Céline Fortuné Hunter | 53 Questions | 324 Réponses

L'intervention de l'Homme lors du sevrage est-elle obligatoire ? Le sevrage peut-il se faire "naturellement" ?

L'intervention de l'Homme lors du sevrage est-elle obligatoire ? Le sevrage peut-il se faire "naturellement" ?
5
Merci à tous/toutes pour vos réponses, c'était une question que je me posais depuis longtemps, bien que n'aillant pas encore de poulain :)
Image Horsealot's top user
A l'état sauvage, la mère rejette son poulain vers ses 10 mois pour laisser place au nouveau poulain.
Le poulain va alors rejoindre ses congénères du même âge et ceux un peu plus âgés.

En général on sépare le poulain de sa mère entre les 6 et 8 mois. ca peut être une épreuve marquante donc à bien préparer. Comme l'ont dit les autres, le mieux c'est d'avoir un autre cheval ou plusieurs qui vont permettre et à la mère et au poulain de ne pas se sentir seuls au moment de la séparation et après :)
Tout dépend du troupeau, si troupeau il y a, mais ça peut se faire !
En état domestique je ne pense pas...
Ma jument à teté tous les jours jusqu'à 3 ans, et à ce stade là elle se couchait par terre lorsque qu'on voulait l'éloigner de sa mère de plus de 10m !

Mais bien fait le sevrage n'est pas traumatisant, pour le fils de ma jument on l'a laissé avec le troupeau et la mère est allé rejoindre le chevaux de mon grand-père qu'elle connaissait déjà.
Bilan, des chevaux super zen et des humains à bout de nerfs XD
Comme on avait intégré le tonton très tôt avec la mère et le petit (à ses deux semaines) puis le troupeau entier (à ses deux mois) il n'était pas seul ou désorienté mais entouré de ses "tontons" et "tatas".
A l'état sauvage oui, ils vivent en troupeau, quand la jument a un nouveau poulain elle rejette l'autre et l'étalon finit par chasser le jeune du troupeau si c'est un mâle.

Domestiqué, j'ai connu un cheval qui est resté en paddock près de sa mère pendant 7 ans à peu près. Elle n'avait pas eu d'autre poulain et le jour où on les as mis chacun à un bout du club ils ont hurlé pendant bien 2 ou 3 trois jours....

Donc à moins de leur donner des conditions de vies proches de celles qu'ils auraient naturellement, je pense que l'homme est obligé d'intervenir, de séparer le poulain et de le mettre avec des "tontons" qui finiront l'éducation. Après certains chevaux vivent plus ou moins bien la séparation : une ponette de mon club a eu 2 poulains et pour les 2 sevrages, aucun soucis, on aurait limite dit qu'elle était contente de se débarrasser des poulains x)
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X