Marion Igloo Loisir | 34 Questions | 76 Réponses

Pouvez-vous m’expliquer comment agit chaque triangle d’attache des rênes allemandes en longe ? Merci

Pouvez-vous m’expliquer comment agit chaque triangle d’attache des rênes allemandes en longe ? Merci
2
Merci de ta réponse. Mon poney a toujours tendance soit à avoir le nez dans le sable soit la tête fort haute avec le chanfrein près de l’horizontale. Je ne sais pas si ça pourrait l’aider, en faisant 2-3 utilisations pour lui montrer dans quel sens travailler
Bonjour Marion,

Les rênes allemandes peuvent être placées différemment en fonction du résultat souhaité! Il existe trois façons différentes de "montage":
- Le Grand Triangle : Les rênes allemandes partent de la sangle, sous le ventre, passent dans l'anneau du mors de l'interieur vers l'exterieur, puis viennent se fixer aux anneaux les plus hauts du surfaix. Ce montage va ammener le bout du nez vers le poitrail, plus ou moins en fonction du réglage. Il va apporter un placer légèrement haut, qui va donc solliciter une montée du garrot, un arrondissement du dos qui va travailler vers le haut, et se muscler. L'inconvénient du Grand Triangle est qu'il exerce une énorme contrainte sur la nuque du cheval, et peut y occasionner de gros dégats si il est réglé trop serré ou sur un cheval qui n'y est pas prêt. A utiliser avec un cheval possédant déjà un peu de rebond au niveau de ses allures, qui sait mobiliser son dos. Veiller à ce que la contrainte sur la nuque ne soit pas trop forte.

- Le Triangle Supérieur : Cette fois-ci, les rênes allemandes partent des anneaux situés sur les côtés du cheval, passent dans le mors (interieur/exterieur toujours), pour venir à nouveau s'attacher sur les anneaux superieurs du surfaix.
Là aussi le bout du nez va être ramené vers le poitrail, l'objectif de travail est très semblable à celui du triangle superieur. Les différences sont que le placé sera plus haut qu'avec le grand triangle, ce qui va forcer un plus grand engagement des posterieurs (conséquence de l'élévation de la base de l'encolure). Mais l'avantage principal de ce montage est que la contraite sur la nuque est beaucoup moins forte qu'avec le grand triangle. Un montage plus doux, plus léger pour le cheval.Toujours faire attention à ne pas encapuchonner le cheval en réglant les RA trop courtes. Avec ce montage particulièrement, faire attention à ce que le cheval ne se creuse pas sous leur effet, auquel cas elles seraient contre-indiquées.

- Triangle Inferieur : dernier montage en longe, les rênes allemandes partent de sous le ventre du cheval, passent entre les anterieurs, puis dans le mors (interieur/exterieur, toujours pareille), et viennent ensuite s'attacher aux anneaux sur les flancs du cheval. Le placer va ici être plus bas. Les risques que le cheval se creuse sont plus limités, veiller toutefois à la contrainte sur la nuque. On va être plus dans une dynamique de travail de l'étirement du dos, et d'une musculation dans la longueur (élasticité horizontale, très sollicité dans les variations dans l'allure) du dos.
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X