The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Mon amie a une jument très difficile, elle était battue par le passé. C'est une jument qui n'a absolument aucune confiance en elle et en l'Humain. Avez-vous déjà connu ça ?

Mon amie a une jument très difficile, elle était battue par le passé. C'est une jument qui n'a absolument aucune confiance en elle et en l'Humain. Avez-vous déjà connu ça ?
Je suis tout à fait de votre avis les filles ! Le temps et la patience c'est le plus important. J'espère que ses parents vont changer d'avis..
Salut Séléna,

Oui j'ai déjà connu ça. J'ai commencé à monter régulièrement un poney qui à été battu dans son passé... Le problème, c'est qu'il a été maltraité par un homme (masculin) et maintenant il en a peur...
Dès que mon moniteur s'approche de lui, il me fait un écart, mais ça va mieux petit à petit.

Je pense que son mauvais souvenir va à jamais rester gravé dans sa mémoire, mais il a commencé à se rapprocher de l'humain. Il a un super potentiel à la monte, et je pense que le travail à pied et la désensibilisation aident beaucoup à la reconversion d'un cheval :)
ma jument a eu un passé très difficile et n'avait aucune confiance en l'être humain. Il ne faut surtout pas brûler les étapes et laisser le cheval évoluer a son rythme. J'ai mi 5 ans avant de pouvoir monter ma jument seule, ça fait maintenant 7 ans que je l'ai. Ce que je peux conseiller a ton amie c'est le travail a pieds et de rester très calme et rassurante envers sa jument
La confiance c'est la clé de la réussite et pour l'obtenir je dirais le temps :) C'est comme nous, ils leurs faut un moment avant d'accorder à nouveau leur confiance ^^
J'ai mon poney qui etait comme ca et se que j'ai fait j'ai prit du temps dans le champs a rester assise au millieux du champs pendant plusieurs jour avant qu'il vienne me voir mes toujours avec la crainte de l'humain donc apres j'ai commencer a l'approcher doucement au fur et a mesure du temps et sa la fait mais il a toujour un petit peur de l'humain mais faut prendre le temps
Comme dit mon père : "un cheval qui fuit c'est un cheval qui a peur"
Si la jument de ton amie embarque et devient dangereuse, je pense que c'est parce qu'elle est terrorisée... après je me trompe peut-être et elle est vraiment frappée tout court !

Mais je pense comme l'on dit les autres qu'elle doit reprendre le boulot depuis le début.. comme si c'était un poulain non manipulé. C'est ce qu'a fait ma copine avec son cheval dont j'ai expliqué son travail. Et elle a eu de super résultats. C'est pas facile tous les jours mais c'est faisable.
Elle avait emmené sa jument à notre écurie (on fait du cheval ensemble là bas) qui est spécialisé dans les chevaux à problèmes (ils sont très doué, je suis toujours admirative), mais pour Castaña (la jument) ça a été compliqué car l'environnement ne lui convenait pas (trop de bruits, de chevaux, de gens etc...) et ça n'a rien changé. Je pense qu'ils ne l'ont pas vraiment considéré comme une jument à problème mais plus comme une jument qu'il fallait simplement canaliser. Mais effectivement si mon amie expliquait à mes coachs le véritable problème maintenant qu'elle le connait, je pense qu'ils auraient une méthode différente et adapté. Merci pour tous vos conseils, je vais lui en faire part :)
Je me suis occupé d'un poney que j'ai vu naître, et qui a été plus ou moins volé (la femme qui l'avait dans son pré avec ses autres poneys ne voulait plus le rendre... Les procédures ont duré presque un an) et quand il est revenu au club, il était toujours inquiet, il se mettait debout quand on essayait de l'approcher etc... Et impossible de savoir ce qui a pu se passer pendant qu'il n'était pas là.

Un professionnel m'avait conseillé de commencer par me faire accepter par le poney, qu'il comprenne que je ne lui voulais aucun mal et que je faisais en quelque sorte partie de son environnement familier. Du coup au début, je venais simplement à la porte de son box en l'appelant, pour lui faire une caresse ou lui donner un bout de carotte. Je me mettais à l'intérieur du box et j'attendais, au début il se collait à l'autre bout, tétanisé, et puis il a fini par s'habituer à ma présence. Après seulement, je l'ai sorti dans un manège pour lui montrer des brosses, une selle, etc.

Je pense, dans le cas de la jument de ton amie, qu'il faudrait gagner sa confiance à pied avant de monter dessus, que la jument s'habitue à sa présence etc. Même sans travailler au début, simplement rester avec elle, la toucher, lui donner une carotte, pour lui montrer qu'elle ne lui veut aucun mal. Une fois que la jument sera en confiance, il sera peut-être moins dangereux de monter dessus.

Sinon, il peut être vraiment utile de travailler avec un professionnel, surtout si les parents de ton amie s'inquiètent pour elle, ils seront sûrement plus rassurés de savoir qu'elle n'est pas seule :)
En fait la jument de mon ami s'avère assez dangereuse.. Montée elle charge et galope comme une furie, elle est ingerable, elle chauffe et ne s'arrête plus. J'ai directement pensé que le problème était bien plus profond que ça et que c'était psychologique. Et en effet il s'avère qu'elle a été traumatisée dans le passé. Le problème c'est que les parents de mon amie ont peur pour leur fille et veulent vendre la jument. Je peux comprendre mais je trouve ça triste que la jument reste effrayée toute sa vie.. Surtout que la personne en vue pour la vente n'est pas vraiment spécialisé dans les chevaux et en plus elle serait toute seule au pré.. Du coup j'avais conseillée de faire beaucoup de travail à pied, mais j'ai peur que la jument prenne le dessus et essaie d'attaquer ou quoi..
La mienne c'est un cauchemar aussi, on travaille par petites touches sur le long terme...

Elle a failli me tuer deux fois, à pied.

Aujourd'hui elle n'est plus dangereuse à pied et la confiance est relativement établie mais elle est hyper lunatique. 5 minutes c'est la plus câline des juments et juste après impossible de s'approcher d'elle à moins de 5m.

Ça fait 5 ans qu'on bosse dessus, mais pas de façon régulière (études prenantes).
Donc bon c'est pas garanti, et c'est pas sans efforts ni dangers ...
Bonjour Séléna,
Oui j'en ai connu un comme ça, une DP. Vous pourrez critiquer mon choix mais personnellement j'ai préféré laisser tomber.
Il montrait des signes d'agressivité très prononcés, au point que lors d'une séance il m'a fait délibérément tomber pour me piétiner ensuite (heureusement je montais toujours ce cheval avec un gilet de protection avec lui, coup sérieux à la hanche et sur la colonne vertébrale). Je ne montais sans cravache avec lui, j'ai jamais mis d'éperon de ma vie de cavalière. Et pourtant du jour où il a donc pensé à vouloir tuer son cavalier, je me suis dit que j'allais pas mourir pour lui.
Ce que je peux conseiller à ton amie c'est vraiment se faire encadrer avec un professionnel qui a l'habitude de ce genre de chevaux, de faire énormément de travail à pied et tant que tout n'est pas acquis à pied, bien faire attention à cheval (limite éviter de monter au cas où). En tout cas j'espère que ça va aller pour ton amie, c'est beaucoup de travail mais je pense que dernière, elle aura une jument reconnaissante le jour où tout ça sera derrière elle.
Malheureusement ça arrive et il faut beaucoup de temps et reprendre toutes les bases une à une... Une de mes amies à récupéré un cheval très craintif voire dangereux mais avec de bonnes capacités pour en faire un cheval de concours.
Elle a repris le travail de zéro en passant par juste le pansage, puis la longe et la désensibilisation (ballon, sac plastique), monter en sac à patate, puis assise (le cheval était déjà débourré monté et sautait mais était super inquiet)...beaucoup de travail en main... puis travail monté d'abord avec des séances juste au pas, puis elle a introduit des barres au sol, puis un peu de trot et de galop. Elle descendait toujours avant qu'un élément extérieur puisse le faire paniquer (comme les chevaux faisant les andouilles au paddock ou trop de vent et pluie) .. en gros elle veut que le cheval reste uniquement sur des bonnes sensations lorsqu'elle le monte, qu'il associe les séances à qqch d'agréable ou du moins pas désagréable avant d'aller plus loin...

J'ai un peu le même soucis avec ma jument qui a du être mal sevrée et débourrée à la va vite 4 ans plus tard avant qu'on lui fasse sauter des gaules ! du coup elle n'a pas confiance dans l'homme et reste très anxieuse/ méfiante pour le moindre soin quitte à se défendre ! Dans ce cas, j'ai remarqué que la routine aidait beaucoup et rassurait le cheval : toujours les même personnes qui s'en occupe, créer des rituels comme le pansage, demander toujours les mêmes choses et récompenser beaucoup. Il est aussi intéressant de repérer les situations dans lesquelles le cheval cherche à fuir, se défendre ou montre son inconfort pour les éviter au maximum ou bien le rééduquer dessus

voilà courage pour ton amie ! Si elle prends le temps de tout reprendre à zéro, elle devrait en avoir pour un an environ de travail pour retrouver la confiance du cheval. Ca peut être beaucoup moins comme beaucoup plus e fonction des traumatismes
Oui, le poney que je montais dans mon ancien club... il a fallu 3 ans je pense pour qu'il reprenne confiance et qu'il arrête d'avoir peur de tout... Je pense néanmoins qu'avec un cheval de proprio ça peut aller plus vite, comme on lui demande d'accorder sa confiance d'abord à 1 personne. Courage à ton amie!
Oui et c’est dur a corriger...
Oui, j'en ai une comme ça...