The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Que pensez-vous des médecines alternatives nouvelles comme la luminothérapie, thérapie laser, nutrigénomie, ect ? Pour ou plus traditionalistes (vétérinaire) ?

Que pensez-vous des médecines alternatives nouvelles comme la luminothérapie, thérapie laser, nutrigénomie, ect ? Pour ou plus traditionalistes (vétérinaire) ?
La clinique où va Royal dispose de luminothérapie dans leurs écuries de la clinique orthopédique, c'est vraiment impressionnant la nuit de ce que j'en ai vu...! Les boxes ont tous une lampe spéciale au dessus et toute l'écurie est allumée en lumière noire bleutée, donc j'imagine que c'est utilisé pour booster les vitamines données grâce à la lumière? Je poserai la question quand j'irai pour son RDV :)

Le laser je l'ai découvert suite à mes recherches pour les soins et ré-éducation de mon grand, mon ostéopathe va probablement faire la formation "pour lui" mais ferait 10 minutes en fin de séance au début accompagné d'un vétérinaire pour ne pas se tromper, par contre il m'a expliqué un peu et c'est hyper technique...Il y a des mesures particuliers, placer l'appareil à autant de cm pour telle pathologie ou telle action et à tel endroit. C'est surtout utilisé en physiothérapie apparemment.

J'ai lu des études sérieuses sur la nutrigénomie qui est une science alternative, suite à des études faites en Australie si je me souviens bien de ce qu'on m'en a dit, des choses ont été prouvées comme quoi les gènes et les nutriments interagissent et expliquant que le corps peut se soigner grâce à certains nutriments que les gênes vont aller chercher dans l'apport nutritionnel. On m'a expliqué qu'il s'agissait de rétablir l'instinct du cheval à manger certaines choses pour se soigner et selon ses besoins comme il le faisait à l'état sauvage.

Un peu comme la phytothérapie mais en plus scientifique et poussé. A l'étranger beaucoup de chevaux de courses y aurait déjà droit, mais le prix est fortement élevé... Pour l'uns des produits pour les articulations, os, tendons, muscles, ect... il faut compter plus de 1.000 euros pour 5kg, heureusement pour un cheval de +600kg on utilise 30gr 1fois par jour dans la nourriture lol J'ai la possibilité de tester ce produit sur mon grand pour environs 6 mois, j'attend un peu que tout les autres protocoles soient terminés avant de lancer la machine.

Nous verrons bien! Là où la science vétérinaire "de base" peut bloquer je pense que ce genre d'alternative peut travailler de paire pour débloquer les choses.

Le shiatsu je ne suis pas contre, les chevaux réagissent de manière différente à beaucoup de choses de toute façon...Le mien n'y réagit pas particulièrement puisqu'il ne veut pas se laisser aller, il lutte beaucoup. Par contre, une jument qui avait des soucis de douleurs ovariennes va tout à fait mieux depuis ses séances, et je pense sans être sûre qu'elle utilise un complément alimentaire naturel en plus mais pas sûre.
Je ne connaissais pas la luminothérapie ou la thérapie laser pour les chevaux, mais tout ce qui est shiatsu, homéopathie, accupuncture ou autre, je suis pour à 100% !

Alors, évidement, ça dépend des cas. Quand ma juju a un souci, j'appelle d'abord le véto, et je me renseigne ensuite par ailleurs sur des traitements plus "naturels", comme l'homéopathie, en complément de ce que me donne ma véto, et avec son avis ou un avis pro.
Je suis à fond dans tout ce qui est plus naturel que tout les produits chimiques donnés par le véto, mais je suis tout à fait consciente que certains médicaments sont beaucoup plus recommandé.

Par exemple, ma titine a été diagnostiquée Cushing suite à une crise de fourbure à la fin de l'été, et le Prascend l'a vraiment aidé à remonter la pente après la fourbure. Donc là, oui, le médicament lui est indispensable.

À côté de ça, je lui donne de l'homéopathie, ce qui fonctionne très bien, je pense de plus en plus à trouver quelqu'un pour faire des séances de shiatsu. Je suis convaincue que cela pourrait lui faire du bien, j'ai déjà eu des retours très positifs sur le shiatsu !

Comme Hélène, je suis aussi vraiment curieuse sur toutes ces médecines alternatives, pour peu qu'il y est des preuves concrètes quant aux résultats.
J'en aurais essayé beaucoup si ce n'était pas aussi cher pour mon petit budget d'étudiante :P
Salut ! Pour ma part, je trouve qu'avoir un suivi vétérinaire c'est indispensable et lorsque l'on a plusieurs avis de professionnels qui vont dans le même sens, je pense qu'il faut appliquer les directives.

Après, je pense que des solutions alternatives peuvent compléter les soins :) . Je ne suis pas trop pour le shiatsu ou l'acuponcture car ce sont des médecines qui ne me touchent pas... Mais je sais que sur d'autres c'est très efficace. Je suis pour l'homéopathie pour les chevaux car ça marche sur certains.

Je pense qu'il faut composer avec le caractère du cheval également... Ma jument est assez réfractaire avec els gens qu'elle ne connais pas et est super méfiante... le dentiste a du la shooter assez fort (elle résiste aux calmants), l'ostéo a failli se prendre un cou de pied et plusieurs fois des coups de dents, mon maréchal la ferre à froid aux postérieurs... donc lui approcher des aiguilles c'est même pas en rêve ! lol

En gros je pense qu'il faut partir sur des soins véto mais que les thérapies alternatives en complément ne peuvent pas faire de mal !
Bonjour Hélène merci pour ta réponse, j'ai lancé la discussion par curiosité mais aussi pour avoir les avis de divers personnes qui utilisent souvent, peu ou pas du tout les méthodes alternatives.

A l'heure où l'ostéopathie, la phytothérapie et la physiothérapie de base sont confortablement installées et avec l'arrivée des nouvelles pratiques ou l'installation plus officielle et répandues d'autres plus anciennes comme l’acupuncture ou le shiatsu , je trouve ça toujours interessant de partager et échanger.
Bonjour Frédérique.
Je pense qu'on peut trouver de très bonnes solutions dans l'alternatif. À mes yeux, il faut pas se fermer à tout, faire des recherches sur le sérieux de la thérapie et les résultats réels qu'apportent les solutions (on a tous déjà entendu de la solution miracle qui soigne tout).
Le vétérinaire reste la référence en terme de santé mais il n'a pas toujours toutes les clés pour aider un animal. La preuve, je soigne l'arthrose de mon cheval par l'apipuncture alors que je pourrai lui donner la blinde de médocs ou lui faire des infiltrations. Mais si un jour la thérapie alternative ne fonctionne plus, c'est le vétérinaire directement qui reprendra et on fera ce qu'il faut de manière plus conventionnelle.
Ce n'est que mon avis mais autant être curieux, vérifier la véracité de ce qu'on propose et essayer.