The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Études dans les grandes villes: Quelles questions aimeriez-vous poser à une cavalière ayant fait le choix de ne pas prendre son cheval avec elle, et une autre l'ayant prit ?

Études dans les grandes villes: Quelles questions aimeriez-vous poser à une cavalière ayant fait le choix de ne pas prendre son cheval avec elle, et une autre l'ayant prit ?
Moi j'ai passé la première moitié de mon monitorat (CQP ASA) et actuellement je suis dans le jeu vidéo en alternance. ;) @lbhenrio
Du coup tu fais quoi comme études ?
Merci @lbhenrio pour ta réponse (et ta question du coup) ! Je traiterai la réponse dans mon article de blog, et je t'y répondrai. Dans mon cas, j'ai ramené mon cheval avec moi... Et c'est clair que c'est une vraie logistique ! ;)
J'ai fait le choix de ne pas le prendre avec moi pour mes études (prépa puis école d'ingénieur) alors que financièrement et logistiquement c'était possible donc ... Pas de question pour mon cas !

Ma question pour l'autre cas va être : comment gérer les périodes de rush ?
Je sais que là ça fait 5 semaines que je bosse 70-80h semaines entre les TP, les dossiers et les exams et je ne pourrais pas assumer une présence quotidienne à mon cheval.
Donc à part prendre une DP (extérieur à sa filière d'études pour avoir des disponibilités croisées) ou laisser le cheval en pension en allant moins le voir ? Avoir des binômes qui compensent notre absence quotidienne en bossant seul sur certains dossier avant qu'on ne puisse rentrer du cheval ? Sécher les CM ?

Ou sinon avoir des études moins prenantes XD car je sais que malgré toute ma bonne volonté je ne pourrais pas libérer beaucoup de temps en semaine pour aller voir mon cheval tous les jours... Pour monter 1-2 fois par semaines aucun soucis c'est déjà ce que je fait mais plus c'est raide.