Je vois beaucoup de cavalier sauter en rênes allemandes, quel est l'intérêt ?

Hello !

je suis partisane d'utiliser les enrênements avec parcimonie, en tant qu'aide ponctuelle pour régler un soucis que le cavalier n'arrive pas à résoudre avec son équitation seule (on ne s'appelle pas tous Michael Jung...^^)

Ma sœur a un cheval qui a tendance à s'en foutre de la hauteur et à sauter comme un lapin.. résultat, malgré une bonne main/ un bon rythme, il se vrille et casse son dos, ce qui entraine des douleurs... même sur de la mécanisation.
Elle a donc opté pour des rênes allemandes pour l'obliger à rester "rond" et mobiliser toute sa ligne de dos plutôt que de sauter en fosbury! Voyant qu'il gagnait en technique, il est passé en martingale fixe à l'entrainement puis martingale normale une fois qu'il avait bien compris comment sauter correctement !
Elle l'a bcp mécanisé sur des cavalettis/ petits parcours etc.. je ne vois pas comment elle aurai pu réussir à bien le faire sauter sans ces aides, en gardant une main légère .. sachant qu'il avait une très mauvaise technique de base malgré de bons moyens.

Je pense que parfois, il vaut mieux mettre des aides (bien réglés et utilisées intelligemment) et permettre au cheval d'évoluer sans douleurs plutôt que de passer des heures et des heures dans l'inconfort en espérant arriver a qqch ..
Emma Grégorio tout dépend de la façon d’utilisation pas tout le monde enferme c’est chevaux ou bloque certain utilise les RA juste piur aider l’action de la main mais pas de manière exagérée
Je trouve ca assez scandaleux puis ce que les ra bloquent le mécanisme du saut, le cheval ne peut pas rendre son encolure vers le haut pendant la phase ascendante vers l’avant durant le plané et vers le haut pour se redresser à la réception..
Ca enferme les chevaux alors qu’il y a bien d’autre moyen de parvenir à un meilleur abord et un meilleur galop après de plus les ta ne tendent pas le dos si il n’y a pas d’engagement derrière la mise en main vient des postérieurs et en aucuns cas de l´encolure, de plus cela gene la vision du chevalet bloque les mouvements de balancier..autant j’en suis fan sur le plat où elles peuvent permettre de ce concentrer sur autre chose que la mise en place et régler certain souci et calmer les chevaux qui on des envies de saut de mouton.
Cet enrenement a des qualités et des défauts comme tout il faut juste savoir doser le degré d’utilisation, pour la part une fois de temp en temp pour l’obstacle avec des chevaux qui ce précipitent vers la barre c’est une bonne idée mais attention à comment tu l’utilise.

Ensuite sauter avec des RA c’est aussi pour les chevaux qui ont un équilibre difficile à trouver ou qui mettent beaucoup de poids sur l’avant main, l’action de main est plus discrète et donc plus de précision au fur et à mesure, ne pas oublier qu’un cheval apprend par répétition se n’est pas après une séance où il aura été monter plus avec les RA que les rênes de fillets qu’il aura apris quelque chose.
Je rebondis un peu sur la phrase "ca permet de garder un cheval fermé... il a moins de facilité à pouvoir trimballer" etc...

Juste pour dire mais les gens qui font ca, certes ils veulent pas s'emmerder à bosser c'est une chose, mais ils ont conscience d'une part de la vision du cheval ? Pour visualiser sa barre etc... et d'autre part de la mécanisation d'un saut pour le cheval ? XD Bref des fois je me pose vraiment des questions sur les gens qui croient que certaines choses peuvent leur faciliter le taf... j'dois vraiment pas avoir la même vision des choses qu'eux hahaha
En soit, les rênes allemandes ne sont pas particulièrement indiquées pour le saut. Seulement, leur action principale est de minimiser les actions de main du cavalier, du moins de les limiter, or, l'obstacle étant une discipline plutôt "remuante" (le cavalier décolle de sa selle, se réceptionne, et se retrouve presque constamment en mouvement voire en déséquilibre) il est parfois utile d'employer cet artifice pour limiter une action de main qui s'intensifie lorsqu'on est moins à sa place et qu'on est un peu "secoué".

Cependant, comme tout enrênement, les rênes allemandes ne sont pas là pour corriger un problème comme par magie, mais pour aider au confort du cheval tant que le cavalier n'est pas tout à fait au point.

Prenons l'exemple d'un moniteur qui confie un cheval ayant une certaine sensibilité à un de ses cavaliers pour l'habituer à monter plus finement : il sait que ce cavalier à une action de main un peu trop lourde pour ce cheval, mais en même temps, c'est en pratiquant qu'on apprend. Le moniteur peut alors choisir le compromis : en mettant des rênes allemandes au cheval durant cette séance (de saut, donc) il permet à son élève de découvrir un cheval d'une certaine sensibilité et de commencer à s'y adapter sans pour autant faire souffrir le cheval. Lorsque l'élève progressera et aura une main sûre, le moniteur retirera l'enrênement.

Ce n'est qu'un exemple, mais cela illustre l'intérêt de tout enrênement : une aide passagère pour aider à résoudre un problème ou apprendre quelque chose. Le but étant, à terme, de s'en passer.

Les cavaliers d'obstacles peuvent donc avoir recours aux rênes allemandes tant qu'ils jugent que leur main n'est pas assez fixe, pour ne pas gêner leur cheval (quand ils passent à des parcours plus hauts ou plus techniques par exemple).

Les rênes allemandes ne sont pas un instrument de torture, et, bien utilisées, comme tout artifice, elles sont utiles pour aider dans certains cas.

Bien sûr, certains en abusent, pour masquer un défaut de main du cavalier ou un manque de dressage du cheval, mais cet usage n'est absolument pas bénéfique, pour aucune des deux parties. Comme dit précédemment, un usage abusif d'un enrênement pour masquer un défaut peu faire beaucoup de dégâts.
Salut Laura, pour bcp c’est une question de facilité. Or avec du travail dans le bon sens, on arrive a bcp de chose, mais malheureusement bcp utilise les RA pour cacher la chose. A l’obstacle ça permet de garder un cheval fermé, qui ne s’ouvre pas devant la barre, il a moins de facilite’ a pouvoir « trimbaler » son cavalier. Mais ça a de gros côté qui peuvent devenir vraiment néfaste pour le cheval ! Tu bloque le mouvement, du dos, des épaules, encolure etc... je le déconseil vivement ! De toute façons on ne va pas sur les barres si le cheval n’est pas gérer par son cavalier sur le plat, ça ne peut pas être constructif; à mon sens du moins.
Je trouve sa dangereux.
Apres cela permet de garder le cheval rond "plus facilement" avant pendant et apres le saut ce qui engendre un meilleur engagement des posterieurs avec un ligne de dos tendu se qui ameliore la qualite du saut mais cela et possible sans rennes allemandes il faut juste plus de temps
Profitez de Horsealot en vous connectant avec nos 200,000 membres !
Inscription
X