Marion Lefebvre Saut d'obstacles | 25 Questions | 265 Réponses

Petite déprime en ce moment, vous est-il déjà arrivé de ne plus prendre plaisir à monter ? Comment avez-vous fait pour surmonter cette mauvaise passe ?

Petite déprime en ce moment, vous est-il déjà arrivé de ne plus prendre plaisir à monter ? Comment avez-vous fait pour surmonter cette mauvaise passe ?
14
Ça a souvent été le cas pour moi, Mais j'aimais quand même plus que tout passer des moments simples avec ma jument, lui faire un Bon pansage, partir se balader à pied, puis remise en selle avec beaucoup de balade ou des petites séances de 20 Minutes rênes longues ou on ne travaillais "pas plus que ça", ça m'a fait du bien de lâcher prise et lâcher un peu le quotidien.
Image Horsealot's top user
Il se peut que ce soit passager. Laissez-vous le temps de surmonter cette mauvaise passe. Ca arrive à tout le monde d'avoir des hauts et des bas, on est humain après tout. Il y a quelques mois, je n'avais pas le moral non plus et j'ai moins monté car je n'avais pas la tête à ca. Je m'en voulais car ma jument était enfin au top et que j'avais peur que tout le travail effectué serait à recommencer... Et bien non, elle n'a jamais été aussi bien qu'après ces quelques semaines. Comme si on avait fait un bon en avant. Courage en tout cas,
Ça pas de soucis je prends beaucoup de plaisir à juste passer du temps avec elle en pâture surtout avec la météo qu'on a en ce moment où a faire du travail à pied ou autre mais au travail monté j'avoue que ce n'est pas ça en ce moment.
Image Horsealot's top user
Ca ne m'est jamais arrivé de nekus prendre de plaisir mais j'avoue que, parfois, j'ai un peu de mal à me mettre en route vers les écuries. Pourtant, une fois que j'y suis, je n'ai jamais regretté d'avoir fait la route.
Il y a des jours où le boulot m'énerve et ou. Je n'ai pas la tête à monter mais rien que le contact avec mes juments me fait du bien. Il m'arrive d'aller simplement les voir, de passer du temps avec elles, de leur faire de longues séances de gratouilles... Ou de prévoir une séance avec des objectifs bien précis pour, au final, faire une balade au pas. Il faut pouvoir s'écouter et accepter ces baisses de moral. Quand ma jument passe 2-3 jours au pré sans rien faire, ca lui fait du bien aussi et je n'ai pas forcément l'impression qu'on régresse .bien au contraire, ca lui fait du bien au moral et elle est alors plus disponible. J'accepte de faire un pas en arrière pour, parfois, en faire 2 en avant.
Merci c'est ce que je pense faire. J'ai acheté le livre de la cense donc je pense le concentrer un moment sûr le travail à pied et les balades en espérant que ça va revenir...
Franchement, il m'arrive aussi la même chose quelques fois, sûrement a cause du stress des cours etc je perd un peu le moral et ca se ressent bcp à cheval. Pour moi ça ne vient donc pas de l'equitation mais de en dehors et ca se fait "ressort" a cheval. Ce que je fait dans ce cas la c'est que j'accepte de ne pas travailler, et de perdre un peu de niveau, en allant voir mes chevaux toujours tout les jours mais je vait uniquement faire des petits "trucs" amusant, qui ne demande pas de technique mais juste histoire de m'occuper de mes chevaux et de passer du bon temps avec eux. Je réserve le travaille au reste du temps où j'ai la forme mentale. Il faut que tu te dise que ce n'est pas dramatique que toi et tes chevaux perdent un peu de niveau, par exemple fait beaucoup de balades, sans contrainte (pas d'exercices, rênes longues...) pour pouvoir juste passer du bon temps avec eux :-)
il faut que tu reviennes sur les bases, travail sur les transitions montantes et descendantes pour pouvoir le connecter avec toi, une fois que tu le sens présent pour travailler tu t'exerces sur des choses basiques...
La réponse n'est pas partie pour alice. Aujourd'hui c'est ce que j'ai voulu faire en faisant une séance en licol etho à travailler sur les transitions grâce à l'assiette en libérant au max la bouche, chose qui devrait plaire à ma jument qui est très sensible. Et j'ai eu à peine une ou deux bonnes réponses tout de suite remplacées par des mauvaises réponses... jument pas concentrée qui voulait que brouter ou rejoindre la copine bref pire que mieux ! Je suis descendue suite à une réponse à peu près acceptable parce que j'en avais ras le bol et retour en pâture. Donc je suis encore plus démoralisée
J'essaie toujours de progresser et il y a encore deux mois au vu des progrès j'envisageais de démarrer une saison de concours de dressage mais là on régresse donc j'oublie...
Revenir sur les exercices que vous savez faire tous les deux c'est bien mais il faut progresser, c'est le dossier que j'ai lu dans le mag Cavaliere
Recemment j'ai lu qu'il faut pas se donner des objectifs étant trop faciles sinon on perd vite l'envie de se mettre en selle… il faut se fixer des objectifs qui nous font progresser surtout lorsque l'on est seul à travailler et arrêter l'exercice au moment ou il est le mieux réalisé !!
Peut-être essayer des exercices faciles mais qui sortes de l ordinaire... ça pourrait «casser la routine» et le cercle vicieux
Non je ne me suis pas fait peur mais depuis quelques temps avec ma jument j'ai le sentiment qu'on ne se comprends plus et que l'on régresse donc je prépare des séances qui sont censée être faciles pour notre niveau et nous n'y arrivons pas où pas aussi bien que je l'espérais alors ça me déçoit... je perds l'envie. Je vais toujours voir mes chevaux (ma jument et une pouliche avec qui je prends énormément de plaisir à travailler à pied) tous les jours mêmes plusieurs fois par jour mais je monte de moins en moins. Et forcément c'est un cercle vicieux, je monte moins donc elle régresse, et ainsi de suite...
Pour ma part il m'est arrivée de douter en moi et je ne savais pas si je faisais bien , mais 2 mois après ce sentiment a disparu… je suis toujours "amoureuse" de ce sport!
Il faut positiver chaque séance en te demandant ce que tu as réussi ce qu'il faut faire la prochaine fois!
Tu t'es fais peur à cheval?
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X