondre avc cette info en plus. Désoler de pas pouvoir plus t'aider 😕
Elle ma dit qu'il fallais que je le pousse pour la mettre sur l'arrière car elle est sur les épaule
Peut être que l'on te demande de pousser ton cheval dans le sens ou il faut lui faire un appelle de langue ou une légère pression avc tes pieds pour l'encourager a sauter et éviter qu'il ne te fasse un stop ou un truc du genre. Il faudrait que tu demande a la personne ce qu'elle entend par pousser le cheval a ce moment peut-être que dans tout les commentaires on interprète de manière a ce que le cheval charge mais c'est peut être pas sa la demande ... Essaie de demander a la personne de mieux s'exprimer pour que tu comprenne vraiment ce qui est demander
Image Horsealot's top user
Bonjour Juliette,

si tu "pousse" ton cheval à l'abord, tu vas charger la barre, et là au minimum tu risque une faute, et au pire d'aller manger le sable en cas de refus ou séparation de corps.

En fait, c'est simple à retenir et c'est un moyen mnémotechnique que j'ai appris et appris à mes élèves:

"Relance dans le tournant - Tend ton cheval - Et attend le saut"

Avec un cheval qui va vers sa barre sans charger c'est plus simple, sinon, à l'abord, descend tes jambes pour compresser un peu et donner le moteur, tend devant pour compresser le ressort et attend pour laisser à ton cheval le loisir d'utiliser ses pistons pour la propulsion.

Tu peux "pousser" en terme "relancer" comme a sans doute voulut dire Hélène, au cas où tu dois chercher à rallonger si mauvais contrat de foulée, mais pousser une fois, pas quasi tout le temps, jambes limites en ailes de papillons.

Pour l'impulsion, descendre ta jambe devrait suffir, mais jamais au grand jamais pousser. Non seulement tu risque ce que j'ai cité au dessus, mais le cheval risque aussi de se faire des tensions et contractions inutiles.

Bon je parle plus sur déjà de bonnes hauteurs, mais JDO à dit et je suis entièrement d'accord avec lui pour ça: Pour bien sauter un cheval doit être détendu. Le reste c'est à nous, cavaliers, de piloter les chevaux en leur facilitant les choses, en aidant ceux qui ont moins de moyens ou autres, et doser.
Et bah Juliette n'écoute surtout pas cette cavalière surtout si tu n'as pas de problèmes de refus et tout pourquoi changer tes méthodes?
Par pousser j'aurais aussi tendance à parler de foulées croissantes mais si tu as une jument sur l'épaule, je ferais plutôt l'inverse. Lui demander de venir sur un petit galop, qu'elle se tienne et s'équilibrer sur les hanches. Plutôt que de courir vers l'obstacle.
Image Horsealot's top user
Salut salut, c'est plutôt le contraire en fait ;) il faut le "sentir pousser" et "se faire tirer"! Si tu pousses ton cheval vers la barre, tes épaules auront tendances à passer devant. Le mieux est donc de le sentir tonique sous ses fesses, et le sentir tirer vers la barre, on sait alors qu'il est motivé à y aller et nous, on reste en arrière afin de se préparer à toute éventualité ;) Jambes au contact, les doigts légers, le dos en tension ;)
Lorsqu'on pousse un cheval vers la barre, on lui laisse du mou en tentant de rattraper un manque de train généralement, sur les dernière foulées avant l'appel. C'est une manière de sauvé l'affaire, mais ce n'est pas une manière de faire, c'est un peu brouillon et si tu ne vois pas ta place, tu risques d'aller droit au casse-pipe.
Conclusion, quand tu pousses ta bête vers la barre, c'est que ton impulsion en amont n'était pas assez développer. Le mieux est de faire une volte en sortant de ta courbe quand tu sens qu'il faudra pousser, afin de tonifier une bonne fois avec tes jambes, un appel de langue ou une claque à la badine derrière ton mollet s'il n'y a pas de réaction. De cette manière tu assures tes arrières et tu prépares un beau saut dans des conditions optimales :)
Et ben alors continuer à l'accompagner dans tes jambes et d'attendre ton saut, sans pousser. Si tu prends des cours, de toute facon ecoute ton moniteur avant tout, et va lui poser la question quand tu as un doute.
Nn justement jamais elle ne ma refuser un obstacle
Demande lui ce qu'elle veut dire par là, c'est bien la premiere fois que j'entends ça , sauf si ton cheval à tendance à refuser dans ce cas elle voulait peut etre dire qu'il faut un peu plus "attaquer".
Je reSte assie et attend mon saut mais une cavalière ma dit de pousser au moment de sauter etc ...
C'est se que je me disais , le probleme de ma jument c'est que je elle est sur les épaules , je vous remercie de me réconforter sur le sujet
? Je ne comprends pas trop non plus,
L'abord dépend de chaque cheval, du profil de l'obstable, du dénivelé etc... Des fois tu vas monter ton cheval sur une foulée croissante par exemple, donc en mettant plus de galop vers ta barre, mais enfin je n'aurais pas dit qu'il fallait pousser le cheval, et avant d'en arriver à la gestion des foulées, il vaut mieux commencer par apprendre à etre neutre et à attendre son saut, en accompagnant avec ses jambes pour l'inciter à y aller (encore que selon les chevaux on a pas tant besoin d'inciter), mais non, je ne dirais pas qu'il faut pousser le cheval.
Alors déjà c'est complément faux, c'est le cheval qui nous emmène c'est pas nous qui le bousculons pour qu'il saute.
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X