Image Horsealot's top user
Anne-sophie Rommevaux Saut d'obstacles | 105 Questions | 300 Réponses

Le règlement concernant les traces de sang évolue. Quelles règles sont indispensables selon vous ?

Le règlement concernant les traces de sang évolue. Quelles règles sont indispensables selon vous ?
7
Image Horsealot's top user
je suis d'accord avec Sophie .. malheureusement certains chevaux ont le cuir solide et même avec de gros coups d'éperons, on ne voit rien alors que pour certains, un petit coup de jambe avec des éperons à boule et le cheval est troué..

Ca peut peut-être amener à une réforme coté type d'éperons autorisé ? ;)

Bon après on voit de plus en plus de cavaliers laisser un carré de poils au niveau des jambes sur les chevaux tondus, utiliser des bandes de respect.. etc...

En revanche je trouve ça bien que coté bouche, les juges soient intransigeants. Ils le sont déjà en dressage, qu'il le soit d'avantage en CSO et CCE, c'est une bonne chose.
Surtout avec les mors improbables (genre Pelham combiné avec mors américain lol) et fils barbelés qui sont mis dans la bouche de certains chevaux en CSO... Pourtant je suis pour mettre des mors avec une action forte si besoin (je suis moi même en pessoa direct au cross et torsadé au CSO...) mais parfois on voit des trucs.. les chevaux ont les yeux qui leur sortent de la tête quand le cavalier agit avec sa main!
Bonsoir Anne-Sophie;

pour ma part, je suis aussi assez mitigée...Mais c'est un peu comme la réglementation sur les protèges boulets D.C, je ne vais pas revenir dessus ce n'est pas le sujet lol

A mon sens, c'est une manière de "punir" un cavalier mais plus à la manière d'un avertissement, si on parle de gros tours, forcément le coût n'est pas le même donc pour un cavalier qui n'a pas un compte sans fond la pénalité est lourde.

Mais comme déjà dit, disqualifier sur l'épreuve où la blessure est fraîche disons comme ça, ça peut avoir un impact mais reste à voir encore et toujours... Ca dépend du cavalier qui prend la disqualification aussi, le pourquoi de la trace de sang,...ect... Une irritation++ à cause des éperons sera "rétablie" dans la journée autre qu'une blessure plus ouverte en bouche qui amènera de la douleurs ou de la gêne,...

En ce moment je pense qu'ils ne savent plus trop comment faire niveau réglementation, ça me laisse cette impression en tout cas.
Image Horsealot's top user
Hello Anne-Sophie,

Pour moi le problème est un peu plus compliqué dans la mesure où la décision dépend de nombreux paramètres.

En premier lieu, certains chevaux sont beaucoup plus sensibles que d'autres. Faut-il donc punir le cavalier léger qui a un cheval avec un peau sensible et ne rien dire à celui qui va utiliser ses éperons à outrance mais avec un cheval plus résistant ?

De plus, cela dépend aussi de la partialité des juges. Même si cela tend à changer, beaucoup on encore trop peur de dire quoi que ce soit.

Enfin, même si il est appréciable que le règlement évolue, il reste encore beaucoup de problèmes mis de coté, je pense notamment aux protèges boulets trop serrés et des chevaux qui rentrent en piste en jetant les postérieurs ou dans certains circuits (le Global notamment) on peut parfois voir des couples pas au niveau...

Mais comme tu l'as dit, l'important reste le confort des chevaux en espérant que les règles continuent à évoluer dans ce sens !
On va être honnête, si le cheval est engagé sur 2 épreuves dans la journée, mettons une à 10h et une à 15h, s'il est éliminé à la première parce que le cheval est blessé à la bouche, il ne sera pas guéri pour la deuxième épreuve. C'est donc un peu (voire beaucoup) inutile comme changement... Autant continuer à éliminer pour tout le concours.
@audesrichard d'après ce que j'ai lu, avant une trace de sang entraînait la disqualification du couple. Maintenant ça sera juste l'élimination sur l'épreuve courue et pas sur tout le concours.

J'avoue ne pas trop savoir comment interpréter ce changement.

D'un côté la sentence est moins lourde. D'un autre ça dépend du contexte.

Tu cites la disqualification de Bertram qui m'a paru comme injuste vu le contexte. Mais dans tous les cas, le confort du cheval doit être la priorité.

Le problème c'est que, comme le dit @lagarosen, ça va être à la tête du client...
Image Horsealot's top user
Bizarrement, j'ai l'impression que la modification de la règle va ouvrir la porte à un jugement à la tête du client pour le sang dans la bouche...

Au moins en dressage, la règle est claire : élimination systématique!
Image Horsealot's top user
Salut Anne Sophie !
C'est quoi les modifications ?

Perso, quand c'est juste du poil d'enlevé, surtout avec la tonte c'est pas trop grave (Cf Bertham Allen qui s'était fait disqualifié alors qu'il n'y avait pas de trace de sang).. Malheureusement certains chevaux ont la peau sensible et avec la tonte c'est pire...

En revanche, à la moindre goutte de sang, l'élimination et méritée que ça soit au passage de sangle, sous un harnachement, aux éperons ou à la bouche ... Pour moi, on ne peut pas faire concourir un cheval qui est dans l'inconfort, c'est anti-sportif.

Surtout que du matériel a été crée pour que les chevaux ne blessent pas : bande de respect, éperons avec bouts en caoutchouc, mors anatomiques, filets anatomiques, sangles à mémoire de forme... bref autant d'innovations qui améliorent le confort des chevaux.
En gros imaginez courir avec des ampoules aux pieds ou des crevasses.. vous le ferez si vous le devez mais ensuite ça sera pire et vous n'aurez pas envie d'y retourner.. c'est pareil pour les chevaux.. ^^
Inscrivez-vous pour vous connecter avec +100 000 cavaliers !
Inscription
X