Ask Cedric Triolet : comment se passe votre journée type et quelles difficultés rencontrez-vous le plus souvent ? Merci

De rien Emma, avec plaisir !
Merci beaucoup pour toute ces informations
Bonjour Emma,

Tout dépend du pays où je me trouve.

Ces mois-ci, je suis dans le Golf , entre le Kuwait et le Qatar, Bahrain.

Donc je commence très tôt. Je monte les chevaux de quelques-un de mes élèves qui peuvent avoir un problème à régler.

De 8h jusqu'à 11h, je donne des cours particuliers. Il y a un long break jusqu'à 16h à cause de la chaleur. Puis, de nouveau, cours particuliers jusqu'à 18h et cours collectifs jusqu'à 22h.

Ceci 6 jours par semaine.

Mon plus gros problème ici et en Amérique du Sud, c'est le manque de base entre le cavalier et son cheval. Ce que je veux dire par là, c'est que dans beaucoup de pays où les gens qui montent sont très riches, ils ne préparent jamais leurs chevaux, ils ne passent pas de temps avec eux à part le moment où ils les montent. Peu d'entre eux peuvent préparer eux-même leurs chevaux, même quand ils sont de haut niveau, donc essayer de leur faire changer ça est un peu difficile. Créer un lien avec son cheval en allant plus loin que seulement monter dessus est tellement important !

Bonne journée!
Cedric
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X