Aurélie Cabale Saut d'obstacles | 43 Questions | 14 Réponses

Ask Zoetis : Les mouches peuvent-elles être à l'origine d'infection ?

Ask Zoetis : Les mouches peuvent-elles être à l'origine d'infection ?
1
Bonjour Aurélie,

Oui les mouches peuvent être vectrices de maladies :

- La gastérophilose (présence de larves de gastérophiles dans l’estomac) est due à une espèce de mouche (Gasterophilus intestinalis). Celles-ci pondent sur le pelage des chevaux (en particulier les membres et l’encolure), ce sont les petits œufs ovales jaunâtres que vous pouvez observer en fin d’été sur vos chevaux. En se léchant, les chevaux ingèrent les œufs qui se développent en larves dans l’estomac.

- L’habronémose est une parasitose primairement digestive due à un vers, elle est le plus souvent asymptomatique mais les mouches qui servent d’hôte intermédiaire à la maladie (développement de la larve à l’intérieur de la mouche avant contamination du cheval) peuvent aussi déposer les larves d’habronèmes sur les plaies des chevaux. Ces larves empêchent la cicatrisation normale des plaies et les rendent granulomateuses, on utilise pour cette pathologie le terme de « plaie d’été ».

- Les mouches transportent des bactéries, des virus et même certains vers sur leurs pattes, lorsqu’elles se posent prés des yeux ou des mamelles, elles peuvent, de ce fait, entrainer conjonctivites (voire kératite) et mammites infectieuses. Il a d’ailleurs été observé cet été, un grand nombre de conjonctivites infectieuses dues aux mouches, probablement en raison des conditions climatiques.
- Les simulies et les culicoïdes sont les agents les plus fréquents de la dermite estivale récidivante du cheval du fait de leurs piqures.

L’équipe Zoetis
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X