Kay L Loisir | 9 Questions | 35 Réponses

Encore un cours ce soir où je n'ai pas su diriger "mon" poney, faire les exercices demandés. Je me remets beaucoup en question. Suis-je nulle?

Encore un cours ce soir où je n'ai pas su diriger "mon" poney, faire les exercices demandés. Je me remets beaucoup en question. Suis-je nulle?
7
La réponse de Lucie est très vraie! Et elle a raison sur un point que tu me confirmes aussi dans ta réponse : si tu n'es pas plus à l'aise sur le dos d'un cheval qu'à ses côtés, tu devrais peut-être faire une pause dans la monte ou changer d'écurie ou de moniteur. Trouve peut-être quelqu'un qui t'apportera un point de vue différent. Personnellement, cette phase à littéralement changé ma vision de l'équitation et m'a aidée à découvrir ce qu'était MON équitation. Et dis-toi surtout que personne n'est jamais parfait, malgré tout le mal que l'on peut se donner :)
@thedream Merci beaucoup de ton message qui m'a rassuré. Je vois exactement ce que tu veux dire. Pour ma part j'ai soit des poneys qui m'embarquent ou alors des poneys qui ne répondent pas (ils n'avancent pas, ne veulent pas tourner, etc...). Du coup il me semble logique que je prends beaucoup plus plaisir de monter des chevaux de proprio...! Mais cela ne veut donc pas dire que je ne sais pas monter du coup? Changer de club serait une bonne alternative alors aussi peut-être. Je vais me poser pour réfléchir à tout ça. :) Encore merci!
@margauxthiry J'ai déjà essayé d'en discuter avec mon moniteur à plusieurs reprises mais il n'a pas l'air ouvert à ça. Je ne pense pas me concentrer sur la progression car comme j'ai écrit j'essaie de toujours faire de mon mieux et de bien suivre les conseils mais peut-être en revanche que mon côté "perfectionniste" joue là-dedans... Merci beaucoup pour ton message. J'ai très très peu de confiance en moi voire aucune et je sais aussi que même si j'apprécie d'être sur le dos d'un cheval, je préfère être à pied.
Image Horsealot's top user
Salut salut, arrête donc de te mettre la pression ;) Moins tu y arrives, plus ça te frustre et moins tu y arriveras ensuite. Tout les cavaliers passent un jour par une période où ils ont du mal a progresser, et je pense pouvoir parler pour tout les cavaliers du monde entier sur ce coup-là.
Il existe une grande différence entre les chevaux de club et les chevaux de proprio, déjà les chevaux de clubs sont passe-partout, pour la majorité, certains font plusieurs niveaux, c'est ainsi parfois difficile de réaliser certains exercice car ils sont moins sensibles aux demandes. Ensuite les chevaux de proprio sont bosser par les proprio, selon leur niveau d’exigence à eux et non pas à la majorité des gens qui montent dessus. Ils sont donc plus réactifs à tes demandes et souvent plus attentifs au travail.

Tu peux soit faire une pause histoire de remettre d'aplomb et changer ta mentalité sur le blocage, soit changé d'écurie pour entrer dans un environnement nouveau, soit changer de coach ou de mono. Car ils ne voient pas tous les mêmes choses, et là où ton mono pourrait te dire de mettre des jambes, un autre te dira de mettre moins de pression dans ta main. Et ainsi apporter une nouvelle solution au même problème, tu comprend la logique ?

Sinon, anecdote : lorsque je montais en club, je tournais généralement sur trois chevaux : le futur retraité qui avait l'énergie d'une moule morte, le balourd géant qui répondait à rien d'autre que la badine et encore, puis la délicate juju de dress allemande récemment importé qui dégageait tout le monde et mordait à tout-va. Étrangement, ce trio m'a appris la détermination, le dosage dans les jambes pour enfin m'apprendre le contrôle sur un cheval qui à les compétences et qui nécessite la précision du cavalier. Tout cela mis à bout, j'ai appris à gérer trois types de chevaux différents qui à eux trois, complétaient semaine après semaine toutes mes lacunes de cavalière.
Conclusion, si tu as l'impression qu'on te file les chevaux les plus pourris et que tu n'y arrives pas, c'est là que le pas du progrès s'approche, et plus c'est dur, plus tu es près. Jusqu'au jour ou tu auras le déclic, et alors tout semblera limpide comme de l'eau de roche, il suffit de s'accrocher ;)
Il y a des jours avec et des jours sans, et certaines périodes sont plus compliquées que d'autres... C'est déjà très bien de se remettre en question. Essaie d'en discuter avec ton moniteur ou avec quelqu'un de ton entourage, peut-être que tu n'arrives simplement plus à prendre plaisir et que tu te concentres trop sur la progression? Perso j'ai eu une période de ma vie où je n'ai fait presque que des balades car j'avais un énorme manque de confiance, autant en moi qu'en les chevaux que je montais. Donc j'ai fait une bonne période de balades avant de me remettre au travail. Je m'y attendais : la reprise après plusieurs années a été assez compliquée, mais j'étais prête à faire les efforts et concessions qu'il fallait et plus motivée que jamais!

Je te souhaite bon courage dans cette période un peu difficile, mais tu finiras bien par trouver la solution :)
Je cherche sans cesse à m'améliorer, à comprendre ce qui ne va pas. Je prends tous les conseils pour faire de mon mieux, je fais mon maximum et rien ne va.
Je ne comprends pas pourquoi je n'arrive pas à faire ce que le moniteur désire. J'ai l'impression qu'il me donne les pires poneys ou alors que les chevaux de club c'est vraiment pas top... Je ne comprends plus. Je me remets beaucoup en question. Suis-je nulle? Pourtant quand j'ai eu l'occasion de monter des chevaux de prioritaires tout se passait merveilleusement bien. Je ne comprends plus et cela me fout le moral à plat...
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X