The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Sur quels critères vous basez-vous pour choisir votre cheval de compétition ? Quel est le sentiment le plus important dans votre relation avec votre cheval ?

Sur quels critères vous basez-vous pour choisir votre cheval de compétition ? Quel est le sentiment le plus important dans votre relation avec votre cheval ?
Mes deux chevaux font des concours tous les deux, aucun n'a un physique parfait, l'un étant "a l'envers" mais travaillant très bien et l'autre faisant 1m54 et avec qui tout a commencé. Ensuite, j'essaye d'avoir un cheval avec qui ça accroche, le petit que je connais par coeur car j'ai été formée avec lui et inversement, je sais que si je ne le sens pas ça n'ira pas. Tandis que mon grand est sorti en 125 il connait son métier, je dois moi même trouver les boutons !
c'est vrai que j'ai complètement zappé la partie physique du cheval ! ^^
J'aime plutôt les chevaux costaud avec de bons membres, et assez rustiques même si j'accorde de l'importances aux allures et au coup de saut .. mon coach dit que j'aime bien les "gros tas" .. et c'est vrai! je suis plus a l'aise sur un bon selle français, KWPN ou cheval belge/allemand que sur du pur sang.

Pour avoir une top jument sans trop de moyens mais ultra mignonne malgré une grande malice et intelligence et une autre bourrée de sang, de force, de moyens.. et un peu bebete pour certains trucs (genre bouger un truc dans la carrière c'est la fin du monde...) mais 100 fois plus guerrière en concours, qui a un caractère de m***** et qui n'est pas facile aux soins ... A choisir, je préfère un cheval avec moins de moyens mais plus facile au quotidien ! car au final même avec des moyens limités, la confiance et la volonté de bien faire ajouté à la parfaite connaissance du couple peut combler cela !
Bonjour Kathia,

pour moi tout passe d'abord par le feeling, si rien ne passe, en général je passe mon chemin.

Pour le choix de mes chevaux je regarde d'office la taille, jamais sous 1.70 au garrot. Physiquement je regarde surtout le coté "pratique" via les qualités physiques: Dos court et soupple, reins solides, bonnes hanches, bonnes articulations assez solides, encolure courte, un cheval fait dans l'os et qui à de la force dans l'arrière main.

Pour le mental je privilégie toujours les chevaux intelligents, éveillés, pas "cassés" et éveillés. Je n'aime pas avoir des chevaux un peu éteint, je trouve plus interessant de travailler un cheval qui à du répondant sans être vicieux, assez malin et qui apprend et comprend les choses relativement rapidement.

J'évite les chevaux un peu "noeunoeud" qui vont passer 50 fois devant quelque chose et se rendre compte d'un coup que c'est là et qui ne veulent plus passer à moins de 5 mètres.

En terme de qualité mentale je vais surtout rechercher des chevaux courageux, guerrier, qui ont la compet dans le sang, qui se montrent , qui savent prendre un peu d'initiative et ne pas réfléchir à tout bout de champ, mais qui soient tout de même bien dans leur tête là encore.

En clair je ne vais pas sur des chevaux faciles, mais même si ce n'est pas simple justement je me rend compte que je m'amuse beaucoup plus avec ce type de cheval, il y a l'abord challenge personnel qui est un prémisse à de vraies parties de plaisir autant dans le travail, la compétition mais aussi la vie quotidienne.

Pour ce qui est du sentiment primordial pour moi, c'est le feeling, je pense pour ma part que si je n'ai pas cette "connexion" avec le cheval ça ne peut pas aller bien loin. Je dois sentir si quelque chose ne va pas même si c'est à peine perceptible, sentir que le cheval est un partenaire et qu'on est en osmose dans le travail, sentir que le cheval prend autant plaisir que moi.

Ensuite, le sentiment de sécurité et de confiance doit être là également, même si avec ce genre de chevaux ce n'est pas toujours très simple, quand les appréhensions s'envolent ça fait encore plus plaisir.

Par contre si je n'ai ni de feeling particulier, ni de confiance, pour moi la partie part perdante...
Merci beaucoup d'avoir répondu !
Salut !

1. Je choisi mon cheval de compétition en fonction de mes objectifs à long terme. Faisant du CCE, je vais privilégier les chevaux courageux, qui ont un bon mental et du potentiel dans les 3 disciplines . Etant amateur, mon but est d'avoir un cheval polyvalent et correct dans les allures et le coup de saut. Un cheval ayant un bon caractère facilite le quotidien lié à la compétition : les voyages, les nuits en boxes sur les concours, la tonte, les soins... Ainsi, choisir un jeune cheval à former peut être une solution si je trouve qu'il a un potentiel intéressant. Sinon, un cheval d'expérience, c'est l'assurance de monter sur quelques podiums. Il est très important également d'avoir un bon feeling avec le cheval, que la monte du cavalier et le fonctionnement/caractère du cheval soient compatibles. Il s'agit de former un coupe qui fonctionnera sur les échéances.

2. La confiance et la sécurité sont pour moi 2 sentiments très importants qu'il faut ressentir avec un cheval. La confiance car si le cavalier doute de son cheval, celui-ci va le ressentir et s'inquiéter et donc potentiellement ne pas répondre ou sur-réagir aux demandes de son cavalier. La sécurité : un cheval que l'on peut manipuler sans risquer un coup de sabot ou de dents, que l'on peut soigner, qui ne sera jamais dangereux ou vicieux intentionnellement est nécessaire. En sécurité, le cavalier aura tendance à mieux soigner son cheval, être détendu et risque moins les erreurs liées à la peur.