Comment calmer un cheval qui fonce sur les barres ? À chaque parcours, je suis obligée de me coucher sur la selle pour le calmer... Sachant qu'il est déjà monté en Pelham.

Déjà première question : Est ce que ce cheval t'appartient ou est ce que tu a la possibilités de travailler ce que tu veux avec lui...

Si c'est un cheval de club tu ne pourra rien faire parce que ton coach c'est ce qu'il fait.

Sinon je serai toi, je mettrai dans ta carrière un parcours d'obstacle sans barres pour commencer, ensuite tu peu mettre des barres au sol un obstacle sur deux puis tu met toute les barres au sol et ensuite si tout se passe bien tu monte un obstacle sur deux et ensuite tu monte tout les obstacle ( la hauteur importe peux même si tu met que des croix c'est bien ) et si il ne t'embarque pas tu arrête la séance là :)

J'ai oublier de préciser que si ton cheval est à l'écoute pendant ta détente il sera beaucoup plus calme pour la suite du coup pour la détente je te conseille de travailler les 3 allures avec des allongement de pas, du trop rassemblés et un allongement de trop et un galop rassemblés puis un allongement de galop ^_^

Voilà j'espère t'avoir donner des idées
Personnellement je fais beaucoup beaucoup de dressage pour réussir à le canaliser.
J’ai essayer des grains qui calme les chevaux et franchement je suis satisfaite 😋
Bonjour, je rencontre le même soucis avec ma dp :) je commence à réussir à le calmer de plus en plus, mais c'est toujours quelque chose à travailler puisque que pour ma part c'est parce qu'il a du sang.
Personnellement, je le tiens assez court et j'évite au maximum de me crisper dans mes bras car c'est là qu'il parvient à prendre son mors et à foncer comme un fou 😅 Donc, décontraction avant tout, même si tu perds le contrôle. Les mains au dessus du garot et on joue avec ses doigts sur les rênes. Pour terminer, faire attention de ne pas avoir les épaules qui passent en avant...
Mais ce qu'il faut, c'est du travail, comme l'a dit Aude et de la patience! Et surtout ne pas abandonner!
Salut !

J'ai le même souci avec ma jument, je fini avec les bras en compote en concours ^^ mais ça va de mieux en mieux !

Alors déjà il faut voir s'il charge pour se débarrasser de son saut ou si c'est parce qu'il a trop de sang et force.
S'il se débarrasse de son saut, ça peut être signe d'inconfort donc check up ostéo/dentiste préférable si ça n'est pas déjà fait. sinon ça peut traduire un stress ou une peur et dans ce cas là, il faut reprendre les bases pour le rassurer et lui réapprendre correctement à sauter.

Si c'est parce qu'il est trop "chaud", là ça se travaille. Le travail à l'obstacle se fait d'abord sur le plat donc on va vérifier et travailler une bonne réponse aux aides. on peut y ajouter des codes vocaux qui nous seront utiles dans les parcours.
Ensuite travailler la régularité sur des barres au sol. Equisense ou plusieurs sites internet proposent des exercices, ll y a aussi des tuto sur YouTube ;)

On va chercher avant tout la décontraction d'abord au pas, puis au trot puis au galop sur différents exercices. Il est important de laisser au cheval le temps de comprendre l'exercices, quitte à repasser a l'allure inférieure.
Une fois cette régularité acquise, tu peux commencer à introduire des cavalettis avec des barres de réglages. Cela pour aider ton cheval et lui donner des repères mais aussi le rendre plus attentif et donc le freiner.

une fois les cavalettis passés dans le calme aux 3 allures (les sauts au pas sont top pour apprendre au cheval à décomposer son mouvement et s'articuler. Attention pas plus de 70 cm et uniquement sur des chevaux dressés pour les sauts au pas)

tu peux enfin monter un parcours de cavalettis (30 à 50 cm) dans lequel tu transitionneras entre les obstacles. Tu peux aussi prendre le temps de faire des cercles entre chaque obstacle pour retrouver du contrôle. Il ne faut pas continuer tant que tu n'as pas calmé ton cheval. si ton cheval exécute bien le parcours avec les transitions, tu peux le reproduire sans transitions/cercles en conservant le même galop de travail régulier partout.

Le but de ces exercices c'est de rendre le cheval attentif et mécanisé. Ils doivent pouvoir s'effectuer en mors simple. Le mors dur étant réservé normalement aux situations de concours (pour une action plus fine ;) )

Perso j'ai opté pour un mors torsadé à olive qui n'a pas d'effet levier et donc ne "coince" pas le cheval. On obtient une attitude plus naturelle mais le mors est suffisamment fort pour agir correctement et efficacement.
En somme, sauf si le cheval est un peu toctoc, il s'agit surtout de dressage. :) Ce ne sont pas des exercices de saut mais de contrôle.

Ma jument en mange une fois par semaine depuis 2 ans, les résultats ont été lents compte tenu de son mental bouillonnant mais au final payants en concours.
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X