Image Horsealot's top user
Anne-sophie | horsealot | Saut d'obstacles | 86 Questions | 289 Réponses

A l'occasion de la conférence de presse des Longines, Philippe Rozier a dit que notre sport partait à la dérive. Que pensez-vous de cette vision des choses ? Partagez-vous son avis?

A l'occasion de la conférence de presse des Longines, Philippe Rozier a dit que notre sport partait à la dérive. Que pensez-vous de cette vision des choses ? Partagez-vous son avis?
16
Je trouve toutes vos réponses très intéressantes et qui rejoignent mon avis. Ce que je n'avais pas prévu, c'est que l'on puisse faire le rapprochement avec le niveau club. Vous êtes beaucoup à avoir fait ce lien quand moi, je ne parlais que de haut niveau. Et je trouve ça très intéressant. Vous avez été beaucoup plus loin que moi dans la réflexion.

En tout cas, je trouve tout ce constat bien triste. J'espère que ce n'est qu'une phase transitoire. Mais pour le moment, les perspectives ne semblent pas très réjouissantes.
Tout a fait d’accord avec tout les commantaire précédents... rien qu’a voir me prix des pensions par chez moi c’est a avoir envie de mettre son cheval dans son garage: 700€ pour une pension correcte avec les premiers prix a 500€ c’est abusif... il n’y a donc plus que des gosses de riche et le niveau est pitoyable dans certaine écurie (niveau a cheval mais aussi relation scociale ou prise en compte du bonheur Des cheveaux..
Exemple, ici un club va fermer ou risque de fermer car dans son manège il y a un lampadaire. Évidemment il est visible super protéger et impossible de le prendre a cheval... Et pourtant, il faut fr les travaux pr le supprimer donc le club est a l'arrêt car trop cher de refaire cette équipement
Bonjour, des efforts avaient été fait pour rendre l'équitation plus accessible et moins cher afin d'augmenter le nombre de cavaliers. Je pense que ça avait marché. La TVA, la fédé... A augmenté ces prix. Les conséquences sont une chute importante du nombre de cavaliers ce qui est dommage... Car la vie des clubs et plus difficile et certains ferment...
Image Horsealot's top user
Pour l'anecdote, qui rejoint le thème "dérive sportive" : Il y a quelques années, Olivier Bost (sélectionneur poney) ou son staff a dit, à un petit cavalier qui montait très très bien, qui s'il souhaitait rejoindre l'équipe, il devrait s'acheter une nouvelle paire de bottes.
Pour dire que la sélection par l'argent commence assez tôt.

Maintenant, il faut aussi relativiser, les circuits d'argent ont du bon :
- un bon cavalier peut vivre correctement de son métier
- la multiplication des circuits et des concours font que plus de cavaliers ont accès aux beaux concours
- Concours d'une qualité technique exceptionnelle
- Lieus prestigieux (sans argent difficile de monter une piste dans les écuries du Roi)

Dans la mesure ou tous ces concours (GCT/GCL/Rolex grand slam/longines masters...) viennent s'ajouter aux circuits classiques (coupe du monde, coupe des nations, championnats) et pas les remplacer ça permet à tout le monde d'y trouver son compte.
En plus, sur le circuit GCT, tous les cavaliers du 5* sont invités donc bon..

Le problème se pose plutôt pour les 2/3* mais honnêtement quand on voit le nombre d'étrangers dans ces niveaux autant aller courir un grand national.
Image Horsealot's top user
Tellement d'accord avec toi Elisa !
Le soucis c'est que l'on veut du "spectacle" pour faire du fric ! Comme tu dis.. sur certaines coupes des nations, certains cavaliers sont invités et d'autres payent juste leur "droit d'entrée".. Ca donne des montes dangereuses avec des cavaliers et chevaux pas au niveau !!

Comme tu le dis les chevaux sont de plus en plus embouchés car on les produits a moitié immontables et pété de sang pour aller sauter des hauteurs monstrueuses et pouvoir conserver le rythme des concours et la ranking list. Je suis Luciana Diniz sur Instagram.. elle monte ses chevaux dans un calme et une décontraction qui me donne envie de faire pareil !! ^^ après je pense qu'elle sélectionne beaucoup ses montures.

En dressage, idem.. comme c'est moins regardé que le CSO ou le complet.. il faut du spectaculaire pour attirer les foules et là... Des chevaux plaqués, avec des gestes de malades mais pas de poussée derrière. J'ai eu la chance de prendre des cours avec Claire Gosselin (Karamel de Lauture) , une instructrice de dressage dont le premier exercice à été de faire descendre ma jument et de la délier ..

Même pour les cavaliers de GP.. ça pue le fric avec des poney achetés 30 000 ou 50 000 euros, des gamines qui se pavanent dans du matériel hors de prix... Donc la gamine ou gamin qui a un top poney sorti de nul part avec son matos fouganza peut aller se rhabiller... et je trouve ça dommage.. Bon je fais une généralité mais grosso modo on en est pas loin
Image Horsealot's top user
Malheureusement d'accord avec les commentaires précédents. La FEI prend des orientations favorisant la sélection par l'argent plutôt qu'au mérite, la multiplication à outrance du nombre de concours va aussi dans ce sens en imposant aux cavaliers d'avoir un gros piquet de chevaux (ce qui coûte cher...), et la politique privilégiant les épreuves individuelles au détriment des coupes des nations, outre l'aspect purement "esprit d'équipe", pourrait je pense rendre plus difficile l'accès au haut niveau à des "jeunes" cavaliers pour qui ces épreuves peuvent constituer justement une première expérience.
D'autre part je trouve aussi qu'il y a des dérives dans l'équitation qu'on voit à haut niveau elle-même qui est préjudiciable au bien-être des chevaux. En cso je trouve qu'on voit de plus en plus de muserolles complexes et serrées qui bloquent la mâchoire des chevaux, en plus souvent associées à des mors eux aussi complexes et souvent sévères. Et ça me choque que les commentateurs s'extasient car L. Diniz monte Fit for fun en filet simple plutôt que de s'interroger là dessus... Quant au dressage, au risque de choquer, je trouve que c'est de + en + le festival des chevaux à encolure plaquée en force, avec des allures spectaculaires du devant mais pas toujours une poussées proportionnelle derrière, des piaffers discutables, sans parler des rollkurs au paddock qu'on voit malheureusement alors que c'est normalement interdit à juste titre... Quid de l'équitation fine et légère là dedans?
Pour moi, la seule chose positive dans le circuit GCL est le fait que les concours 5* concurrents ont dû augmenter leurs dotations pour essayer de s'aligner ou au moins attirer plus de cavaliers. Sauf que petit à petit certains de ces concours-là risquent de mourir à petit feu, un peu comme Dinard qui essaye de sauver sa peau...
Image Horsealot's top user
Entièrement d'accord avec Philippe Rozier et les commentaires précédents. Les circuits type Global Champions Tour avec des engagements de plus en plus chers ou on retrouve parfois des cavaliers de niveau moindre mais qui ont de l'argent pour s'engager dans un 5* sont pour moi des circuits complètement à l'encontre des valeurs du sport en général.

Enfin au niveau national, l'équitation va mal puisque le nombre de licenciés ne cesse de baisser et la hausse de la TVA n'a rien arrangé. L'arrêt d'Equidia Life va mettre fin à la diffusion d'épreuves de haut niveau (Sans Equidia, il aurait été impossible de regarder les deux médailles d'or des français au JO !) et j'ai pas l'impression que Cheval TV va reprendre la diffusion de ce type d'épreuves.
Image Horsealot's top user
c'est clair @selviemurat ! la TVA nous a asphyxié!
Nous 4 chevaux à charge .. 3 de compétition et une de loisir .. Les 80 euros supplémentaires par pension nous ont fait très mal !!

J'ai du rendre mon appartement, je ne suis pas partie en vacances pendant 3 ans, je m'achète une fringue tous les 36 du mois... Après c'est mon choix car je fais du concours et du CCE qui est couteux en soins, matériel et engagement...

C'est comme pour l'arrêt d'équidia.. on parle de rentabilité mais on oublie le sport... et c'est bien dommage !

d'accord avec toi aussi Laurent.. il y a d'autres soucis à régler que de changer les réglementations ... En revanche en Complet, les obstacles sont bien plus sécurisants et moins massifs qu'avant! ils demandent plus de technique mais moins de courage.. et les accidents arrivent quand la technique pêche .. après un accident est un accident mais je pense qu'ils y a eu de bonnes évolutions en terme de préparation des chevaux et sécurité des parcours et obstacles.
Image Horsealot's top user
Je rejoins l'avis d'Aude Richard sur le fait qu'il est extrêmement dommage que certains cavaliers doivent s'expatrier faute de propriétaires et de chevaux.
En Belgique, on a eu le cas avec Grégory Wathelet qui avait pris la nationalité ukrainienne pour pouvoir garder des chevaux et rester dans le top 30 mondial.
De même, je trouve ça complètement fou que l'engagement à certains concours deviennent un frein pour certains cavaliers.

N'oublions pas non plus le décret qui fixait le taux de TVA applicables aux activités équestres à 20%. Je pense qu'il est rentré en application en 2014 ou 15 mais ça a pas mal chamboulé le monde équestre en France. En Belgique, on fonctionne sur un taux TVA de 21% depuis bien longtemps :-/
Image Horsealot's top user
Il est clair que FEI s'engage sur certaines réformes contestables en CSO... Mais il y a pire en sports équestres : le manque de fermeté envers certaines fédérations nationales d'endurance, ou encore des parcours de cross toujours plus dangereux avec leurs lots d'accidents, etc...

Nous ne vivons plus à l'époque de Jappeloup, il nous faudra bien nous adapter...
Image Horsealot's top user
Malheureusement on est dans une société capitaliste à l'extrême et on nous demande d'être rentable partout y compris dans de l'associatif ou du social...

L'équitation n'échappe pas à la règle ! Je trouve ça dommage que des cavaliers comme Eric Navet soient obligés de s'expatrier aux Etats-Unis faute de propriétaires et donc de chevaux ...

On rend ce sport de plus en plus élitiste, et certains prix sont aberrants.. mais si on achète ou on s'engage c'est qu'a priori on peut le faire donc les officiels ne vont pas baisser leurs tarifs ou les couts puisque les gens se serrent la ceinture et payent.

Le haut niveau c'est aussi un cercle vicieux : bon résultats = sponsorts = plus de proprio = bons chevaux= belles compétitions = de bons résultats

Un passage à vide, la vente d'un cheval de tête ou moins de proprio et ce cercle dégénère...
La cavaliers ont énormément de pression sur leurs épaules et doivent pouvoir compter sur des propriétaires compatissants lors des moments de doute ou de performances moindres.

Pour ce qui est des réformes, je trouve ça idiot de monter le prix des engagements sachant qu'ils sont déjà ultra élevés..
S'ils s'occupaient de réguler les abus ce serait déjà bien...
D'après l'article que j'ai lu, il parlait des circuits internationaux. Il y a des réformes qui sont en train d'être discutés. Ces changements feraient augmenter le prix de l'engagement. Ce qui fait qu'un cavalier de haut niveau, même le meilleur, si il n'a pas les moyens, ne pourra plus pratiquer son sport qui est aussi son métier.
Je ne voit pas du tout ce qu'il veut dire par "notre sport par à la dérive", parce que personnellement, je trouve que tout va bien pour l'instant, j'ai aucun souci de mon côté en tout cas, j'aime notre sport tel qu'il est aujourd'hui ;)
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X