Quand un de vos moniteurs vous dit que la seul façon de s'en sortir avec votre cheval, c'est l'utilisation du mors mais que vous pensez peut-être pouvoir faire de la liberté que faire ? 😶 Merci..

Je doute quand même qu'il faille faire une généralité... D'où l'intérêt de demander à plusieurs professionnels!

Ça me laisse un peu perplexe : ce n'est pas parce c'est une race de "trait" à la base qu'elle est moins sensible qu'une race de selle...
Meeci pour vos réponses ☺️Mon coatch me dit que avec ses chevaux la ( Haflinger) il n'y a que ca pour qu'ils comprennent..
Perso je ne suis pas pro du sans mors ou quoi que ce soit, en fait je suis plutôt pro du "chaque cheval n'a pas les mêmes besoins" tout comme chaque cavalier.

Ton moniteur te dit que c'est le seul moyen de t'en sortir, mais de t'en sortir pour quoi ? Dans quelle circonstance ?

Et toi, tu veux faire quoi avec ton cheval ?

C'est ca surtout qu'il faut prendre en compte.

Parce que si le coach te dit que c'est le seul moyen de t'en sortir en cours classique par exemple, mais que toi tu veux faire de la liberté ou je ne sais quoi, bah arrête de prendre des cours classiques par exemple.
Enfin je dis ca généralement, j'ai pris des exemples au pif, mais faut prendre en compte un peu tous les contextes =)
Certains chevaux sont fais pour être monté sans mors et d’autres ou malheureusement on est obligé de mettre un mors pour garder le controle
Certains cavaliers prônent le mors d'autres non.
On peut toujours faire de la liberté, mais passer, par exemple, d'un cheval en pelham à la liberté pour moi c'est être inconscient.

C'est pour moi un travail qui doit se faire petit à petit, en commençant avec de solides bases de respect à pied puis monté.
Il faut aussi de la précision de la part du cavalier.

Pour ma part je teste de temps en temps l'équitation éthologique avec mon loulou, au pas, au trot ça va très bien mais lancé au galop quand Monsieur a décidé ne pas répondre à l'assiette pour tourner ou ralentir, c'est pas la méga fête x)

Est-ce que ton coach te dit que tu ne monteras jamais en liberté ou qu'à l'heure actuelle ce n'est pas ce qui vous conviendrait ? Son job c'est de te faire progresser en sécurité. Tu peux néanmoins demander à d'autres coachs leur avis.
Quand j'ai attaqué à monter ma DP il y a 4 ans c'était la grosse galère niveau direction et j'avais juste un G4, ma mono trouvait qu'il avait une bouche sensible et voulait me faire monter en Hackamore... J'ai trouvé ça trop dangereux pour nous deux et j'ai dit que si elle le passait en hack j'arrêtais de le monter parce je savais qu'avec mon niveau je risquais de faire une boulette.

Il y a 2 ans je sortais en balade rênes longues avec un releveur parce qu'il avait tendance à ne pas s'arrêter si je faisais des allures avec un autre cheval. Aujourd'hui je sors en mors aiguilles et il est tellement posé qu'il se laisse distancer sans soucis, peu lui importe si le cheval de devant part au grand galop, nous on trotte :')
Il y a quelques jours j'ai même fait un micro tour (10min) en side toute seule.

Il faut procéder par étapes, autant pour soi que pour son cheval histoire d'éviter les accidents et rester bien encadré.
Un coach a souvent le recul, une expérience et une expertise que le cavalier n'a pas! C'est son job!

Avant de faire quelque chose d'inconsidéré et de suivre les conseils parfois un peu mielleux, il serait intéressant de demander l'avis d'autres professionnels impartiaux qui n'auront aucun intérêt à vous faire entendre ce que vous souhaitez entendre.

Après, tout est toujours possible, mais à quel prix? Si vous tenez tant que ça à ne pas écouter votre coach et à vous rétamer toutes les 5 minutes, c'est votre droit! Mais cela sera également le sien de se mettre en retrait, et de ne plus vous coacher pour des questions de responsabilité civile et de déontologie!
Si tu y pense , c’est que t’as l’envie 😉 et quand on a l’envie on peut le faire . Donc l’écoute pas et travaille pour pouvoir pratiquer la liberté . C’est un beau chemin de sortir des grandes routes
*Depuis j’ai eu à nouveau des remises en questions, mais qui m’ont toujours guidé’ a faire au plus simple. A l’heure d’ojd je peux tout faire avec, mais vraiment. La confiance est là. On peut partir dehors en simple cordelette, ou en mors ou sidd dans vraiment toutes les disciplines. Après je privilégie toujours le mors pour un réel travail sur le plat ou a l’obstacle. Sauter pour faire l’adouille En cordelette pas de soucis, mais travailler une combinaison, avec contrat de foulée rassemblées etc... le mors permet un peu plus de précision et au moins lui comme moi sommes sur de s’être compris 😅😂
Bref tous ca pour te dire: Considère le comme ton ami, ne lui fait pas ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse. Travail avec respect et amour, apprend à le comprendre et tu verras tout ira mieux. Du temps et de la patiente. Si pour toi tu peux y arriver sans mors, alors travailler avec ton cheval pour. Prouve leurs qu’ils avaient tord. Mais ça sans mettre ta vie ou/et celle de ton cheval en jeux, en voulant absolumement monter sans mors, alors que le comportement qui en résulte est dangereux.
Apprend à l’écouter et comprend le, met toi à parler un peu plus cheval et là tu sauras ce que ton cheval a vraiment besoin et ce dont il a envie.
Salut Julie, j’etait dans le même genre de cas avec le miens au début. On me disait de passer de mors de plus en plus durs, de faire ci de faire ça, d’elle travailler comme ci comme ca. Que comme c’etait Un réforme’ et un ps au sang chaud fallait je sois méfiante et dur pour éviter qu’il décide de prendre le dessus..... alors que c’était déjà un amour, très respectueux et plutôt calme.
Au bout d’un moment j’en ai eu vrmt ras le bol, les choses s’aggravait J’etait à la limite de le revendre pour te dire. J’avais plus de contrôle, plus aucun plaisirs pour tout les deux, j’en avait même limite peur. On ne s’entendait vrmt plus, on ne fonctionnait vraiment plus du tout ensemble.

Bref j’ai lache’ prise, mais vraiment, j’ai du mettre au moins 3 mois avant de reposer mes fesses dessus apres cette overdose. Je l’ai laissé au pré h24, j’allait Juste le voir pour le panser et le lui faire ses soins (car véritable boulet qui se fait bobo sur bobo, depuis toujours 😅). J’ai fait bcp de longe, surtout des longes ou je ne cherchais pas à le soumettre avec des enrenemments sévères au contraire à la cool, de liberté classique, après j’ai commencer à chercher le contact et cette fameuse connexion légèrement. Je l’ai désensibilisé a qques trucs simple, c’est sûrement à partir de là qu’il a compris qu’il pouvait avoir confiance. Puis un jour je suis regrimpé dessus.
On m’a dit là meme chose pour un trotteur qui ne sait pas galoper je lui ai laisser de la liberté en lui fesant’ confiance meme en prenant des risque je l’ai montée en licol en balade aucun mors donc !
Je dirai que c'est faux. Avant de faire de la liberté il faut du temps. Ma jument était presque ingerable chez ses anciens propriétaire. Une fois arrivée chez moi elle a totalement changée. J'ai commencée par du travail à pied, pour qu'elle apprenne à me respecter. Je lui ai appri des tours, pour la divertir (elle ne connaissait rien de tout ça). J'ai fait des balades à pieds, et ensuite montée. Maintenant je la monte en licol et pratiquement en liberté quand je sors avec ma ponette à côté. Quand je sors seule je sors en mors droit en caoutchouc, ainsi que quand je travaille sérieusement. Mais la liberté viens avec le temps. Commence par lui mettre des mors plus doux. Le mien en caoutchouc est vraiment génial et convient aussi à mes chevaux qui sont au club. Ensuite essaie le sidepull, puis lors de petites séances à pied, cool, essaie de le monter en licol pour l'habituer, le relaxer...
Il vaut mieux faire ce qu il vous semble bon pour votre cheval.
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X